• Syrie
    © iStockphoto.com / Ugurhan Betin
1      
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Voyager en Syrie, un pays à l'histoire mouvementée

Par Nicolas Pelé Nicolas Pelé Chef de rubrique Google Twitter Fiche Profil

La Syrie a été témoin d'un âge d'or oriental et de l'origine de nos civilisations actuelles. Elle a été pour un temps représentative de l'Orient tel qu'on se l'imagine quelques fois : des contrées désertiques ponctuées par des oasis et plaines verdoyantes, des villes aux richesses colorées, des décors fabuleux, le parfum des épices et des souks pleins de vie, le sourire éclatant de ses peuples.

Avant de partir

La Syrie est un pays magnifique, berceau de notre civilisation. Doté de quelques gisements de pétrole, c'est avant tout un lieu détenteur d'une puissance culturelle impressionnante. Des siècles d'Histoire ont cours dans les rues de ses villes.

Longé par la Méditerranée à l'Ouest, le pays s'étend en plaines désertiques de l'autre côté. Les deux tiers du territoire étant recouverts de désert, la population se regroupe le long de la côte et sur l'axe Alep-Damas. Cette partie des terres est fertile, et les paysages se partagent entre vignes et plantations d'oliviers. Un contraste s'opère entre la Syrie moderne des grandes villes et celle de l'arrière-pays, plus authentique. Les châteaux de Saladin et Al-Marqab siègent sur le massif djebel Ansarieh, qui s'allonge en parallèle de la côte. Le splendide Krak des chevaliers (Qalaat El-Husn), ancien repère des Croisés entre Homs et Tartus, est une magnifique forteresse qui domine les collines alentour.

Damas est l'une des plus anciennes villes au monde encore habitée. La capitale, détentrice d'un riche patrimoine architectural et culturel, est inscrite au Patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1979. Carrefour entre l'Orient et l'Occident, la vieille ville fut fondée au troisième millénaire avant Jésus-Christ. On y trouve notamment la mosquée des Omeyyades, un pure joyau de marbre, tout en arches et en ornements, héritage de l'âge d'or de la première dynastie musulmane. Le splendide palais Azem ou le musée archéologique national, et quantité d'édifices tous plus spectaculaires les uns que les autres sont éparpillés aux quatre coins de la ville. Leur beauté ne tient pas à leur taille parfois limitée, mais à la richesse de leur architecture et de leurs mosaïques.

Palmyre est un site exceptionnel à visiter. Les ruines de cette grande ville antique se déploient au nord-est de Damas et représentent un véritable trésor au milieu du désert. Le temple de Bel, la grande colonnade, l'agora ou le temple de Ba'al Shamin croiseront le chemin du visiteur se promenant entre les pierres. De nombreux sites à travers le pays, comme Bosra et Apamée, témoignent majestueusement de l'ère gréco-romaine.

Alep est la seconde ville la plus importante du pays, et c'est également l'une des cités les plus anciennes du Moyen-Orient. La citadelle, les souks fascinants aux couleurs de l'Orient et les anciens caravansérails sont à parcourir une fois sur place, ainsi que la Grande Mosquée. Près de la ville se trouve le Monastère de Saint-Siméon, une construction intéressante au milieu des dunes. Lattaquié est située sur le littoral, et accueille les touristes locaux dans ses grandes constructions modernes. Le site d'Ougarit se trouve près de la ville : cet espace archéologique passionnant fut le lieu où le premier alphabet de l'Histoire fut retrouvé.

Malgré toutes ces merveilles naturelles et antiques, le pays souffre beaucoup aujourd'hui. Le conflit qui déchire la Syrie depuis 2011 est terrible pour ses habitants, les pertes humaines se comptent en dizaines de milliers. L'origine de cette guerre civile s'explique par les désaccords politiques sur la position légitime ou non de Bachar El-Assad, le président actuel de la République arabe syrienne. Les manifestations pro et anti-régime ont vite dégénéré. Les horreurs perpétuées pour garder ou accéder au pouvoir font malheureusement oublier la splendeur du pays, la chaleur et la gentillesse de ses habitants aujourd'hui en difficulté.

Conseils de la rédaction

Suite aux événements et aux violences qui se déroulent en Syrie, la compagnie française Air France a suspendu jusqu'à nouvel ordre tous ses vols à destination de la Syrie.

Il n'est plus possible d'utiliser les cartes de paiement Visa et MasterCard en Syrie, que ce soit dans les distributeurs automatiques ou dans les commerces.

Depuis mars 2011, la Syrie a connu des révoltes et répressions sanglantes. Le pays est actuellement en guerre civile. Des ressortissants français et le consulat de France à Lattaquié ont subi des attaques. Le gouvernement français demande donc à tous les ressortissants français encore sur place de quitter le pays sans tarder. A savoir aussi que l'ambassade de France en Syrie a fermé ses portes le 6 mars 2012. Pour les urgences consulaires, les Français restés en Syrie peuvent s'adresser à l'ambassade de France en Jordanie en contactant les numéros suivants :
+962 6 460 46 31 (ligne fixe)
+962 777 384 146 (téléphone portable)
Toutes les informations sont sur le site du quai d'Orsay.

