• afrique, zimbabwe, paysage, cascade, chute, victoria
    © Zdenek Maly / 123 RF
    Les chutes Victoria
  • afrique, zimbabwe, buffle
    © iStockphoto.com / 2630ben
    Le buffle africain
1      
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Guide de voyage Zimbabwe

Par Cindy Neves Cindy Neves Chef de rubrique Fiche Profil
Le Zimbabwe offre une nouvelle alternative pour des vacances safari. L'ancienne Rhodésie du Sud est un pays qui possède des avantages de tailles pour attirer les touristes cherchant une destination plus confidentielle et tout aussi riches que les autres pays d'Afrique Australe. S'il ne possède pas d'ouverture sur la mer, son accès aux chutes Victoria est un atout de taille tout comme ses nombreux parcs nationaux et le fameux site Great Zimbabwe auquel le pays doit son nom.

Avant de partir

Séparé de la Zambie par le fleuve Zambèze, le Zimbabwe partage avec son voisin la dernière lettre de l'alphabet, mais aussi son histoire et surtout les chutes Victoria. Jusqu'à cinq millions de mètres cubes d'eau par minute, ça n'est pas rien ! Surnommées Mosi-oa-Tunya (comprenez la fumée qui gronde), les chutes représentent le plus grand rideau d'eau du monde. A cela s'ajoute une faune dense. La région a été investie par les girafes, les buffles et autres hippopotames.

Hormis ces vertigineux paysages, le Zimbabwe préserve sa faune africaine. Plusieurs parcs nationaux ont ici vu le jour. On citera évidemment le Victoria Falls National Park, mais aussi le Chimanimani National Park. Beaucoup de randonneurs viennent ici à la rencontre des céphalophes bleus et autres koudous et reduncas. Mais le plus grand et le plus riche d'Afrique Asutrale est celui de Hwange, à l'Ouest du pays. Le temps des vacances, transformez-vous en Cecil John Rhodes ou en David Livingstone ! Le Chimanimani National Park se trouve à l'est du pays. Cette région est singularisée par la présence de nombreux pics de quartzite qui culminent à 2 440 mètres d'altitude.

L'histoire du Zimbabwe est mouvementée. Cette ancienne colonie britannique a porté plusieurs appellations dont Rhodésie du Sud. Mais son nom actuel l'emporte en avril 1980. A l'époque, c'est le régime totalitaire de Robert Mugabe qui prend le pas sur le reste. Dans les années qui suivent, le pays s'appauvri, notamment à cause de la deuxième guerre du Congo dans lequel le pays investi beaucoup, a contrario de ses dirigeants. En guise de remerciements pour son aide, le " président de la République " a reçu une mine de cobalt des mains de Laurent-Désiré Kabila, le président du Congo. Cet élément chimique est utilisé dans différents secteurs comme la métallurgie, la fabrication d'aimants, et même dans la production de colle ainsi que de savon.

Le gros avantage du pays est sa situation sur un plateau. Ainsi l'altitude rarement sous les 1000 mètres promet un climat chaud la journée mais frais le soir et la nuit. Le Zimbabwe se visite toute l'année mais son climat tropical tempéré génère des périodes plus propices que d'autres. La saison des pluies s'étend en général entre le mois de novembre jusqu'au mois d'avril. A cette époque, les pluies sont de courtes durées mais souvent très abondantes. Il s'agit donc du bon moment si on souhaite découvrir des paysages luxuriants. Quant à la saison sèche, elle se déroule entre mai et octobre. Il fait chaud dans la journée mais les températures sont plus douces la nuit. Les animaux sont plus faciles à trouver durant cette période, il suffit simplement de se diriger vers les points d'eau.

Harare, située au nord-est du territoire, est la capitale du pays. Elle porte le nom de Salisbury (à cause du nom du Premier ministre britannique du moment) durant toute la période coloniale, jusqu'en 1982. Ensuite, elle est renommée Harare, comme le chef tribal des Ne-Harawa. Pour profiter d'un large panorama sur la ville, on se rend au Kopje, une colline qui surplombe la capitale. Vient ensuite la promenade sur Robert Mugabe Road, rue dans laquelle on admire quelques bâtiments coloniaux. Le poumon d'Harare se situe à l'Harare Gardens, qui correspond au plus grand parc de la ville. A l'intérieur, on profite entre autres d'une piscine et d'une forêt tropicale version Minipousses. Pour se cultiver, rendez-vous à la galerie nationale qui renfermer des oeuvres en provenance du continent africain, et notamment des sculptures shonas. Enfin, pour faire ses courses, on se rend à Mbare, le plus grand marché du pays. On trouve sur place toutes sortes de produits, à commencer par des fruits et légumes mais aussi un maximum de breloques.

