• afrique, sao, tomé, et, principe, plage, sable, palmier, ocean, eau, mer, îlot, île, rolas
    © iStockphoto.com / Tropicalpixsingapore
    Vue d'une plage sur l'îlot de Rolas

    S?o Tom? and Princip?, Rolas Island.

  • afrique, sao, tomé, et, principe, plage, sable, palmier, ocean, eau, mer, île
    © Erik Reis / 123 RF
    Belle plage déserte
1      
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

São Tomé et Principe

Par Octavie Pareeag Octavie Pareeag Chef de rubrique Fiche Profil

Deux îles perdues dans l'Atlantique sur la ligne de l'équateur. Une ancienne colonie portugaise et un des cacaos les plus fins du monde. São Tomé-et-Principe c'est un pays un peu à côté de la frénésie du monde, au patrimoine naturel exceptionnel, aux paysages variés et à la population terriblement attachante. On vous emmène?

Avant de partir

L'île chocolat... On en rêvait ! Située dans le golfe de Guinée, à 300 km à l'ouest des côtes du Gabon et de la Guinée Equatoriale, cette ancienne colonie portugaise est en effet réputée pour ses récoltes de fève de cacao.

São Tomé et Principe est composé de deux îles principales séparées par 150 km d'océan Atlantique. Ce tout petit pays (1000 km2) a conservé un patrimoine environnemental exceptionnel dans le parc naturel Obo qui couvre le tiers de sa surface. Un parc géré comme un tout mais curieusement coupé en deux, avec une part sur chacune des deux îles.

Couverte de forêt équatoriale, la grande île, au sud, c'est São Tomé. Elle accueille la capitale (elle aussi nommée São Tomé - environ 55.000 habitants) et possède les plus hauts sommets volcaniques dont le très photogénique Pico de... São Tomé, point culminant à 2024m au-dessus de la mer avec plus de 600m de paroi verticale.

Une merveilleuse et originale destination pour randonner! Au nord de l'île, une savane de baobab s'étend jusqu'au lagon, au sud les plages de carte postale de la petite île de Rolas sont traversées par l'équateur... tout un programme!

Plus petite, l'île de Principe ne compte que 5.000 habitants. Elle présente elle aussi le superbe visage d'une île volcanique couverte de jungle dont la moitié sud est occupée par le parc naturel Obo. Là vous vous sentirez vraiment au bout du monde.

Indépendant depuis 1975, démocratique depuis 1990, São Tomé et Principe a une courte histoire. Quand les Portugais y débarquent le jour de la saint Thomas en 1471, la grande île était inhabitée. A la fin du 15e siècle, ils y reviennent pour petit à petit coloniser cette terre vierge, sans manquer d'amener avec eux des esclaves qui mettront en valeur ces terres volcaniques. Les Santoméens sont leurs descendants.

Reste aujourd'hui essentiellement dans l'ancien fort São Sebastião dans la ville de São Tomé, construit en 1575 et qui accueille le Musée National qui retrace l'histoire du pays.

A partir du début du 19e siècle, les plantations de canne à sucre vont peu à peu être secondées puis remplacées par le cacao qui fera la réputation de l'île. Au début du 20e siècle, la colonie était le premier producteur mondial! Aujourd'hui, São Tomé-et-Principe est un pays peu peuplé (un peu plus de 200.000 habitants, essentiellement installés dans le nord de São Tomé), économiquement très pauvre et dépendant de l'aide internationale. Mais la découverte de gisements de pétrole pourrait bientôt changer la donne. Si l'état parvient à défendre son bout de gras face aux intérêts étrangers.

En attendant ces bouleversements, un voyage à São Tomé reste la possibilité de découvrir une destination préservée. Pour sa nature unique (plus d'une trentaine d'espèces d'oiseaux sont endémiques!) et pour sa population chaleureuse qui vit au quotidien une culture très métissée, ce petit duo d'îles est la promesse d'un grand voyage.

Conseils de la rédaction

São Tomé, la grande île, ne fait même pas 50 km de long. Alors même si le réseau routier est loin d'être excellent, il est très facile de la visiter entièrement en ne changeant qu'une ou deux fois d'hôtel. C'est encore plus vrai pour Principe (20 km de long). Ne prévoyez donc pas un circuit mais plutôt une découverte en étoile au départ d'un ou deux lieux d'hébergement.

