• Turks et Caicos
    © iStockphoto.com / Mikolajn
1      
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Turks et Caicos, voyage dans un petit coin de paradis

Par Cindy Neves Cindy Neves Chef de rubrique Fiche Profil

Coincées entre les Bahamas, la République Dominicaine et Cuba, les îles Turques et Caïques ne bénéficient pas du rayonnement qu'elles méritent en raison de sa proximité avec des pays extrêmement touristiques. Un mal pour un bien puisque, par conséquent, les richesses naturelles de ces trente îlots demeurent intactes.

Avant de partir

Des îlots paradisiaques, très peu connus du grand public, et où les complexes hôteliers commencent à pointer le bout de leur nez... Des lagunes à perte de vue, 370 km de plage, 30 petites îles, toutes proches de Cuba, de la République Dominicaine et des Bahamas, ou encore, l'un des plus impressionnants récifs de corail au monde : ce sont les îles Turques et Caïques.

Territoire britannique d'outre-mer des Caraïbes, ce petit collier d'îles est reparti en deux archipels : les îles Turques et les îles Caïques, qui, eux-mêmes, font partie des îles Lucayes. Si vous souhaitez faire un voyage sur ces îles, prévoyez plutôt un long séjour car le trajet étant déjà extrêmement difficile depuis la France, il serait dommage de faire un si long voyage pour ne profiter que d'une seule plage. Partez en exploration ! En avion ou en bateau, profitez de la richesse naturelle des îles Turques et Caïques, notamment les réserves maritimes et les parcs naturels qui vous feront découvrir la faune locale extraordinaire, particulièrement diversifiée. Les oiseaux et la faune aquatique à Salt Cay, l'animation de Providenciales, également appelée Provo par les locaux, les baleines à Salt Cay ou les plages sauvages de North Caicos vous laisseront un souvenir impérissable. Dans le même registre, la réserve ornithologique French Cay, le parc national Columbus Landfall et la Caicos Conch Farm, où l'on fait de l'élevage de conques, sont autant d'activités qui attirent beaucoup les quelques touristes.

Ne ratez pas la capitale de l'archipel, Cockburn Town, située sur le Grand Turk, la plus grande et la plus peuplée des îles. Si vous aimez les petites villes au charme inégalé et pittoresques, avec petites maisons en chaux ou en bois, alors n'oubliez pas cette étape. La ville possède quelques points d'intérêt : le Turks and Caicos National Museum protège une collection retraçant l'histoire de l'île grâce à différents objets (lits, serrures, timbres...). Vous trouverez également des parties consacrées à l'extraction du sel et à la faune marine, cette dernière étant l'un des principaux attraits touristiques. On compte d'ailleurs 33 réserves naturelles sous-marines et terrestres disséminées dans l'archipel où vous pourrez apercevoir des baleines, des dauphins, ou encore, des raies.

Flânez le long de Front Street et Pond Street où vous pourrez découvrir les bâtiments administratifs. Toujours sur le Grand Turk, et si vous êtes amateur des sports nautiques, vous trouverez de superbes spots de plongée pour observer les poissons.

Faites également un tour du côté de Middle Caïcos, dont le paysage de hautes falaises de calcaire près des plages est à couper le souffle. Sans compter les cavernes formées par l'érosion de ce calcaire. Vous pouvez les visiter grâce au parc national de Conch Bar Caves, le plus grand des Caraïbes qui protège ces grottes.

Conseils de la rédaction

La meilleure période pour partir aux îles Turques et Caïques va de décembre à avril et plus particulièrement les mois de février et mars, où la température est idéale. Evitez la période qui s'étend de juin jusqu'à novembre, car c'est la saison des ouragans.

Au beau milieu des Caraïbes, il serait dommage de ne pas en profiter pour plonger dans les eaux cristallines. Kayak, croisière, snorkelling... Profitez-en pour découvrir quelques uns des plus beaux récifs au monde lors de votre voyage dans les îles Turques et Caïques.

