• Sainte-Lucie, Vue sur l'île de Sainte-Lucie
    © Mateusz Fron / 123RF
    Vue sur l'île de Sainte-Lucie
  • Sainte-Lucie, Plage de Sainte Lucie
    © mfron / 123RF
    Plage de Sainte Lucie
1      
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Sainte-Lucie : voyage festif au pied des deux Pitons

Par Octavie Pareeag Octavie Pareeag Chef de rubrique Fiche Profil
Au sud immédiat de la Martinique, Sainte-Lucie est une destination caribéenne festive. Indépendante, cette petite île-pays possède certains des plus beaux paysages des Antilles, notamment autour de ses deux célèbres Pitons. A découvrir en séjour ou au fil des mouillages à l'occasion d'une croisière.

Avant de partir

Séparant la Martinique de Saint-Vincent, Sainte-Lucie est une île volcanique montagneuse, couverte de jungle et entourée d'eau limpide. Comme ses voisines des Petites Antilles, c'est un paradis tropical où la majorité des hôtels se trouvent sur la côte Ouest, côté mer des Caraïbes.

Malgré les dimensions très modestes de l'île - 44 kilomètres de longueur pour un maximum de 21 km de large - le nord et le sud de l'île présentent des visages bien différents.

Au nord, avec un relief assez plat, accueille la capitale Castries mais aussi la principale zone touristique : Rodney Bay. La plus grande concentration d'hôtel est installée le long de la superbe plage de Réduit Beach. Si la petite station touristique n'échappe pas au Mall à l'américaine et à la grande marina, on est quand même loin de la bétonisation à outrance.

Ancienne colonie britannique très francophile, indépendante depuis 1979, Sainte-Lucie a su garder un certain charme. Immanquable : les Friday Night Street Party qui enflamme chaque vendredi soir les rues de Gros-Ilets. Les habitants sortent dans la rue, chantent et dansent au rythme des steel bands. Un évènement hebdomadaire où vous croiserez immanquablement des Martiniquais venus en voisins pour festoyer.

Plus sauvage et montagneux que le nord, le sud de Sainte-Lucie est célèbre pour ses deux Pitons, la grande fierté de l'île. Classés au patrimoine mondial de l'Unesco, ils dominent le paysage de la côte caraïbe au sud de la petite ville de la Soufrière et forment l'un des plus beaux panoramas de toutes les petites Antilles. Ici, les hôtels se font plus rares qu'aux alentours de Rodney Bay et la majorité des établissements sont nichés dans une végétation luxuriante, à flanc de montagne.

Selon que l'on vienne avec un vol régional inter-îles ou avec un vol long-courrier en provenance directe d'Europe, on atterrit soit sur le petit aéroport de Castries soit à l'aéroport international de Sainte-Lucie (Hewanorra), à Vieux Fort, à l'extrême sud de l'île. Ce dernier est excentré par rapport aux principaux centres d'activité mais possède la seule piste capable d'accueillir des avions transatlantiques.

Dans l'ombre de la Martinique et de la Guadeloupe, Sainte-Lucie reste une destination marginale aux Antilles pour les Français. Mais que l'on ne s'y trompe pas, si elle est peu connue chez nous, l'île est très fréquentée par les Britanniques (Commonwealth oblige) et par les Américains. C'est une vraie destination touristique, une activité qui est de loin la première source de revenu pour ce petit pays indépendant depuis même pas 40 ans. En haute saison (mi-décembre à mi-mars), vous n'y serez pas le seul visiteur!

L'idéal pour une première approche de l'île reste de la découvrir par sa côte Caraïbes en catamaran. A Réduit Beach, à Marigot Bay ou face à Soufrière et aux Pitons, Sainte-Lucie possède vraiment des mouillages sublimes, parmi les plus beaux de tout l'arc antillais.

Conseils de la rédaction

Avec ses 44 kilomètres de longueur du nord au sud Sainte-Lucie se visite aisément. Le réseau routier est plutôt de bonne qualité et étendu pour une île de cette dimension. L'île peut, à elle seule, faire l'objet d'un séjour balnéaire, repos et découverte ou bien être combinée avec un voyage en Martinique, séparée de Sainte-Lucie par un bras de mer large de 33 km.

L'île se prête particulièrement bien au cabotage sur sa côte Caraïbe. Le mouillage de Marigot Bay est une étape immanquable d'une croisière en voilier entre la Martinique et l'archipel des Grenadines.

Le samedi, le marché quotidien de Castries est beaucoup plus pittoresque, animé et achalandé qu'en semaine. A voir pour acheter des produits locaux et des souvenirs.

