• afrique, zambie, chute, eau, victoria
    © iStockphoto.com / Neil_Burton
    Les chutes Victoria
  • afrique, zambie, victoria, chute, fleuve, zambèse, arc, en, ciel
    © Dmitry Pichugin / 123 RF
    Arc-en-ciel sur les chutes Victoria
1      
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

La Zambie, un voyage entre cultures, faune et flore

Par Octavie Pareeag Octavie Pareeag Chef de rubrique Fiche Profil

La Zambie est réputée pour les chutes Victoria. Mais elle possède bien d'autres atouts. Chaque année, elle attire de plus en plus de touristes pour ses richesses naturelles. C'est aussi une belle terre de safari qui peuvent se vivre à bord d'un 4x4 ou mini-van, à cheval ou même en canoë, voire même à dos d'éléphant. La Zambie dispose de plusieurs parcs nationaux et de réserves naturelles.

Avant de partir

La Zambie recèle de paysages tous plus exceptionnels les uns que les autres. La plus grande partie du pays est constituée d'un haut plateau parsemée de collines et de montagnes. A l'exception du sud et du sud-ouest, les lacs, les fleuves et marais sont permanents. Lusaka, sa capitale, se situe dans le centre-sud de la Zambie, sur un plateau à 1300 mètres d'altitude. Le fleuve Zambèze y prend sa source. La plus grande ville du pays abrite de nombreux monuments qui méritent d'être visités comme la Statue de la Liberté, l'Usine de poterie Moore, le théâtre de Lusaka ou encore la Cathédrale de la Sainte-Croix. Mais il faut savoir qu'il règne un climat d'insécurité dans le centre ville. Il n'est donc pas conseillé de s'y attarder. La Zambie partage le site des chutes Victoria avec son voisin zimbabwéen. Les chutes plongent de 108 mètres dans une gorge de 1,7 mètre de large. Inscrites au patrimoine mondial de l'Unesco, elles sont considérées comme la septième merveille naturelle du monde. Pour admirer ce paysage dans les meilleures conditions, mieux vaut se rendre Zambie entre mai et septembre. Pour les plus courageux, il est possible de faire du saut à l'élastique depuis le Pont des chutes Victoria, à 111 mètres de hauteur, considéré comme le saut à l'élastique le plus haut au monde. Pour être au plus près des chutes Victoria, on peut loger dans les hôtels Zambezi Sun et Royal Linvingston, installés à environ dix minutes à pied des chutes. Pour les clients de ces deux établissements, l'accès aux chutes est gratuit et illimité. Ne manquez pas d'aller à la découverte du fleuve Zambèze. Le cours du fleuve offre des possibilités d'hébergement dans des lodges, plus ou moins luxueux, spécialisés dans les lunes de miel. Depuis ces campements, vous pourrez admirer le passage des éléphants et observer la multitude d'oiseaux vivant sur place. Vous pouvez aussi passer par Linvingstone, une ville touristique qui abrite de sites culturels. Sur place, vous pouvez vous rendre au Musée national qui possède une collection de pièces archéologiques et anthropologiques ou encore aller au centre culturel Maramba afin de découvrir les danses zambiennes. < /p>

Le pays abrite de nombreux parcs et réserves naturelles. Le Parc national de la Luangwa est sans doute le plus intéressant du pays. C'est le lieu idéal pour les safaris photos. On peut y observer des lions, des buffles, des zèbres, des girafes, des léopards, des éléphants et des hippopotames. Les oiseaux y sont également nombreux : environ 400 espèces ont été répertoriées. Vous avez à votre disposition plusieurs moyens de locomotions : véhicules à toits ouvrants, à pied ou à cheval. À 200 km à l'ouest de Lusaka, le Parc national de la Kafue s'étend sur une superficie de 22 000 km2. Il s'agit du plus grand parc du pays et l'un des plus grands au monde. On peut y voir des lions, des léopards, des éléphants, des hyènes et des buffles. La rivière Kafue héberge des crocodiles et des hippopotames. Les amoureux des animaux seront ravis d'apprendre qu'à 60 km à l'ouest de Chingola se trouve le Chimfunshi Wildlife Orphanage, un sanctuaire pour chimpanzés.

