Afrique; Tunisie; Mahdia;
© Irène Alastruey / age fotostock
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Mahdia

Par Nicolas Pelé Nicolas Pelé Chef de rubrique Google Twitter Fiche Profil

Avant de partir

Les Mahdiens disent de leurs plages que ce sont les plus belles de Tunisie. Elles comptent en tout cas parmi les moins fréquentées. Sable couleur farine, mer turquoise ; pas d'algues indésirables et une brise qui en été rafraîchit agréablement. Un atout non négligeable, d'autant que Mahdia offre également l'avantage de ne pas être encore trop développée touristiquement. Les hôtels - une vingtaine - sont regroupés à l'extérieur de la ville, le long de la plage qui s'étire en ruban sur plusieurs kilomètres.

Autre bon côté de Mahdia : son allure "photogénique", côté pile (son centre-ville aux petites places ombragées d'arbres) et côté face (son café le long de la corniche qui rappelle celui de Sidi Bou Saïd, ses vieilles façades en front de mer, son cimetière marin, ses ruines antiques).

On peut aisément passer une semaine sur place (sans louer de voiture), en flânant le long de la plage pour se rendre en ville (20 à 45 min de marche selon l'emplacement des hôtels), ou en prenant un taxi (2 à 3 dinars la course). Direction le café Sidi Salem (route de la Falaise) pour les hédonistes et les contemplatifs : on y reste plusieurs heures sans voir le temps tourner sur sa montre, installé à l'une des terrasses en escalier qui semblent suspendues au-dessus de la Méditerranée. 

À voir

Le Borj El Kébir, fort turc du XVIème siècle, le long de la route de la Falaise. Vue imprenable sur la médina d'un côté et le golfe de Mahdia de l'autre. Visiter aussi la vieille ville en passant par le souk couvert (où sont présentés des costumes de mariage traditionnels), la place du Caire, le marché qui donne sur le port, et la grande mosquée fortifiée. Terminer par le cimetière marin et les ruines de la ville antique, à côté du Borj El Kébir. La disposition de la cité rappelle un peu Carthage, mais les ruines sont moins spectaculaires.

À faire

Une cure de thalasso. En séjournant au Thalassa Mahdia ou au Vincci Nour Palace qui disposent l'un et l'autre d'un centre de thalasso. Préférer cette option qui permet d'avoir des tarifs plus intéressants (en achetant en même temps la cure et le séjour hôtelier). Les centres de thalasso, à la gestion indépendante de l'hôtel, sont néanmoins ouverts aux clients extérieurs. Soins réalisables à la carte ou en forfait découverte. Tarifs inférieurs de 30 % en moyenne à ceux pratiqués en France.

Les plus

  • +  La belle plage.
  • +  La ville typique et à taille humaine.
  • +  Les touristes en quantité raisonnable.

Les moins

  • -  Il y a du vent presque toute l'année.
  • -  Les hôtels (peu nombreux) affichent vite complet.

À penser

Les amateurs d'archéologie ne manqueront pas d'aller visiter le colisée d'El Jem (à 1 heure de route de Mahdia). C'est le plus grand du monde après celui de Rome. Sachez le prix du billet d'entrée (6 dinars) inclut l'accès au musée archéologique (à 700 m du colisée, là où s'étendait une partie de la ville antique). N'oubliez pas d'y faire un tour : vous y verrez la villa Africa, aux mosaïques du IIe siècle.

À éviter

Se priver de poisson sous prétexte qu'on n'aime pas ça. A Mahdia, le poisson frais (jeter un coup d'oeil au marché) est vraiment bon. Daurades, rougets, maquereaux, sardines... A déguster grillé avec une rondelle de citron, en soupe ou en couscous. Eviter aussi de prévoir un séjour balnéaire à Mahdia avant juin ou après septembre : avec le vent, vous n'aurez pas assez chaud pour rester sur la plage.

À déguster

Du couscous (au poulet ou à l'agneau). On en trouve de plus en plus souvent aux buffets des grands hôtels (proposé en spécialité ou lors des soirées tunisiennes). Essayer aussi les autres recettes du pays : doigts de Fatma (feuilleté farci de blanc de poulet, pomme de terre et câpres), tajine (omelette à la viande et aux pommes de terre), brick (triangle de pâte fourré de thon et d'un oeuf mi-cuit).

À rapporter

Poteries, tapis "mergoum" (de la taille d'une descente de lit), épices, dattes, aquarelles et sculptures sur bois (à découvrir dans la petite galerie d'art sur la place du Caire)... Si vous voulez rapporter un veston brodé, essayez-le d'abord (ils sont lourds à porter) et vérifiez-en les finitions. On peut aussi trouver des bijoux traditionnels en argent, mais en moins grande quantité qu'au Maroc.

Confort météo a Mahdia

Les indices météo fournis par Météo France représentent une famille de critères synthétisant les conditions météorologiques de Mahdia . Ces différents indices consistent à vous aider dans la préparation de votre voyage à Mahdia . Ainsi, choisissez les types d'activités en fonction des prévisions météo : plage, promenade, visite de monuments, musée, sports d'hivers... Découvrez avec précision, pour chaque semaine à Mahdia , une note météo globale qui prend en compte les indices de température, d'intempéries, d'ensoleillement et l'indice vent !

Météo de septembre
Note Globale 90/100
  • Indice températures 100% Idéal

    La température maximale est comprise entre 22°C et 24°C, la température ressentie est < 30°.

  • Indice intempéries 80% Sec / Idéal

    Pas ou peu de pluie (cumul < 1,5 mm/j).

  • Indice bronzage 74% Beau temps

    L'ensoleillement est majoritaire (ensoleillement compris entre 60% et 80%).

  • Indice baignade 94% Très agréable chaud / Idéal

    Température ambiante chaude (> 24°), température de la mer chaude (supérieure à 24°C), vitesse de vent faible à modérée (entre 12-20 km/h)

  • Indice vent 92% Petite brise / Idéal

    Confort optimal: Vitesse de vent optimale (entre 12 et 20 km/h) dans une atmosphère chaude (Tmax > 24°C).

  • Indice humidité 68% Correct

    Sensation d'inconfort probable liée à une humidité de l'air supérieure à 65%.

Tunisie : Découvrez les villes
  • Tunis Afrique; Tunisie; Tunis;
  • Djerba Djerba, Tunisie,
  • Monastir Afrique; Tunisie; Monastir;
  • Tozeur Afrique; Tunisie; Tozeur;
  • Nefta Afrique; Tunisie; Nefta;
  • Tabarka Tabarka