• Connexion
Caraïbes; Caraibes; Sainte-Lucie; Soufriere;
© Philip H Coblentz
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Soufriere

Par Octavie Pareeag Octavie Pareeag Chef de rubrique

Avant de partir

Plus sauvage et montagneux que le Nord, le Sud de Sainte-Lucie est célèbre pour ses deux Pitons, la grande fierté de l'île. Classés au patrimoine mondial de l'Unesco, ils dominent le paysage de la côte caraïbe au sud de la petite ville de la Soufrière et forment l'un des plus beaux sites de toutes les petites Antilles. Ici, les hôtels se font plus rares qu'aux alentours de Rodney Bay et la majorité des établissements sont nichés dans une végétation luxuriante, à flanc de montagne. Le village de Souffière en lui-même ne vaut le détour qu'au retour de la pêche, quand l'ambiance non chalante se réveille un peu. Quelques vieilles maisons de bois sont encore debout, çà et là.

À voir

Sainte-Lucie n'est pas la destination culturelle par excellence, les Français et les Anglais ont laissé quelques trace de leur occupation de l'île mais cela se résume quasiment à la toponymie française et à la langue anglaise. Mais les prétextes à une belle balade ne manquent pas. Le parc national de Pigeon Island, au nord de l'île, mérite une visite ne serait-ce que pour ses plages, son ambiance décontractée et la joyeuse animation qui le gagne les dimanches. Côté nature, allez faire un tour du côté des sources de souffre et des cascades à proximité des immanquables Pitons.

La flore et la faune des superbes jungles est bien évidement aussi à découvrir.

À faire

Se baigner et lézarder sur la plage ! Les plus actifs peuvent pratiquer une large variété de sports nautiques mais également la randonnée, le quad, le VTT, l'escalade... et de nombreux autres sports terrestres.
Pour la fête ne manquez pas le « Friday Night » à Gros Ilet.Tous les vendredis soirs de 21 h à 2 h du matin, le centre de ce village de pêcheur bat au rythme de la musique caribéenne. Laissez-vous porter par le défilé, buvez un ti-punch et dansez dans les rues au rythme du calypso...

Les plus

  • +  Le magnifique environnement terrestre et maritime.
  • +  La population accueillante et festive.
  • +  Le charme des Antilles encore authentiques.

Les moins

  • -  Le patrimoine culturel assez pauvre.
  • -  Le réseau routier très limité.

À penser

Ne pas oublier le kit essentiel sous les tropiques : crème solaire et anti-moustique... même si vous n'aurez aucune difficulté à en trouver sur place.

Si vous compter louer une voiture (ce qui est une très bonne idée pour découvrir l'île), sachez que l'on y roule à gauche et que les routes, par endroits tortueuses, ne sont pas large. Pas forcément évident au début.

À éviter

La saison des cyclones (septembre-novembre) est à éviter. Globalement, les mois de l'été européen (juillet, août) sont assez pluvieux à Sainte-Lucie.

À déguster

La cuisine créole locale, pas trop épicée, est excellente. La quasi-totalité des restaurants proposent un « fresh catch of the day », le poisson du jour, et on est rarement déçu ! Et bien sûr les fruits tropicaux et les grands classiques de la Caraïbe, à manger (accras, colombos, cristophine, fruit de l'arbre à pain...) et à boire (Ti' punch...). La majorité des hôtels proposent un large choix de cuisine locale et internationale.

À rapporter

Dans votre valise, rapportez de quoi pimenter vos soirées européennes. Les « peppersauce » sont particulièrement variées à Sainte-Lucie, plus ou moins pimentées, du très très fort au presque doux.
Certains produits notamment numériques sont moins chers à Sainte-Lucie qu'en Europe mais pour avoir le choix les habitants de l'île vont en Martinique !

Sainte-Lucie : Découvrez les villes
  • Castries Caraïbes; Caraibes; Sainte-Lucie; Castries;
  • Gros Islet Caraïbes; Caraibes; Sainte-Lucie; Gros Islet;
  • Rodney Bay Caraïbes; Caraibes; Sainte-Lucie; Rodney Bay;