Conseils de la rédaction

La Zambie connaît un climat tropical, plus tempéré en altitude. En général, le temps est sec en juin, juillet et août. La saison des pluies d'étend de décembre à avril. La période idéale pour observer la faune s'étend de fin mai à début octobre. Si vous voulez voir les chutes Victoria ou faire du rafting, il est conseillé de partir entre août et décembre. Le principal aéroport international du pays se trouve à Lusaka. Néanmoins certaines compagnies desservent les aéroports de Livingstone (pour les chutes Victoria), Mfuwe (pour le parc national de la Luangwa-sud) et Ndola. Il est difficile de se déplacer dans le pays en bus ou minibus car les distances sont longues, les bus lents et les routes généralement mal entretenues. Durant la saison des pluies, selon l'abondance des précipitations, les régions traversées par des fleuves et des rivières sont fréquemment inondées. Avant de se déplacer dans ces régions, il est donc recommandé de se renseigner sur l'état des routes.

En Zambie, l'hébergement est souvent très coûteux. L'hébergement dans les parcs nationaux est encore plus haut de gamme qu'ailleurs. Il faut compter en moyenne environ 2000 ZMW par personne. Toutefois, la majorité des villes disposent de terrains de camping qui vous permettront de vous loger à moindre coût. À l'extérieur des parcs nationaux, vous pouvez aussi trouver des terrains de camping privés. Vous pouvez également loger dans des lodges. Ceux qui sont situés près des parcs nationaux proposent plusieurs types d'hébergement : bungalows, tente de safari ou encore un emplacement de camping.

Les plus

  • +La diversité de la faune tropicale.
  • +Des paysages exceptionnels : le cours du Zambèze et les chutes Victoria.

Les moins

  • -La relative insécurité aux abords de certaines frontières.
  • -Le tourisme est encore discret.

Tradition

Le gouvernement zambien reconnaît officiellement 73 tribus ou groupes ethniques. Les cérémonies d'initiation sont répandues dans la plupart des groupes ethniques de Zambie. Après avoir subi les rites, les jeunes garçons et les jeunes filles sont considérés comme adultes et dès lors, ils ont les mêmes droits et obligations que ces derniers. Les jeunes garçons doivent faire face à de nombreuses épreuves, souvent difficiles, afin qu'ils affirment leur force de caractère. Pour ce qui est des jeunes filles, les rites d'initiations s'accompagnent d'un apprentissage des tâches domestiques et d'un enseignement du rôle d'épouse. En Zambie, les danses traditionnelles sont nombreuses. On découvre le chtelele lors de la célébration des moments heureux. Lors des cérémonies, il y a le nsongwe qui s'accompagne de morceaux de métal frappé. Ici, la danse est une forme de communication. Elle évoque des événements historiques et renforce les croyances spirituelles.

Cuisine

Lors de votre séjour en Zambie, vous pourrez goûter à de nombreuses spécialités locales. Le nsima est l'élément incontournable de la cuisine zambienne. Il s'agit d'une sorte de purée à base de farine de maïs qui accompagne des légumes ou des viandes. Mais il peut également se consommer légèrement sucré, avec du lait, pour le petit déjeuner. Vous pourrez également déguster l'ifisashi (légumes et cacahuètes), le samp, un plat traditionnel à base de semoule de maïs et haricots et la chinaka, une sorte de saucisse à base de tubercule. Le poulet est la viande la plus consommée. Les poissons sont beaucoup cuisinés comme les brèmes, ndombi (poissons-chats), kapenta (petits poissons du lac Kariba ressemblant aux sardines que l'on déguste frits ou séchés) et mpasa (sorte de saumon). Parmi les nombreux légumes qu'on trouve dans le pays, vous pourrez goûter les feuilles de courge, l'impwa, une variété locale d'aubergine ou encore l'okra, un légume à chair molle et gélatineuse. En Zambie, on trouve une multitude de fruits : oranges, mangues, pastèques, bananes, ananas, papayes etc.

Souvenir et artisanat

L'artisanat traditionnel zambien est d'une grande variété, à défaut d'être fabriqué en grande quantité. On trouve surtout de la vannerie de bambou, de lianes, de racines, de papyrus ou d'écorces. Ce sont des objets de la vie quotidienne, décorés de dessins symboliques, peints à l'aide de couleurs naturelles. Ce sont principalement les hommes qui font le travail du bois. On peut se procurer des masques, des cannes, des instruments à percussions, des ustensiles de cuisine ou bien encore des représentations d'animaux sauvages. La poterie est également très populaire. Les commerces sont ouverts généralement de 8 h à 12 h et de 13 h à 16 h du lundi au samedi.