• Connexion
Afrique; São Tomé et Principe; São Tomé; Sao Tome;
© Erik Reis / 123RF
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Sao Tome

Par Octavie Pareeag Octavie Pareeag Chef de rubrique

Avant de partir

Sao Tomé-et-Principe est surnommée " l'île au chocolat ". Sao Tomé, sa capitale, est située au Nord-Est, à proximité du golfe de Guinée et de l'Océan Atlantique. Considérée comme la plus grande ville de l'île, Sao Tomé possède de nombreux monuments, comme la cathédrale, construite au XVIème siècle, le palais présidentiel, l'église des pêcheurs et le Fort Sao Sebastiao, devenu aujourd'hui le musée national. N'hésitez pas à vous rendre sur les deux marchés de la ville afin de goûter aux produits originaires de l'île. Pour avoir une vue imprenable sur la ville, nous vous recommandons de grimper au Pico Sao Tomé ou sur le Pico Principe. Les plus belles plages de l'île sont installées au sud de la capitale, comme celle de Praia Piscina. Près de l'incontournable Praia das Sete Ondas (la plage des Sept-Vagues) se trouve le blow hole, Boca de Inferno (la Bouche de l'Enfer). Pour plonger, rendez-vous sur les plages de Lagoa Azul (et ses nombreux baobabs), llheu das Cabras, Praia Pequena et Praia das Conchas.

Autre incontournable de l'île : la roça d'Agostinho Neto, la plus grande plantation de l'archipel. Elle mérite un détour pour ses cultures de cacao. Les amoureux de la nature pourront partir à la découverte du parc naturel de Obo. Les plus courageux s'aventureront pour leur part dans la jungle au nord de l'île. Elle est parsemée de baobabs, de cascades, et de colonnes rocheuses. Certaines d'entre elles peuvent atteindre 600 mètres de haut, comme la Cao Grande, pic emblématique de l'île. Quant à la cascade Sao Nicolau, elle ne pourra qu'émerveiller les touristes. Sao Tomé est une petite ville pittoresque qui a conservé le charme suranné des années de colonisation portugaise. L'expression " hors du temps ", prend ici tout son sens. Les bâtiments coloniaux vétustes contrastent avec les parcs et jardins, soigneusement entretenus.

À voir

La ville possède de nombreux sites touristiques: la cathédrale datant du XVIème siècle, l'église des pêcheurs, la plantation d'Agostinho, le palais présidentiel, le musée national du fort Sebastiao, le pic Sao Tomé (point culminant à 2024 mètres au-dessus de la mer avec plus de 600 mètres de paroi verticale), au port et aux enclos pour tortues de mer.

À faire

N'hésitez pas à organiser une expédition dans la jungle afin de découvrir les cascades, les colonnes rocheuses et les baobabs. Vous pouvez aussi vous offrir une balade en bateau et aller à la découverte des plages et des côtes sauvages de l'île. Ne manquez pas d'assister au tchiloli, une représentation de théâtre traditionnel. Unique en Afrique, il combine théâtre, danse et musique. Il trouve son origine dans des pièces médiévales européennes, racontant les romances de Charlemagne, apportées à Sao Tomé pour la distraction des colons portugais. Les esclaves les copièrent en y intégrant toutes sortes de rites traditionnels de l'archipel. Les acteurs bénévoles jouent, la plupart du temps, sur les plages des villages. Ils gardent leur rôle, transmis de génération en génération, toute leur vie. L'accès au spectacle est gratuit et les spectateurs peuvent même y participer. Par exemple, ils demandent à ce que certains passages soient rejoués. C'est la raison pour laquelle le spectacle peut durer plusieurs heures. Pour vos achats, ou même pour une simple visite, rendez-vous au marché principal de la ville.

Les plus

  • +  Un patrimoine naturel exceptionnel

Les moins

  • -  Des infrastructures qui ne facilitent pas le voyage

À penser

La ville propose deux modes de transport : le taxi et la voiture. Il faut savoir que les taxis n'ont pas de compteur. Il est donc conseillé de négocier le prix de la course avant le départ. Vous pouvez louer une voiture avec ou sans chauffeur. Comme les routes sont parfois en mauvais état, il est préférable de louer un 4X4. Avant de partir, vous devez savoir que le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire. D'autres vaccinations sont recommandées comme le vaccin contre la fièvre typhoïde et les hépatites virales A et B.

À éviter

Bien que la délinquance soit faible sur cette île, le ministère des Affaires étrangères recommande de respecter certaines règles de sécurité. Ainsi, dans les lieux publics, veillez à ne pas laisser vos affaires personnelles et bagages sans surveillance. Evitez de porter des objets de valeurs ou de trop grosses sommes d'argent. Enfin, pensez à bien garder votre passeport en lieu sûr.

À déguster

La cuisine traditionnelle est fortement inspirée de la cuisine du Cap-Vert, d'Angola, du Brésil et du Portugal. Le plat national est le calulu, un ragoût assez relevé à base de poulet ou de poisson fumé, avec du riz et différents légumes. Parmi les autres spécialités, vous avez la feijoada, un plat mijoté à base de haricots noirs, de riz et de viande de porc, le poisson frit accompagné de fruta pao (fruit de l'arbre à pain) ou de banane plantain ou encore les petits pains fourrés de saucisses ou de salami.

À rapporter

La ville est réputée pour ses bijoux et objets divers en écaille de tortue. Mais il est strictement interdit de les importer en Europe. En revanche, vous pouvez trouver beaucoup d'objets et sculptures en bois sculpté : coffrets, masques, statuettes et jeux. L'idéal est d'acheter ces objets directement chez les artisans. Les collectionneurs penseront aussi aux très beaux timbres.

São Tomé et Principe : Découvrez les villes
  • Principe
  • São João dos Angolares Afrique; São Tomé et Principe; Angolares;