Afrique; Tunisie; Tozeur;
© Irène Alastruey / age fotostock
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Tozeur

Par Nicolas Pelé Nicolas Pelé Chef de rubrique Google Twitter Fiche Profil

Avant de partir

L'oasis de Tozeur, ville-symbole du Grand Sud Tunisien, est l'une des portes du Sahara. Ici pas de dunes, mais un paysage désertique qui s'ouvre, au loin, sur le chott El-Jerid. La palmeraie de Tozeur passe pour être la plus belle de Tunisie. Elle abrite plus de 400 000 palmiers

Au printemps, lorsque l'écrasante chaleur estivale n'a pas encore asséché complètement le paysage, les palmiers, les arbres fruitiers et les différentes cultures se parent de vert au son des deux cents sources qui irriguent l'oasis. Une destination très agréable pour un premier contact avec le désert.

Si vous aimez l'art et la culture, rendez-vous au "Planet Oasis". Ce tout récent centre culturel abrite une immense tente berbère où sont donnés des banquets traditionnels, ainsi que plusieurs galeries. Les œuvres d'artistes contemporains y sont exposées : services à thé et café, lampes en verre soufflé, poteries et tableaux. Un amphithéâtre complète les installations. Un spectacle de son et lumière retraçant l'histoire de Tozeur est y donné tous les soirs sauf le lundi.

On peut se promener dans différents endroits à Tozeur même : le vieux quartier de Ouled-el-Hadef, le belvédère, les jardins du Paradis, le zoo du Paradis, la palmeraie. Plusieurs excursions plus lointaines sont possibles, moyennant le plus souvent un 4x4 pour se déplacer : le chott El-Djerid, le Lézard Rouge, les oasis de montagnes et Nefta, une charmante oasis qui rivalise avec Tozeur.

À voir

Le musée des Arts et Traditions populaires, dans la vieille ville. Le musée Dar Cheraït, à côté de l'hôtel du même nom (objets d'art tunisiens et ottomans du XVIIe au XXe siècle). Le parc à thème des Mille et une nuits à l'entrée de la médina de Tozeur. Le parcours Chak Wak dans la palmeraie, une odyssée de l'évolution des espèces, des dinosaures à l'homme, des grandes religions et de l'histoire antique tunisienne. Dans la palmeraie : le musée Eden Palm, qui abrite un jardin conservatoire.

À faire

Le Lézard Rouge est l'une des excursions à ne pas manquer. Il s'agit d'un train qui remonte au début du XXe siècle. Meublé comme à l'origine, avec des salons aux fauteuils en cuir ou en tapisserie et un wagon-bar orné de boiseries, il emprunte la ligne qui conduit à une mine de phosphate au départ de Métlaoui. La ligne traverse les gorges de Selja, dans un décor surprenant de roches striées et de cours d'eau charriant de l'argile verte. A faire à Tozeur : une promenade à vélo dans la palmeraie, avec un guide.

Les plus

  • +  Les paysages désertiques.
  • +  Une ville étape ouverte sur le Sahara.
  • +  Une offre hôtelière de bonne qualité.

Les moins

  • -  Les sites pris d'assaut par les excursions organisées.
  • -  La chaleur estivale peut vite devenir insupportable (elle atteint parfois 49°C).

À penser

Le plus bel endroit pour découvrir le village abandonné de Tamerza est un hôtel ! Le Tamerza Palace, construit juste en face des ruines. Il vaut vraiment la peine d'y passer au moins une nuit. les tarifs sont raisonnables, on y mange bien et surtout, on a le privilège de pouvoir admirer à toute heure le village : de sa chambre, de la piscine ou de la salle du restaurant. La compagnie nationale Tunisair assure une liaison directe depuis Paris.

À éviter

D'une manière générale, les excursions organisées en 4X4. Qu'il s'agisse du Chott el Jerid ou des oasis de montagne (Tamerza, Chebika et Midès), vous vous retrouverez dans une caravane automobile qui vous fera visiter les lieux avec une trentaine de personnes, voire plus en haute saison. Seule solution : la voiture de location et le bon timing, en début de matinée. Le soir - hélas - les groupes viennent jusqu'au coucher du soleil.

À déguster

Des dattes. La palmeraie de Tozeur en produit de nombreuses variétés. Du couscous sahélien (le désert n'est pas loin), ainsi que toutes les autres spécialités du pays. Tajine, brick, doigts de Fatma, chorba... Sachez cependant que les buffets des hôtels sont en général moins "alléchants" que ceux d'Hammamet ou de Djerba.

À rapporter

Un tapis aux motifs du Sud (dromadaires stylisés). Version petit modèle, le "mergoum", qui peut servir de descente de lit. Et toutes sortes d'objets d'artisanat en fer forgé, verre soufflé, cuir, poterie, jonc tressé. De quoi aménager chambre, salon et cuisine avec lampes, vases, petit mobilier, assiettes et plats en terre cuite. Ne pas hésiter à aller voir directement les fabricants. Adresses à demander au souk ou dans les hôtels.
Tunisie : Découvrez les villes
  • Tunis Afrique; Tunisie; Tunis;
  • Djerba Djerba, Tunisie,
  • Monastir Afrique; Tunisie; Monastir;
  • Mahdia Afrique; Tunisie; Mahdia;
  • Tabarka Tabarka
  • Yasmine Hammamet Afrique; Tunisie; Yasmine Hammamet;