• togo, afrique, tata, somba, tamberma, case, village
    © Fabian Plock / 123RF
    Les Tata Somba

    Dans la région de Kara, dans la vallée de Tamberma, les fermiers ont construit des cases fortifiées appelées " tatas " et les cases sont groupées pour former une sorte de fort. La tribu Tata Somba réside ici et dans le nord du Bénin.

  • togo, afrique, tata, somba, tamberma, case, village
    © Dave Montreuil / 123RF

    Ce crocodile s'est couvert le nez de vase bien verte, histoire de nous rappeler qu'il sait être à l'affût pendant des heures, tapi dans l'eau stagnante...

1      
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Guide de voyage Togo

Par Constance Balland Constance Balland Rédactrice en chef Google Twitter Fiche Profil

Plus petit pays francophone d'Afrique de l'Ouest, une quarantaine d'ethnies présentes, et un paysage qui tente de se préserver de l'urbanisation... Bienvenue au Togo ! Encastré entre le Bénin et le Ghana, le pays souhaite conserver ses traditions et garder son charme intact. Des plateaux du Nord aux plages du Sud, en passant par les parcs nationaux au centre du pays, l'authenticité Togolaise opère.

Avant de partir

De la savane aux plateaux, en passant par les montagnes et les plages du Sud, cette petite bande de terre à l'Ouest du continent africain recèle de petits coins de paradis. Avant les problèmes politiques survenus dans les années 90, le Togo était un petit paradis d'Afrique, pris d'assaut par les touristes. Malheureusement depuis, le pays et sa capitale Lomé, ont perdu de leur superbe aux yeux des voyageurs. Pourtant, la capitale Togolaise regorge d'attraits. A commencer par son Musée national, caché juste derrière le palais des Congrès. Tissus, poteries ou autres objets typiques... Il présente toute une collection, sur l'art traditionnel togolais. Et si vous souhaitez repartir avec un petit souvenir de ce genre, rendez-vous au Village artisanal ou bien, au Grand marché, où vous trouverez aussi bien de l'artisanat que des produits alimentaires. Faites aussi un tour au marché des féticheurs d'Akodessewa. Ce dernier propose quelques curiosités, comme des potions magiques ou des peaux d'animaux séchées. Enfin, Lomé étant située au sud du pays, n'hésitez pas à vous rendre sur les plages proches de la ville, comme Baguida et Avepozo, et profitez d'une eau turquoise, du sable blanc, à l'ombre des cocotiers.

Le Togo est un pays est principalement animiste et c'est au village de Togoville que vous pourrez découvrir ces pratiques ancestrales, mais aussi le vaudou. La ville se trouve sur la rive nord du lac Togo, là où les sports nautiques règnent en maître. Visitez la cathédrale Notre-Dame, dans laquelle les martyrs sont représentés par des peintures, et le centre artisanal, où travaillent notamment des sculpteurs sur bois. On y trouve également la maison royale où vit le chef local, la descendance du roi Mlapa.

Quant aux amoureux de la nature, sachez que le Togo jouit d'une biodiversité exceptionnelle, et que les parcs nationaux et réserves où l'on peut observer buffles, cobs, et autres phacochères... (et bien d'autres) sont nombreux. Parmi eux, ne manquez le parc national de Fazao, la réserve de faune d'Aledjo ou celle de Sarakawa, ou encore le parc national de la Keran. Idéal pour découvrir les rois de la savane africaine ! Attention, pour le parc national de la Keran, il est vivement conseillé de s'y rendre en compagnie d'un guide. Une fois dans le parc, ne prenez pas de photos de la route nationale, et ne roulez pas à vive allure, c'est interdit.

Toujours dans l'esprit de découverte, le paysage du Koutammakou est l'emblème du Togo authentique. Classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, le territoire est situé au nord-est du pays. C'est ici que vivent les Batammariba, dans ce lieu qui perpétue et préserve la culture africaine, respectueuse de l'environnement, avec ces takienta (petites maisons à tourelles en terre et regroupées en villages), ses champs, et ses croyances. Et pour finir en apothéose, si vous passez par Badou, interdiction formelle de ne pas aller voir la cascade d'Aklowa. C'est un de ces joyaux togolais, niché dans les profondeurs de la forêt, dont les somptueuses chutes d'eau viennent frapper le granite de la falaise.