Peu de touristes français se rendent aujourd'hui en Syrie, et le secteur du tourisme bat de l'aile dans le pays. Le peuple syrien est pourtant un peuple très accueillant, les habitants vous convieront facilement à prendre un thé ou un café. Si vous vous rendez en Syrie, portez une tenue en accord avec les mœurs locales : épaules et jambes couvertes. Pour les femmes, ne vous baignez bien évidemment pas non plus en deux pièces.

Les colonnades de Palmyre, la mosquée des Omeyyades de Damas, les mosquées, les souks, les hammams, églises et autres monuments d'Alep, la Syrie fascinera les amateurs de vieilles pierres. Ne manquez pas d'apprécier une fois sur place l'architecture, l'art et l'artisanat syrien, riches en histoire.

Les plus

  • +Le patrimoine architectural antique.
  • +L'hospitalité des habitants.

Les moins

  • -Le manque de chambres d'hôtels, en pleine saison.
  • -Les langues, anglaise et française, sont peu parlées.

Tradition

Le hammam fait partie du quotidien des habitants, et de l'art de vivre à la syrienne. Hommes et femmes les fréquentent, mais à des tranches horaires différentes (ou bien dans des parties distinctes). Ils peuvent y rester assez tard le soir.

Dans les souks, le marchandage est une tradition. Il convient de prendre son temps et surtout de savoir évaluer les prix. On ne doit en aucune façon se sentir obligé d'acheter un objet, quand on estime que le prix marchandé est encore trop élevé. On quitte tout simplement la boutique, c'est la règle du jeu.

Pensez à retirer vos chaussures lorsque vous entrez dans une mosquée ou dans certaines demeures. Vous pouvez manger durant la journée pour le ramadan, mais évitez de le faire en extérieur. Abstenez-vous également de fumer avant le coucher du soleil.

Cuisine

La cuisine syrienne est une cuisine de type méditerranéenne, proche des traditions culinaires libanaises. Les mezzés froids ou chauds sont servis en guise de hors d'œuvre : il s?agit d'un ensemble de plats, souvent très variés et très nombreux, qui peuvent presque composer un repas complet. Parmi les plats froids, on retrouve le houmous (une purée de pois-chiche à l'huile d'olive), le baba ghanouge (un caviar d'aubergine réalisé notamment avec de la crème de sésame), le bastorma (de la viande de bœuf séchée aux épices comme le cumin et le paprika), le tzatziki (yaourt épais agrémenté de concombres, d'oignon et d'ail). Du côté des mets chauds, vous pourrez goûter au burek (feuilletés salés au fromage par exemple) et au kebbé (de larges boulettes de viande hachée assaisonnée aux épices et frites dans une croûte de céréales). Les galettes de pain marqouq sont servies en accompagnement. Les brochettes de mouton (chich kebab) ou de poulet (chich taouk) figurent au menu de tous les restaurants.

Les pâtisseries à base de miel et de pistache sont succulentes. Vous pourrez également déguster de la confiture de rose ou de la pâte d'abricot. Pour les boissons, goûtez à l'arak, pur ou allongé : c'est l'anisette locale. L'ayran, une boisson à base de yaourt, et le maté, une infusion issue d'Amérique latine, sont aussi beaucoup consommés.

Indice de confort météo

Découvrez les prévisions météo hebdomadairesSyrie . Différents critères fournis par Météo France nous offrent la possibilité d'afficher avec précision la meilleure période pour partirSyrie . Les indices de température, d'intempéries, d'ensoleillement ou encore l'indice vent vous permettront, grâce à une note globale, de choisir les activités les plus adaptées à la météo et ainsi réussir vos vacancesSyrie .

décembre

Voir tous les spots météo

Souvenir et artisanat

En Syrie, la fabrication des étoffes est une tradition très ancienne. Dans le souk de Damas, on choisira des brocarts, brodés de fils dorés ou argentés. A Alep, on regardera plutôt les foulards de soie de couleurs vives. On rapportera aussi des pains de savon à l'huile d'olive ou de laurier, l'ancêtre de notre savon de Marseille. La marqueterie est une spécialité de Damas. Mais les matières plastiques remplacent souvent les incrustations de nacre ou d'os de chameau !
Les tapis des souks ne proviennent pas de l'artisanat local, mais plus souvent d'Iran, de Turquie, voire du Caucase. Ils sont relativement chers.
Les magasins ouvrent de 8 h à 13 h, ou de 14 h à 18 h. L'été, ouverture jusqu'à 19 h ou 20 h.