• Tonga
    © iStockphoto.com / Fosna
1      
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Partir en voyage au bout du monde dans les îles Tonga

Par Cindy Neves Cindy Neves Chef de rubrique Fiche Profil
Si le bout du monde devait exister, se serait ici. L'archipel des îles Tonga ne ressemble pas à une carte postale, c'est une carte postale. Des îles qui, mises bout à bout, seraient à peine plus grandes que Paris. Et pourtant, en comptant leur espacement, la taille du territoire est comparable à la superficie de la Chine.

Avant de partir

Le Royaume des Tonga est réparti sur environ 170 îles, elles-mêmes divisées en trois groupes principaux. Les premiers humains qui colonisèrent cette partie du monde arrivèrent il y a plus de 4000 ans d'Asie du sud-est. Sur leurs pirogues, ils apportèrent avec eux tous les rudiments de la civilisation : bétail, plantes comestibles, poterie. Au fil des siècles les Tongiens sont devenus l'une des civilisations les plus brillantes de la Polynésie. Avant l'arrivée des Européens les Tonga étaient au centre du puissant empire Tu'i Tonga qui s'est étendu jusqu'aux îles d'Hawaii.

Cette civilisation a laissé de nombreuses traces dont les plus notables sont le Ha'amonga, le monument le plus célèbre du pays, constitué de blocs de calcaire massifs, ainsi que les langi, qui sont des anciens tombeaux. Le premier contact des Tongiens avec les Européens remonte à l'an 1616, quand les navigateurs hollandais Wilhelm Schouten et Jacob Le Maire ont aperçu le nord de l'archipel. En 1845, les îles se sont unies en un royaume et sont devenues une monarchie constitutionnelle en 187, puis un protectorat britannique en 1900. Le royaume a regagné son indépendance le en 1970, tout en restant membre Commonwealth. L'avant dernier roi, George Tupou V , a contribué à rendre son pays plus démocratique. Le monarque actuel est Tupou VI. Les Tonga actuelles sont constituées de trois principaux groupes : les Tongatapu au sud, les Ha'apai au centre et les Vava'u au nord. Tongatapu est également le nom de l'île principale du royaume, où se trouve la capitale Nuku'alofa. Sur la côte ouest de Tongatapu on trouve des plantations de vanille, et un parc d'observation des oiseaux sauvages. On peut y admirer de magnifiques perroquets rouges.

Le meilleur moyen pour apprécier l'histoire, la culture et les paysages des îles reste encore l'exploration à pied ou en kayak. Il est possible d'engager un guide local pour vous mener à la découverte des secrets les mieux gardés de Tonga. Une petite escalade du Mont Talau vous offrira une vue des plus spectaculaires.

L'ensemble de l'archipel offre à ses nombreux touristes un grand nombre d'activités : pêche, plongée sous-marine, randonnées, observation des baleines, bronzette, natation, photos, navigation, camping. Tout est prévu pour que chacun trouve son compte !

L'archipel, en partie volcanique, est également un point d'observation idéal pour les géologues et les vulcanologues. L'activité géologique est telle que de nouvelles îles apparaissent encore aujourd'hui.(lien)

Le développement de l'offre touristique des Tonga permet aujourd'hui aux touristes du monde entier de profiter d'un large choix d'hôtels de resorts et de maison d'hôtes qui peuvent s'adapter à tous les budgets. Comme tous les états insulaires du Pacifique, les Tonga possèdent un système de transports développés qui permettent de relier les îles entre elles par avion ou par ferry. Les îles possèdent également leurs réseaux de bus et des compagnies de taxis pour se déplacer aisément à l'intérieur des terres.

Conseils de la rédaction

Les îles principales sont Tongatapu, Vava'u, Ha'apai et Eua. C'est là que se trouvent les principaux sites touristiques et les principales villes.

Si la situation sécuritaire du pays est plutôt bonne, il est toujours recommander d'éviter de porter des bijoux de valeur et de se promener avec une importante somme d'argent sur soi. Les risques de catastrophes naturelles liées à l'activité sismique (volcanisme, séismes, tsunamis) sont également à prendre en compte.