Conseils de la rédaction

Le Zimbabwe possède non seulement quelques-unes des plus belles réserves d'Afrique australe et leurs lots de faune sauvage, mais également l'une des grandes attractions du continent noir : les chutes Victoria. Le Zimbabwe se découvre soit au cours de circuits accompagnés "classiques", soit au cours de circuits "aventure" comprenant des randonnées pédestres. Vous pourrez également opter pour des voyages "à la carte" en sélectionnant des lodges et des réserves d'exception ou encore effectuer des itinéraires préétablis en individuels (autotour).

Si vous prenez le train, ne laissez jamais vos bagages sans surveillance. Prévoyez également d'apporter de la nourriture, car peu d'entre eux possèdent une voiture restaurant.

Sur la route, les collisions avec les animaux sont fréquentes. Si vous renversez une chèvre ou un mouton, il est de coutume d'offrir une compensation financière au propriétaire. Soyez conscients que le réseau routier est dans un état correct mais l'entretien n'est pas régulier. Veillez également à faire le plein régulièrement, les stations-service ne sont pas souvent approvisionnées, en particulier dans les zones rurales.

Les randonnées dans la partie Est du Chimanimani National Park (à l'approche de la frontière du Mozambique) doivent être envisagées avec circonspection, car il reste encore de nombreuses mines antipersonnel, enfouies sous terre.

Les plus

  • +De belles réserves animalières avec la plus forte population d'éléphants d'Afrique.
  • +De magnifiques paysages, parmi lesquels les chutes Victoria.
  • +Une excellente infrastructure routière et hôtelière.
  • +La gentillesse de la population

Les moins

  • -La délinquance, en constante augmentation dans les grandes villes

Tradition

Comme dans beaucoup de pays africains, il est préférable de respecter certains comportements. Les marques de politesse sont par exemple très importantes, et vous tirerez avantage à connaître les expressions locales. La poignée de main s'effectue généralement en trois phases : une poignée normale, qui se poursuit avec une liaison des doigts recourbés (pouces levés et en contact) et se termine par une poignée normale. D'une manière générale, il est inconvenant et irrespectueux de critiquer ouvertement le gouvernement. Enfin, utilisez avec prudence l'humour, qui peut être pris au premier degré.

Les Shonas représentent le plus grand groupe ethnique du Zimbabwe. D'un point de vue artistique, on trouve beaucoup de tissus, de bijoux, de poteries et de vanneries. Les paniers tressés sont souvent ornés de motifs symétriques. Quant aux tabourets, ils sont en général sculptés dans la même pièce de bois.
Pour se régaler les yeux et les oreilles, les voyageurs assistent à des spectacles shonas qui est rythmés par de la musique et de la danse. Les tambours font partie des instruments à percussions utilisés. On découvre également le mbira. Cet instrument traditionnel fait partie des cérémonies religieuses. Il ressemble étrangement à un piano pour les pouces.

Cuisine

La nourriture au Zimbabwe n'est ni exceptionnelle, ni variée. Elle propose un mélange de spécialités anglaises et de plats traditionnels africains.

Le plat traditionnel s'appelle le sadza. Il représente une sorte de porridge préparé avec du maïs blanc. La plupart du temps, il accompagne la viande : bœuf, poulet, gibier, crocodile, koudou ou impala. Cette dernière est parfois accompagnée d'une sauce. Si le sadza n'est pas votre tasse de thé, vous pouvez le remplacer le plus souvent par des légumes verts et des haricots.

A l'image d'autres pays africains, la cuisine zimbabwéenne propose des boerewors. Il s'agit de saucisses de bœuf originaires des Pays Bas. La viande est mélangé à plusieurs épices : de la noix de muscade, du poivre noir, de la coriandre... Certaines saucisses comportent également du porc.

Comme en Asie, on peut trouver au Zimbabwe des vers mopane. Ces chenilles portent également le nom de madora ou mashonja. Elles sont riches en protéines. Les Zimbabwéens les font sécher au soleil avant de le faire frire.

Mais si la viande n'est pas de votre goût, vous pourrez toujours déguster du poisson comme la brème, le kapenta et la truite.

Souvenir et artisanat

Les sculptures en ébène, en acajou ou en mukwa abondent dans tout le pays. Vous pourrez aisément trouver des œuvres intéressantes dans les galeries de Bulawayo et d'Harare (méfiez-vous du bois de mauvaise qualité recouvert de cirage). On pourra aussi faire de bonnes affaires avec les pierres précieuses en émeraude, malachite ou serpentine, qui sont soit sculptées, soit serties en bijoux. Pour les amateurs, la dentelle et la vannerie s'acquièrent à un excellent rapport qualité/prix. Mais le souvenir le plus typique du Zimbabwe est le fameux tabouret batonka en bois sculpté, originaire de la région de Binga, mais que l'on trouve très facilement à Victoria Falls. Généralement, les magasins sont ouverts de 8 h à 17 h, du lundi au samedi (certains ferment le samedi à 12 h).

Zimbabwe : Découvrez nos villes