Si vous envisagez un voyage sur les îles Turques et Caïques, prévoyez votre budget et surtout, le voyage. Ces îles se méritent car elles sont difficiles d'accès.

Si vous souhaitez vous rendre dans des zones plus éloignées des îles pour vos activités, telle que l'observation des oiseaux, prévenez toujours au moins une personne de voter déplacement.

Il est plutôt facile de se déplacer sur les îles. Le taxi est d'ailleurs un moyen efficace et vous n'aurez jamais de mal à en trouve un de libre. Cependant, fixez toujours le prix de la course avant de monter à bord.

Sachez que les établissements de soins sont très peu nombreux. Il existe un hôpital sur l'île de Grand Turk mais en cas d'accidents graves, les patients sont envoyés à Miami ou à Nassau, où ils sont pris en charge.

Evitez tout contact avec les animaux car ils peuvent être porteurs de la rage, ce qui n'est pas un cas rare dans les Caraïbes.

Les plus

  • +L'archipel est une destination balnéaire à part entière.
  • +Elle possède de nombreux atouts pour l'éco-tourisme (nombreux parcs naturels).
  • +Les connexions entre les îles sont nombreuses et faciles.
  • +Présence d'un bon parc hôtelier.

Les moins

  • -On ne parle pas français aux Turks and Caicos.
  • -Aucun intérêt culturel.
  • -Difficile d'accès depuis la France. Le voyage est long.
  • -Nécessité d'avoir un gros budget pour vraiment profiter de toutes les îles.

Tradition

Le territoire est pourvu d'une riche tradition artisanale, créée par les Lucayans, premiers habitants des îles Turques et Caïques. Malgré les péripéties vécues par cette population, suite à l'arrivée de Christophe Colomb et des Européens, et l'apparition d'une population indienne qui disparut également, l'artisanat local est toujours bien présent, même s'il diffère de celui des aïeux. Vous pouvez notamment observer les toiles de Jean Gardiner-Taylor, artiste locale très connue.

Les îles Turques et Caïques sont des îles détaxées. Si vous souhaitez faire du shopping, notamment pour ramener quelques souvenirs de votre voyage, sachez que les magasins se trouvent à Provo, sur Leeward Highway. Vous trouverez tout le nécessaire en articles de plage si oubli de votre part mais aussi, et surtout, des petits bijoux, des vêtements ou encore des batiks, très prisés. Enfin, si vous êtes féru d'art, vous trouverez également de nombreuses galeries où sont proposées des peintures, très souvent inspirée par l'art naïf, très présent également sur l'île d'Haïti.

Cuisine

Ce n'est pas pour la gastronomie locale que vous viendrez sur les îles Turques et Caïques. Ici, point de plat typique national mais plutôt du fastfood américain comme des burgers ou de la pizza et des spécialités mexicaines. Néanmoins, pour les amateurs de poissons, crustacés, les plats de fruits de mer vous régaleront : les crabes, des coquillages, des homards... Et surtout, la star des poissons : le conch, un mollusque très réputé que vous trouverez en grande quantité sur ces îles. Ici, on le cuisine à toutes les sauces et de toutes les façons, mais il est particulièrement délicieux lorsqu'il est émincé et marinée pendant un bon moment. Pour le dessert, sur une île, favorisez les fruits, exotiques, parfumés et savoureux, ils vous feront terminer le repars sur une note sucrée bien agréable.

Souvenir et artisanat

Turks and Caicos sont des îles détaxées. Mais ici, pas de magasins de luxe. La plupart des boutiques détaxées sont rassemblées sur Leeward Highway à Provo. Vous y trouverez des bijoux, ainsi que tous les articles de plage nécessaires à votre séjour. Les cigares viennent tout droit de la Havane. En souvenir, vous ramènerez des batiks et des vêtements. Le plus intéressant est sans doute la grande diversité des peintures inspirées de l'art traditionnel naïf haïtien. Vous trouverez de nombreuses galeries à Provo. Les magasins ouvrent en semaine et le samedi, de 9 h 30 à 17 h.