Grâce à leur climat tropical, les îles Tonga sont un véritable jardin eden. De mai à novembre, le climat est sec mais frais grâce aux alizés. De décembre à mars, c'est la saison dite " humide ", avec des pluies tropicales abondantes, surtout en fin de journée. La période d'activité cyclonique se situe entre les mois de novembre d'avril. Il est donc recommandé de se tenir informé sur la météo si vous vous rendez aux Tonga pendant cette période de l'année. Les températures sont assez constantes. Elles oscillent tout au long de l'année entre 22 et 28 degrés.

Bon à savoir : le port de short dans les villages, ou le bronzage topless sont strictement interdits. Les mœurs locales répondent aux principes stricts du christianisme et sont donc très prudes. Il est également formellement interdit de critiquer la monarchie ou la famille royale en publique, sous peine d'emprisonnement.

Aucun vaccin particulier n'est exigé pour rentrer dans le pays. Il est toutefois recommandé de contracter à une assurance de rapatriement sanitaire et de consulter son médecin traitant.

Les plus

  • +Un véritable éden tropical, une nature belle comme au premier jour, des populations attachantes : depuis deux siècles, les îles Tonga nourrissent les rêves des âmes romantiques.
  • +Un style de vie très épicurien, jouissant sans complexe du soleil et de l'alizé, indifférent aux remous du monde extérieur.
  • +Des fonds sous-marins exceptionnels, parmi les plus beaux de la planète.
  • +Une saison favorable bien placée au calendrier estival.
  • +La baisse des tarifs des vols aériens vers l'Océanie.

Les moins

  • -Un horizon limité au "sea and sun", un tourisme un peu paresseux qui peut rapidement lasser et alanguir la volonté.
  • -Un coût de la vie très élevé, lié à la nécessité d'importer l'essentiel des produits de consommation.
  • -La longueur du trajet aérien (pas de vol direct), la fatigue que provoquent le voyage, le décalage horaire et le climat.

Tradition

La danse a toujours tenu une place importante dans la culture des Tongans, qui permettait de mettre en scène les légendes de l'histoire orale, d'honorer les dieux et les rois. En mai ont lieu le festival Vava'u et le festival de la Croix Rouge, accompagné d'un bal.
Début juin a lieu le festival Ha'apai et le fête de l'émancipation. Au même moment a lieu le Festival de Pâques pendant lequel on peut assister à des spectacles. Le festival d'Heilala célèbre l'anniversaire du roi Taufa'ahau Tupoui IV, le 4 juillet. La vie en société s'organise de façon communautaire autour de la famille, au sens large du terme. Elle assure la solidarité et le partage des biens entre ses membres, excluant les notions de propriété individuelle et les rapports exclusifs de filiation. L'échange de cadeaux est un rite très pratiqué, même à l'égard des étrangers. Il est utile de disposer de quelques souvenirs dans sa valise, à offrir à l'occasion.

L

La religion chrétienne, importée par les Européens, a marqué les Tonga de son empreinte. Ces derniers sont réputés pour être très croyants.

Cuisine

La cuisine tongane est essentiellement à base de taro, de patates douces, de noix de coco, de cochon grillé, de poulet, de corned-beef et, bien sûr, des produits de la mer. Sa qualité est plutôt bonne. Parmi les spécialités, le lu pullu (un plat à base de viande et d'oignons, marinés dans du lait de coco et cuits dans une feuille de taro, dans un four creusé dans la terre, l'umu), le feke (du poulpe grillé), l'ota (poisson cru mariné dans du jus de citron) et la langouste. On peut aussi déguster une grande variété de fruits tropicaux. L'île produit un excellent café, et l'on boit beaucoup de jus de coco, sans parler de la bière et du kava, l'alcool national.

Si vous vous levez tôt vous découvrirez les pêcheurs locaux en train de vendre les poissons qu'ils ont attrapés pendant la nuit. On trouve également de nombreux marchés qui croulent sous les fruits et les légumes. Le climat chaud et la riche terre volcanique favorisent l'agriculture. Beaucoup de Tongiens possèdent leurs propres potagers où ils peuvent cultiver leur nourriture.

Souvenir et artisanat

A rapporter : de l'artisanat local (paréos, broderies, vanneries, poteries, objets en bois sculpté), bijoux en nacre, perles, coquillages, épices, cassettes de musique folklorique. Le marchandage est très peu pratiqué. Les magasins sont ouverts généralement, de 9 h à 17 h, du lundi au vendredi, et de 9 h à 12 h, le samedi.