• Connexion
Afrique, São Tomé et Principe, Sao Tome et Principe, plage, transat, baignade, détente, vacances, couple,
São Tomé et Principe
© Haveseen / 123RF
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination
Visiter - São Tomé et Principe
Par Octavie Pareeag Octavie Pareeag Chef de rubrique

Séparées l'une de l'autre par à peine 150 km d'océan Atlantique, au large des côtes de la Guinée Equatoriale et du Gabon, les îles de São Tomé et de Principe forment un état indépendant depuis 1975. Les grandes plantations (roças) de cacao lui ont valu le surnom de l'île chocolat. Cette ancienne colonie portugaise allie un climat équatorial à un relief volcanique élevé qui culmine au Pico de São Tomé. Cet impressionnant pic se dresse littéralement à 2.024 m, c'est la première attraction de ce pays au patrimoine naturel exceptionnel. Il est situé dans le parc national Obo qui recouvre un quart de São Tomé et l'essentiel de ses milieux naturels. Le taux d'endémisme de la faune et de la flore de l'île est proche de celui des Galapagos si chères à Darwin. Sans compter une jungle et des paysages sublimes. A l'extrême sud de la grande île, l'îlot de Rolas est célèbre pour son eau limpide, ses tortues marines et ses poissons volants. Pour voir les baleines, la saison idéale s'étend de juillet à octobre.

Les paysages

Située au croisement entre le méridien de Greenwitch et l'Equateur, l'archipel de Sao Tomé et Principe se compose de deux îles. Sa superficie totale ne dépasse pas 1 001 km carré ce qui fait de Sao Tomé et Principe l'un des plus petits pays au monde.

Les deux îles sont bordées par de nombreuses plages à l'aspect paradisiaques. Les eaux sont chaudes, limpides et poissonneuses. La forêt, dense et luxuriante est omniprésente. Les cours d'eau sont également nombreux sur l'archipel. Parmi les sommets les plus importants on relève : Le Pico de Sao Tomé avec 2 024m d'altitude (le point culminant des deux îles), le Pico Cabundé, le Pico Papagaio et le Pico de Cao Grande. Ce dernier est une référence du paysage de Sao Tomé.

L'archipel possède aussi deux parcs naturels (zones de conservation) d'une surface totale de 295 km carré, soit 30% de la superficie de l'archipel.

Les côtes

Le littoral est bordé de palmiers. Les eaux, d'un bleu clair et poissonneuses, se prêtent à la baignade, la plongée sous-marine et la pêche à la traîne. Faire le tour de l'île en bateau est un excellent moyen de découvrir les côtes sauvages et les plages désertes de sable blanc, blond ou brun.

La faune et la flore

A part les quelques singes et serpents qui peuplent les forêts, l'archipel est surtout réputé pour sa végétation, ses insectes et ses oiseaux (surtout sur l'île de Príncipe). Les deux îles recensent environ 180 espèces d'oiseaux dont une trentaine sont endémiques.

Les arts et la culture

Ancienne colonie portugaise, Sao Tome et Principe est reconnu pour la finesse de son cacao d'où son surnom « l'île chocolat ». Ce petit territoire d'Afrique surprend par sa culture riche et variée. Fruits du métissage des traditions africaines, des origines portugaises et de la culture santoméenne, l'artisanat, la musique et la danse sont visibles partout. Entre la tradition et les courants artistiques modernes, l'art santoméen fascine.

L'élément le plus original de la culture santoméenne est sûrement le Tchiloli. Cette forme de théâtre, joué et dansé uniquement par les hommes, raconte la tragédie du marquis de Mantoue et de l'empereur Charlemagne. Cette dernière est l'unique pièce du Tchiloli qui s'est enrichie avec le temps d'autres textes en portugais modernes. Les Santoméens se sont appropriés l'histoire et en ont fait un objet de revendication contre l'oppression colonisatrice et se réapproprier les liens avec les ancêtres africains.