• Connexion
Amérique, Amérique du Sud, Salvador, plage, cheval, équitation, détente,
Salvador
© Elena Shchipkova / 123RF
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination
Visiter - Salvador
Par Octavie Pareeag Octavie Pareeag Chef de rubrique

Le Salvador est le seul pays d'Amérique Central entièrement tourné vers l'océan Pacifique. C'est également le plus petit et le plus densément peuplé. La mer agitée y est un vrai paradis pour les surfeurs. La zone de La Libertad, la côte la plus proche de San Salvador, la capitale, est très réputée pour ses vagues et spots encore peu fréquentés. Outre ses plages désertes, le littoral du Salvador accueille aussi de très belles mangroves. L'autre grande attraction de ce territoire luxuriant c'est sa vingtaine de volcans éteints parsemés sur tout le territoire. Le plus haut, le Santa Ana également appelé Ilamatepec, culmine à 2 381 m. Certains volcans arborent de superbes lacs de cratère. Enfin, l'héritage maya est assez présent au Salvador, d'abord par la langue kekchi encore parlée par certains amérindiens. Mais aussi par plusieurs sites à San Andrés, Casa Blanca et Joya de Cerén. Ce dernier site est considéré comme le Pompéi d'Amérique puisque comme en Italie, c'est une éruption du volcan Lomo Caldera vers 600 qui a permis la conservation des traces de la vie quotidienne en les ensevelissant sous la cendre.

Les paysages

Le Salvador est un pays très luxuriant qui ne compte pas moins de 25 volcans éteints, quelques lacs clairs, autrefois cratères (lacs Santa Ana, llopango, Güija), un important réseau de rivières et 320 km de côte pacifique où les plages sont désertes. Seulement 6 % de son territoire n'est pas exploité pour l'agriculture (café, coton, sucre). C'est le seul pays du continent qui ne possède pas de loi sur l'environnement...

Les côtes

Sur les plages de l'Ouest du pays, la mer est agitée en permanence, ce qui fait le bonheur des surfeurs, et le sable est gris. De la baie de Jiquilisco à la baie de la Unión, les lieux sont fréquentés par quelques établissements touristiques et le sable est noir (volcanique). En allant vers la frontière avec le Honduras, la côte est désertique et plutôt inhospitalière.

La faune et la flore

Dans un environnement qui fait de plus en plus la place à la culture, la faune du Salvador réunit des daims blancs, des quetzals et des milliers d'espèces de papillons multicolores. On recense plus de 90 espèces en danger de disparition.

Les monuments

Le Salvador ne dispose pas de beaucoup d'exemples d'architecture maya, mais les ruines de Tazumal supposent sans l'ombre d'un doute une expérience inoubliable pour le visiteur qui pénètre dans le monde de la pyramide sacrée.