São Tomé et Principe est une destination de rêve pour les randonneurs. Le parc Obo réserve des paysages basaltiques couverts de jungle de toute beauté. Le très érigé Pico Cão Grande en est la plus belle manifestation. Les marcheurs seront au paradis, d'autant plus qu'il n'y a pas foule. Les sentiers sont relativement bien balisés.

En revanche, les voyageurs ne doivent pas s'attendre à des infrastructures très développées, surtout à Principe. Le réseau routier est relativement dense au nord-est de São Tomé, la région la plus habitée du pays. En dehors, elles peu nombreuses, étroites et dans un état aléatoire. L'unique route qui serpente le long de la côte sud-est entre la ville de São Tomé et Porto Alegre (pointe sud), ne fait pas exception.

C'est pourtant bien là, tout au sud, sur les Ilhas das Rolas face à Porto Alegre, que se trouve les plus belles plages pour un séjour balnéaire. Quand l'océan n'est pas trop agité, l'eau est d'un vert translucide, sublime! C'est en plus un excellent spot pour assister à la ponte des tortues.

Les plus

  • +Une nature éblouissante
  • +Les Saotoméens sont métissés et chaleureux
  • +Encore peu touristique
  • +Faible coût de la vie

Les moins

  • -Infrastructures en mauvais état
  • -Hôtellerie peu variée, même si cela s'améliore

Tradition

La culture de São Tomé-et-Principe est un joyeux mélange d'Afrique et de Portugal. La musique tient une place particulière dans l'expression artistique qui s'intègre allègrement dans le quotidien des habitants.

Tchiloli, une pièce de théâtre dont l'intrigue se déroule sous Charlemagne, très populaire et exclusive à São Tomé & Principe, est jouée en mélangeant texte, musique et danse. C'est surement l'élément le plus originale de la culture Santoméenne. Une pratique très vivante qui est encore au centre des fêtes de village.

Depuis son introduction dans l'île en 1822, le cacao a marqué l'histoire du pays. Une dimension essentielle de sa découverte, en remontant le chemin du chocolat, de la tablette à la cabosse, pour appréhender ce que furent les plantations, la vie des colons et des esclaves, en bref, l'histoire et la culture de São Tomé.

Aujourd'hui, à défaut de quantité, São Tomé mise sur l'excellence de son cacao pour construire une 'filière chocolat' biologique et équitable.

Cuisine

Du chocolat à la gastronomie! La nature de São Tomé-et-Principe est généreuse et la diversité de ses produits est grande. Fruits, légumes, épices y poissons y sont à la fête. La cuisine traditionnelle est fortement inspirée de la cuisine du Cap-Vert, d'Angola, du Brésil et du Portugal. Le poisson frit, souvent accompagné de fruta pão (fruit de l'arbre à pain) ou de banane plantain, et les fruits tropicaux (avocats, ananas et bananes) reviennent très souvent dans l'alimentation locale.

Le plat national est le calulu, un ragoût assez relevé à base de poulet ou de poisson fumé, avec du riz et différents légumes. Tout autour du marché municipal de São Tomé, on pourra acheter aux vendeurs de rue, les petits pains, fourrés de saucisses ou de salami, importés du Portugal.

La Feijoada, un plat mijoté à base de haricots noirs, de riz et de viande de porc est également régulièrement au menu, tout comme les poissons pêchés localement et proposés grillés, fumés, en sauce...

Souvenir et artisanat

Les bijoux et objets divers en écaille de tortue sont l'une des spécialités de l'archipel, mais il est strictement interdit de les importer en Europe. Sinon, vous trouverez beaucoup d'objets et sculptures en bois sculpté: coffrets, masques, statuettes, jeux, plateaux en marqueterie. L'idéal est d'acheter ces objets directement chez les artisans (se renseigner auprès des habitants). Ils peuvent aussi être marchandés aux enfants qui abordent les touristes à l'aéroport ou près des hôtels.

A São Tomé (ville), il existe une boutique officielle, près du bureau de poste, mais le choix y est limité et les prix plus élevés. Une autre boutique propose un choix plus large en face du marché municipal. Les boutiques des hôtels sont déconseillées, car les prix y sont excessifs. Les collectionneurs penseront aux très beaux timbres.

Les quelques boutiques de l'île sont ouvertes du lundi au vendredi de 8 h à 12 h et de 16 h à 19 h, et le samedi de 8 h à 13 h (horaires donnés à titre indicatif).