Les îles paradisiaques de Kerkennah

Les îles Kerkennah, c'est un véritable paradis, étonnement peu connu, en tout cas pas touristique du tout ! Cet archipel dépassant à peine le niveau de la mer est baigné par des eaux translucides. On navigue sur des felouques d'îlot en îlot, observant les pêcheurs relever leurs casiers.

Farniente sur une plage déserte, repos à l’ombre d’un palmier, dégustation de poulpe à peine sortie de l’eau, une atmosphère hors du temps vous attend sur ces îles de rêves ! Au programme, ruines phéniciennes et romaines, fort ottoman, phénomène des marées, musée traditionnel et sorties en mer avec des pêcheurs !

L’histoire des îles Kerkennah

Situé dans le golfe de Gabès à une vingtaine de kilomètres au large de Sfax, l'archipel de Kerkennah se compose de deux îles principales (Gharbi à l'ouest et Chergui à l'est) ainsi que quatre îlots inhabités. Les Romains, à travers les nombreuses descriptions faites par Diodore de Sicile, Polybe, Tite-Live ou Plutarque, dénomment ce groupe d'îles Cercina, que le Grec Hérodote, le père de l’Histoire, avait déjà décrite au Vème siècle avant J.-C.

Jules César lui-même y fit halte en 46 av. J.-C. lors de sa lutte contre Pompée, 150 ans après le carthaginois Hannibal, après sa défaite contre les Romains, en 195 avant J.-C.. Gharbi et Chergui sont reliées entre elles par une chaussée d'une longueur de 600 mètres existant depuis l'époque romaine. Vous ne verrez pas beaucoup d'arbres à l’exception du palmier, qui a un quasi monopole ! La palmeraie abrite plusieurs centaines de milliers de palmiers, mais ces derniers donnent des fruits très médiocres, réservés au bétail, tandis que les palmes et les troncs sont utilisés pour le matériel de pêche sur cet archipel de pêcheurs !

© skazarphoto / Shutterstock

Pourquoi visiter les îles Kerkennah ?

Les îles Kerkennah sont peu connues, peu fréquentées donc peu touristiques, ce qui en fait une destination absolument authentique, un argument de plus en plus recherché en ces temps de tourisme de masse. Elles sont habitées par une communauté de pêcheurs qui vous invitera en mer à l'occasion d'une marée (comptez minimum 15 euros). Et oui, vous avez bien lu, qui a dit qu’il n’y avait pas de marée en mer Méditerranée ? Le phénomène existe bel et bien dans cet archipel, encore une originalité à ne pas manquer ! Pour vous baigner, rendez-vous à la plage de Sidi Fredj: c'est l'une des plus belles de l'île, où se trouve notamment l’hôtel Cercina.

Un séjour dans les îles Kerkennah ne se limite pas au balnéaire, l’aspect culturel est également présent ! A commencer par le musée du patrimoine insulaire méditerranéen, le seul musée de l’archipel, situé dans le village d’El Abassia, sur l'île de Gharbi. Inauguré en 2004 dans une maison traditionnelle, ce musée privé propose un parcours mettant en valeur l'histoire de l'archipel et ses productions artisanales à travers des objets, des scènes reconstituées et des décors architecturaux. On peut même y admirer quelques curiosités, à l’image de ce squelette de cétacé mystérieusement échoué sur le rivage. Un musée qui fait aussi chambre d’hôtes et salon de thé. Ouverture du lundi au dimanche de 9h30 à 14h, tarif 5 dinars tunisiens soit 1,5 euros.

Sur l'île de Chergui, surnommée Grande Kerkennah, ne manquez pas de vous rendre au borj el Hissar (fortin en ruines), dans la zone touristique de Sidi Fredj : c'est là que vous bénéficierez du panorama le plus étendu. Il s’agit d’un ancien site phénicien datant du VIIème siècle avant JC, puis repris par les Romains. Le fort est bien plus récent, de l’époque ottomane (XVIIIème siècle). Un conseil, venez au coucher du soleil !

© Eric Valenne geostory / Shutterstock
© Mehdi kachouri

Informations pratiques

Comment aller aux îles Kerkennah ?

C’est depuis le port de Sfax que part le bac vers l'archipel des Kerkennah, notamment à bord du navire Loud. La traversée dure 1h, et vous n’allez pas vous ruiner, vous n’avez que l’équivalent de 40 centimes d’euros à débourser ! Mettez-vous en haut pour avoir la meilleure vue sur les îles, l’arrivée est magique, surtout au coucher du soleil ! Le ferry arrive au sud, à Sidi Youssef, dans l’île Gharbi. La route permet ensuite d’accéder par une antique voie romaine sur l’île Chergui, la plus grande, où se trouve Remla, la ville principale. Plus d’infos sur les horaires sur ce lien.


Gharbi (aussi appelée Mellita du nom de son unique village) et Chergui sont reliées entre elles par une chaussée d'une longueur de 600 mètres existant depuis l'époque romaine. Une large route traverse l'archipel sur 35 km, de Sidi Youssef à l'Ouest à El Attaya à l'Est.


C’est dans la petite zone touristique de Sidi Fredj **sur l’île de Chergui que se sont installés **la plupart des hôtels. Il faut dire que c’est aussi là que se trouvent les plus belles plages. Le bac en provenance de Sfax est longtemps arrivé ici, avant d’être déplacé à Sidi Youssef, à la pointe occidentale de l'archipel, plus proche de Sfax et donc plus pratique à desservir.


Remla, la principale ville de l’archipel, accueille le festival de la Sirène durant trois jours en août, et le festival du Poulpe en mars, marquant le début de la saison de la pêche du poulpe. Des festivités ponctuées de défilés de costumes traditionnels, chants et spectacles musicaux. Vous l’aurez compris, l’une des spécialités incontournables des îles Kerkennah, c’est le poulpe, pêché et séché sur place, que l’on savoure en de nombreuses variantes : salade de poulpe, couscous de poulpe… En plus bien évidemment des poissons du coin, comme le mulet et la daurade.

Pour se déplacer dans les îles, on vous conseille de louer des vélos ! Et pour voir un marché authentique, ça se passe le jeudi dans la ville principale de Remla.


Notre hôtel préféré aux îles Kerkennah

Un hôtel 2* les pieds dans l’eau à partir de 34 euros la nuit, qui dit mieux ? Cercina est le nom donné par les Romains à cet archipel paradisiaque au large de Sfax. Cet hôtel familial situé dans le golf de Sidi Fredj propose l’un des meilleurs rapports qualité prix de l’île avec chambres authentiques et tout confort bordant une plage déserte. On apprécie en prime la délicieuse cuisine typiquement kerkenienne, à savourer en terrasse surplombant la mer.

© Hotel Cercina/ booking.com
Hôtel Cercina Monastir
Booking.com

Hôtel Cercina

Hôtel situé au bord de la mer Ouled Yaneg
7.7 Bien
A partir de
38 € / nuit
Réserver
par Nicolas Pelé
Besoin d'aide ? Consultez le guide
Monastir
Monastir
Dernières actus
Portugal
A moins d'une heure de Lisbonne, découvrez cette charmante station balnéaire et son château coloré spectaculaire !
Provence-Alpes-Côte d’Azur
Exit Sainte-Maxime ou Saint-Tropez, ce petit village moins fréquenté de la Côte d’Azur possède de très belles plages
Nouvelle-Aquitaine
Corrèze : ces merveilles situées en pleine nature méritent d'être visitées au moins une fois !
Toutes les actualités
Top Villes