• Menu Fermer
  • Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Guide
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur
Hôtel Duro Beach Hôtel 3 étoile
Avis experts
Cumbuco, Brésil -
Voir la carte
Nicolas Pelé Chef de rubrique

En première ligne sur la plage de Cumbuco, le Duro Beach est une pousada d'à peine 17 chambres. Il satisfera les exigences des kitesurfeurs, plus intéressés par l'école de kitesurf et la possibilité de ranger gratuitement leur matériel, que par un confort 5 étoiles. La cible spécifique de l'hôtel est une clientèle jeune et sportive, qui instaure une ambiance vivante et internationale. Entre toits de paille, hamacs et balcons en bois, le style du Duro Beach, volontairement spartiate, s'intègre parfaitement dans le paysage environnant, même si le restaurant offre bien peu de cuisine locale. Sans compter qu'il ferme avant le dîner... Dans l'ensemble, voici une adresse qui peut plaire aux jeunes, aux sportifs, mais pourquoi pas également aux couples en quête de tranquillité.

+
  • Sports
  • Balnéaire
  • Bien situé
  • Nature
  • Vol
    Comparez tous les prix

    Prix à la nuitée - Trouvé chez 45 marchand(s)
    • - Booking.com - Voir les prix
    • - AccorHotels.com - Voir les prix
    • - AsiaTravel.com - Voir les prix
    • - Amoma - Voir les prix
    • - Ctrip.com - Voir les prix
    • - Ebookers - Voir les prix
    • - Elvoline - Voir les prix
    • - Expedia - Voir les prix
    • - Site officiel de l'hotel - Voir les prix
    • - Getaroom - Voir les prix
    • - Hanatour - Voir les prix
    • - HappyRooms - Voir les prix
    • - Hilton.com - Voir les prix
    • - Homestay.com - Voir les prix
    • - Hotel.info - Voir les prix
    • - Hotelius - Voir les prix
    • - Hotelnjoy - Voir les prix
    • - Hotelpass - Voir les prix
    • - HotelJoin - Voir les prix
    • - Hotelopia - Voir les prix
    • - Hotell.no - Voir les prix
    • - Superbreak - Voir les prix
    • - Hotels.com - Voir les prix
    • - HotelsClick.com - Voir les prix
    • - HotelTravel - Voir les prix
    • - Hotelquickly - Voir les prix
    • - Hotusa - Voir les prix
    • - Jalan - Voir les prix
    • - Lastminute.com - Voir les prix
    • - Laterooms - Voir les prix
    • - Otel - Voir les prix
    • - Ostrovok - Voir les prix
    • - Ozon Travel - Voir les prix
    • - Prestigia - Voir les prix
    • - Rumbo BravoFly Volagratis - Voir les prix
    • - Rakuten - Voir les prix
    • - Réserver avec l'hôtel - Voir les prix
    • - Sembo - Voir les prix
    • - Skoosh - Voir les prix
    • - TravelClick - Voir les prix
    • - Travelocity - Voir les prix
    • - Voyage SNCF - Voir les prix
    • - Yanolja - Voir les prix
    • - ZenHotels HC - Voir les prix
    • - Agoda - Voir les prix
    Voir plus d'offres

    Situation 9.49 /10

    Le Duro Beach se trouve à Cumbuco, inutile de préciser davantage. Le village est tellement petit que même les noms de rues sont superflus. Si vous arrivez en taxi, vous aurez peut-être la chance de tomber sur un chauffeur qui le connaît ; mais il y a de fortes chances qu'il se renseigne auprès d'un collègue ou des passants. En revanche, si vous arrivez en bus ou en voiture, il faut suivre les indications pour Cumbuco et demander aux gens une fois sur place. Vous ne pouvez pas vous tromper. L'hôtel est à environ 25 km du centre de Fortaleza, c'est-à-dire à peu près 40 minutes de trajet. Depuis l'aéroport Pinto Martins, il y a environ 35 kilomètres, donc il faut compter à peu près 50 minutes de trajet.