Conseils de la rédaction

Au Togo, on ne prend pas des photos aussi facilement qu'en Europe. Policiers, militaires, installations, manifestations, monuments... Vous ne pouvez pas les photographiez. Quant aux habitants, demandez-leur la permission avant de sortir votre appareil. Idem si vous vous retrouvez dans un petit village : demander la permission au chef est une étape obligatoire si vous souhaitez vous rendre à un site précis se trouvant sur son territoire.


Ne manquez pas les plages proches de la capitale.
A l'image de Baguida ou Avepozo, où les eaux cristallines et le sable sont idéals pour les baigneurs, les surfeurs ou tout simplement, les amateurs de farniente.

La danse tchebe (effectuée sur des échasses), à voir à Atakpamé, vous fera passer un excellent moment. Cependant, les plus courageux pourront assister à la fête des couteaux de Sokodé, qui se déroule vers la fin du mois d'Aout. Il s'agit d'une cérémonie, d'origine musulmane, durant laquelle des hommes dansent et se cisaillent la peau à l'aide de couteaux, de sabres ou bien de lames de rasoir, tout en se lavant le visage avec des morceaux de verre. Ames sensibles s'abstenir !

Risque de paludisme : consultez votre médecin avant de partir et une fois sur place, soyez vigilant : ne dormez que sous une moustiquaire bombardée d'insecticide et n'hésitez pas à user abondamment de répulsifs. Lorsque le soleil commence à se coucher, couvrez-vous le corps au maximum, avec des manches serrées aux extrémités (surtout lorsque le lieu dans lequel vous vous rendez est humide). Le risque est moins fort lorsque le soleil est à son zénith.

Les plus

  • +Le coût de la vie est peu élevé.
  • +Les chants et danses togolaises.
  • +Les célébrations de cultes animistes.

Les moins

  • -La sécurité précaire et les fréquents contrôles de police.
  • -Il faut se méfier de la pollution et des dangers de la mer.
  • -Ruinés par le braconnage, les parcs nationaux sont d'un intérêt limité.

Tradition

Au Togo, il est une pratique qui symbolise l'entraide entre amis ou voisins : la tontine, une sorte de petite caisse d'épargne. Les membres de cette tontine réunissent une somme d'argent et, les uns après les autres, ces membres récupèrent la somme à la fin du mois. Objectif : créer une nouvelle affaire ou appuyer une affaire déjà existante. Les membres de la tontine se connaissent puisqu'ils sont souvent de la même famille, du même village, ou alors, du même quartier. Le leitmotiv, c'est donc la confiance. Aucune signature, sur aucun contrat. Créée au XVIIème siècle, par un banquier italien nommé Tonti, c'est une tradition fondamentale en Afrique, et très courante.

Les différences entre les ethnies togolaises sont parfois particulièrement marquées. Par exemple, lorsqu'une femme accouche de jumeaux, c'est considéré comme une véritable bénédiction chez les Ewé, alors que chez les Bassar, il s'agit d'une malédiction. D'ailleurs, autrefois, les familles ne gardaient qu'un des bébés tandis que l'autre était enterré vivant.

Au niveau gastronomie, les différences sont également présentes. Si les Ewé mangent de la viande de chat et considèrent ceux qui lui préfèrent la viande de chien comme des barbares, chez les Kabyè, c'est exactement l'inverse.

Cuisine

La cuisine africaine est connue pour être savoureuse, riche et généreuse. Et le Togo fait honneur à l'image gastronomique véhiculée par le continent. Sa cuisine est l'une des plus réputée d'Afrique. On trouve principalement des plats en sauce, à base de riz, de maïs ou d'igname. Parmi les spécialités, on retrouve les fameux beignets de haricots (aklan ou gaou). Fourrés d'une mixture à base de piment, d'oignon et de haricots concassés, ils se mangent avec une bouillie de mil (koko) sucrée. Le ablo est une galette de maïs vapeur, accompagné de tomates, de piment vert et d'oignons, le tout agrémenté de poisson frit. Quant au fufu, il s'agit de pâte de plantain, d'igname ou de manioc, agrémenté d'une sauce claire, au poisson ou à la viande (bœuf ou poulet). A Atakpamé, il est possible de manger... des chauves-souris.

Souvenir et artisanat

On pourra ramener des gravures, des batiks, des bijoux, des masques traditionnels, des sculptures de bois et des statuettes religieuses. A Lomé, le village artisanal, la rue Foch et la rue du Commerce sont les meilleurs endroits pour effectuer ses achats de souvenirs. Les boutiques sont ouvertes du lundi au vendredi, de 8 h à 17 h 30, et le samedi, de 7 h 30 à 12 h 30.