Asie; Thaïlande; Chiang Rai;
© Photoroad / 123RF
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Chiang Rai

Par Cindy Neves Cindy Neves Chef de rubrique Fiche Profil

Avant de partir

Un air de Vietnam, un soupçon de Guilin, Chang Rai rappelle des contrées voisines même si cette région a sa propre identité. Si la ville ne possède pas de monuments exceptionnels, elle garde un caractère plus authentique que sa voisine Chang Mai et constitue surtout un point de départ vers le Triangle d'or. Situé aux confins du Laos, de la Birmanie et de la Thaïlande, le célèbre Triangle d'Or fut pendant longtemps la plaque tournante du commerce d'opium. C'est à Sop Ruak que l'on peut admirer en grimpant quelques marches un panorama unique : les trois pays séparés par le confluent du Mékong. Chang Sean (ancienne capitale du royaume au 13ème siècle) à seulement une heure de Chang Rai révèle des paysages verdoyants et d'une grande beauté.

À quelques kilomètres au nord, le Myanmar avec ses facettes clair-obscur. À l'ouest, les montagnes et la jungle avec ses couleurs éclatantes et une nature à découvrir. Droit devant, le Triangle d'Or, un territoire tristement connu pour sa culture du pavot et le trafic de l'opium, mais au nom merveilleusement évocateur au croisement de trois pays : le Laos, la Thaïlande et le Myanmar.

C'est ainsi qu'apparaît Chiang Rai, très éloignée du condensé discuté de modernité et de pauvreté rurale de Bangkok, et moins importante que Chiang Mai, mais avec un air de tranquillité presque provinciale qui séduit le voyageur, dès les premiers instants.

Cette ville de l'extrême nord du pays traversée par la rivière Kok puise ses racines dans la période pré-thaï, lorsque la ville fut fondée par le roi Mengrai en 1262. Première capitale du règne Lanna, elle fut surpassée par Chiang Mai. Il ne reste de son faste d'antan que quelques temples, comme le Wat Phra Sing, dans la rue Singhakhlai ou le Wat Phra Kae, en style Lanna tardif, avec sa statue de bouddha en bronze. Enfin, sur la route qui mène à Mae Chae, on aperçoit le monument du roi Mengrai, une étape à respecter, selon certains habitants, par tout voyageur entamant son périple.

Ne manquez surtout pas le marché nocturne (jusqu'à 23h environ). Les étalages, disposés dans deux ou trois ruelles, proposent notamment des objets artisanaux réalisés par les tribus qui viennent y vendre leurs produits : des étuis, des chemises, des vestes mais aussi des bracelets et des sacs. Sur les étalages, on rencontre souvent des articles de la tribu tibéto-birmane des Akha.

En effet, les alentours de Chiang Rai sont dominés par la montagne dont les sommets atteignent 1500 mètres d'altitude, le règne des tribus. Akha, Lisu, Karen, Lahu, Mnon : Chaque groupe ethnique parle un dialecte qui lui est propre. Vous pourrez rejoindre de nombreux villages, aux traditions vives, à pied, en suivant les parcours de trekking. En outre, sur la montagne Doi Tung, on découvre le jardin botanique de Mae Fa Luang, un projet royal initié par la reine-mère. On y cultive différentes espèces de plantes et de fleurs ainsi que des champs d'arabica. On y emploie les membres des différentes tribus, en essayant de travailler de façon solidaire afin d'améliorer leurs conditions de vie.

À voir

Les petites ruelles de la ville avec les échoppes ont un côté typique. Au triangle d'or, vous aurez un magnifique point de vue sur la frontière entre le Laos, la Birmanie et la Thaïlande. Un petit musée retrace l'histoire du commerce de l'opium qui a fait la richesse de la région. Il présente également les différentes ethnies de la région.

À faire

Sans hésiter nous vous recommandons une balade à dos d'éléphant, un moment sportif mais unique. Au village de Karen Rummit, traduire des dresseurs d'éléphants, des balades d'une heure sont proposées. Au programme : traversée du village et promenade dans la forêt. Attention petite frayeur à la fin lorsque l'on traverse le fleuve pour revenir au point de départ !

Les plus

  • +  Les paysages verdoyants
  • +  La diversité d'activités : éléphant, bateau, char à boeufs

Les moins

  • -  La distance de Chang Mai (4 heures de route)

À penser

La location d'une voiture ou d'un scooter peut s'avérer intéressante pour découvrir la campagne environnante.

À éviter

Il est conseillé de porter des tee-shirts ou des vêtements avec des manches ainsi que des pantalons ou jupes longues pour visiter les temples ou autres lieux sacrés. Sinon, on peut se voir refuser l'entrée.

À déguster

Les amateurs de fruits frais seront comblés : l'ananas, un véritable délice dans cette région rivalise avec des denrées plus " locales " telles que le rambutan (fruit poilu semblable à un lychee) ou le mangoustan aux saveurs de pomme granny. Il convient également de goûter la soupe tom yam, à base de lait de coco et de poulet, un régale !

À rapporter

L'alcool de riz peut constituer une idée de souvenir mais le plus typique reste le textile. Si vous restez quelques jours, vous pouvez vous faire tailler des robes et costumes sur-mesure à des prix défiant toute concurrence. Objets en bois de décoration se trouvent également facilement au marché de nuit.
Thaïlande : Découvrez les villes
  • Bangkok Asie; Thaïlande; Bangkok;
  • Chiang Mai Asie; Thaïlande; Chiang Mai;
  • Phuket Asie; Thaïlande; Phuket;
  • Krabi Asie; Thaïlande; Krabi;
  • Koh Samui Asie; Thaïlande; Koh Samui;
  • Hua Hin Hua Hin