    Logement 7.20 /10

    A peine 17 chambres pour le Duro Beach, dont 15 standards et 2 supérieures. Ces dernières se distinguent par le fait qu'elles sont légèrement plus spacieuses et qu'elles ont un balcon plus grand qui donne directement sur l'océan. Pas mal. C'est ce que je vous conseille de choisir si vous voyagez en couple. En général, les sportifs se contentent des chambres standards et peu leur importe de tomber sur une chambre sans vue sur la mer, même s'ils paient le même le prix que les autres chambres de cette catégorie. Mais si la vue sur la mer a de l'importance pour vous, mieux vaut réserver une chambre de la catégorie supérieure : vous paierez plus cher mais vous saurez à quoi vous attendre. Car une fois choisie la catégorie standard, vous devrez vous contenter de ce qu'on vous donne, sans pouvoir protester. Les 17 chambres sont réparties sur deux bâtiments de trois étages. On monte dans les étages par d'étroits escaliers en colimaçon, et on atteint la porte de sa chambre par un balcon en bois. On retrouve, ici aussi, un esprit vaguement " cabane chic " avec les matériaux naturels dans les étages bas et la paille sur les toits. Le leitmotiv des chambres, c'est le bois, volontairement quasi brut pour l'armature des lits (sans tête de lit), le bureau avec la télévision et le siège, mais aussi plus travaillé pour les portes et le plateau ondulé du lavabo dans la salle de bains. Même la douche, avec ses briques apparentes, respecte le style délibérément spartiate de l'hôtel. A propos : attention à la chasse d'eau, dire qu'elle est lente serait peu dire. En compensation, le balcon est un petit bijou dans son genre : toujours ce bois que l'on aime tant, de jolis sièges en rotin avec une petite table, et enfin un hamac pour faire vraiment brésilien ! Parmi les services offerts : ligne de courtoisie, télé et coffre-fort, mais pas de climatisation, seulement un ventilateur ou même plus simple, le vent. De fait, les vitres semblent ici superflues, et la porte d'entrée comme celle du balcon laissent passer des filets d'air : c'est parfait pour ceux qui veulent de la fraîcheur, mais pas pour ceux que le bruit gêne.

    Infrastructure 7.70 /10

    Le Duro Beach se trouve dans un jardin juste devant la mer. Depuis le chemin (de terre), le portail d'entrée ressemble à celui d'une maison particulière. Une fois à l'intérieur, on trouve la réception tout de suite à droite, nichée dans une mini-maison au toit de paille. Devant celle-ci se déroule un sentier qui mène d'un côté au bar-restaurant, de l'autre à la piscine, et tout droit à la plage. Parmi les bifurcations possibles : un jardin où les arbres servent à porter des hamacs en plus de faire de l'ombre, et où de grands coussins moelleux sont éparpillés au hasard sur l'herbe pour prendre le soleil. Une agréable alternative aux chaises longues, qui sont tout de même présentes dans le jardin, tournées vers la mer. Le jardin est divisé (de manière plutôt symbolique, à l'aide d'une simple cordelette tendue entre de petits pieux) en deux parties : une publique et une pour la clientèle. Dans la première, ouverte au public donc, on trouve le bar-restaurant et l'école de kitesurf, gérée par Gabriel et payante même pour les clients du Duro Beach. Quant à la deuxième partie, réservée à la clientèle, elle abrite une piscine (belle mais pas immense), de gros coussins et des chaises longues, un petit salon-véranda avec sa petite bibliothèque (apparemment peu utilisée vu la poussière sur les livres) et un espace massage. Le dépôt pour le matériel de kitesurf est gratuit, ainsi que la connexion sans fil, disponible dans tout l'hôtel, même dans la partie ouverte au public.

    Restauration 6.95 /10

    Sous son toit en simili-paille, le bar-restaurant du Duro Beach est également ouvert aux passants. En effet, l'emplacement est idéal pour ceux qui arrivent de la plage : ils n'ont qu'à traverser un petit bout de jardin pour atteindre l'estrade en bois du restaurant. Seul le moment du petit-déjeuner est réservé exclusivement aux clients de l'hôtel : de 8 h à 10 h, le buffet offre jus de fruits, thé, café, lait, biscuits, pain, fromage, jambon, céréales. Sans oublier les incontournables fruits brésiliens, préparés comme à la maison dans des thermos ou des Tupperware (parfaits contre les insectes !), qui rappellent les fois où l'on rentrait tard et que maman nous avait gardé quelque chose au chaud. On se sert soi-même (couverts inclus) et on s'assoit à côté de personnes inconnues (ou pas) autour d'une grande table en bois massif, le visage tourné vers l'océan, déjà prêt à scruter les vagues. Une fois le petit-déjeuner terminé, le bar ouvre au public à partir de 11 h. La cuisine n'est pas fantastique si vous recherchez des plats locaux, mais les portions sont vraiment très abondantes. Le tout en mode fast-food, mais pas très fast. Parmi les " spécialités " proposées : Duro Club Sandwich, Beach Big Burger, Tortilla Espagnola, Batata Frita Duro, Duro Salad... Les jus de fruits sont excellents : le choix est varié et ils sont préparés au moment de la commande. Attention toutefois : à moins que vous ne soyez habitués à dîner très tôt, nous vous conseillons d'aller chercher un restaurant hors de l'hôtel le soir, car la cuisine du Duro Beach ferme à 19 h, et le bar à 20 h.

    Plage

    Au Brésil, les plages privées n'existent pas, par conséquent le Duro Beach n'en a pas. Toutefois, l'hôtel bénéficie d'un emplacement magnifique, à portée immédiate d'océan. Le jardin est directement en bord de plage, à tel point qu'une école de kitesurf, ouverte au public, est hébergée dans son enceinte. Attention toutefois : si vous êtes venus à Cumbuco pour vous prélasser sur la plage, vous vous êtes trompés d'adresse. Ce petit village perdu est le paradis des sportifs. Le vent y souffle fort presque toute l'année, ce qui convient peu à un séjour à base de plage et de paisibles bains de mer. En outre, si vous espérez prendre le soleil tranquillement, vous vous mettez le doigt dans l'œil. La plage est envahie de kitesurfs avec leurs voiles colorées. C'est très théâtral.

    À savoir

    Le Duro Beach propose une ambiance jeune et belle. Une clientèle internationale loge ici tous les mois de l'année, presque uniquement dans le but de pratiquer le kitesurf. Résultat : l'hôtel regorge de vigoureux jeunes gens, allant de 18 à 40 ans, athlétiques et multilingues. Un plaisir pour les yeux des jeunes filles, sportives mises à part. Espérer entrer dans les bonnes grâces des fans de kitesurf est quasiment mission impossible. A Cumbuco, 90 % des touristes viennent pour faire du sport : faire la fête ne les intéresse pas, ce qu'ils veulent c'est trouver le vent. Un point c'est tout. Le Duro Beach pourra certainement plaire à de jeunes couples recherchant un séjour romantique loin de la civilisation.

    Les équipements

    • Accès internet
    • Espace bien-être

      massage

    • Piscine

    Les avantages

    • Le style, tout à fait en harmonie avec l'environnement
    • Les services pour les kitesurfeurs
    • La proximité de la plage

    Les inconvénients

    • Le restaurant ferme très tôt
    • Les chambres sont mal insonorisées

    Avis des voyageurs sur l'hôtel

    1
    • Note Globale 8.00/10
    •  Anonimo. Anonimo.  
      6 Avis
      • Séjour en novembre 2009 Posté le 2010-06-07 Con amici - 2 notti (Camera con vista)

        Comfort zero,non c'è neanache la tv!Ma a me piace così,meglio l'oceano,l'amaca sul terrazzo e tanto tanto kitesurf!

      • Point fort

        L'atmosfera che si crea con gli altri ragazzi nel giardino della pousada,tutti lì per lo stesso motivo:trovare la buona onda!

      • Point faible

        Almeno il frigobar!:-)

      • Infrastrutture
      • Alloggio
      • Posizione
      • Restauro
      • Sport / Divertimenti
      • Animazione / Spettacoli
      • Valutare il prezzo
      • Note Globale 7.67/10