L'ambiance est plus festive à Sainte-Lucie qu'en Martinique. Le village de Gros-Ilet est en fête tous les vendredis soir. Un évènement qui attire aussi les voisins antillais francophones. L'Express des îles relie la Martinique (Fort-de-France) à Sainte-Lucie (Castries) en 1 heure et 20 minutes de navigation environ.

Ne pas rater le carnaval, début juillet, la grande fête locale, et, dans un autre registre, le Festival international de jazz en mai. Cette dernière manifestation accueille de grands musiciens. Pour se donner une idée : les Neville Brothers, George Benson et autres pointures s'y sont déjà produits sur le très beau site de Pigeon Island durant le festival.

Une idée d'excursion? Opter pour une journée croisière à bord d'un catamaran pour découvrir l'île depuis la mer, pique-niquer sur une plage inaccessible à pied, et faire des pauses plongées.

Les plus

  • +Les plages et les paysages montagneux sont vraiment superbes.
  • +L'hôtellerie de charme ou luxueuses est bien intégrée aux paysages.

Les moins

  • -Beaucoup de croisiéristes en escale.
  • -Sainte-Lucie ne bénéficie pas de vol direct depuis la métropole.

Tradition

Beaucoup d'étrangers (des Britanniques surtout) viennent se marier à Sainte-Lucie où une loi officialise le mariage entre étrangers après douze jours de résidence seulement ! Certains hôtels proposent des prestations 'tout inclus', avec des options sur les fleurs, la couleur de la déco ou les robes des demoiselles d'honneur à choisir sur catalogue et s'occupent des démarches administratives pour que tout soit prêt quand les fiancés arrivent! Si ce genre de plan vous intéresse - on vous a bien dit que le principal public visé est britannique ? - les pièces nécessaires sont : un passeport et un extrait d'acte de naissance traduit en anglais, une attestation de divorce ou de veuvage s'il y a lieu, 300 XCD de frais et un timbre fiscal à 105 XCD.

Hormis cette petite industrie du mariage kitsch, sachez qu'à Sainte-Lucie, le tutoiement est facile. Et deux dates sympas à retenir : le 22 novembre c'est la sainte Cécile, patronne des musiciens. Une occasion d'écouter de la musique populaire dans toute l'île. Le 13 décembre, c'est la fête nationale qui commémore la découverte supposée de Sainte-Lucie par Christophe Colomb en 1502. Une journée de fête.

Cuisine

Créole, la cuisine locale marie savamment les épices pour cuisiner les poissons fraichement pêchés, les crustacés et les volailles. 'Fresh catch of the day' (le poisson frais du jour), sera souvent votre choix au restaurant. On retrouve dans la gastronomie de Sainte Lucie les grands traits de la gastronomie antillaise (viande boucanée, colombo, accras) ainsi que certaines influences anglaises telles que : gâteau à la carotte, desserts très sucrés, travers de porcs ou pilons de poulet frits.

Parmi les produits typiques de l'île, la soupe de callaloo (une espèce d'épinard local qui pousse sur les hauteurs) parfois confectionnée avec du crabe, est vraiment excellente. Le 'Cocoa Tea' est la boisson traditionnelle du petit-déjeuner. Le cacao, présenté sous forme de bâton (cocoa sticks) est rappé dans de l'eau chaude avec de la cannelle, de la vanille et un nuage de lait. Etonnant mais vraiment très bon.

Sainte-Lucie produit également un rhum qui se défend. Le 'Chairman's Reserve' est le plus connu et le plus facile à trouver. La bière locale, la Piton Lager, est brassée sur l'île.

La cuisine locale est aussi basée sur une très grande variété de sauces plus ou moins piquantes et de condiments souvent aigre-doux, parfois déconcertants. Le ketchup local est à tester!

Enfin, on trouve des fruits à profusion, notamment des bananes dont Sainte-Lucie fait partie des principaux exportateurs antillais. Le fruit de l'arbre à pain, l'igname ou le manioc font aussi partie des accompagnement fréquemment proposés.

Indice de confort météo

Découvrez les prévisions météo hebdomadairesSainte-Lucie . Différents critères fournis par Météo France nous offrent la possibilité d'afficher avec précision la meilleure période pour partirSainte-Lucie . Les indices de température, d'intempéries, d'ensoleillement ou encore l'indice vent vous permettront, grâce à une note globale, de choisir les activités les plus adaptées à la météo et ainsi réussir vos vacancesSainte-Lucie .

décembre

  • Castries flecheStagne 75/100 Bon
Voir tous les spots météo

Souvenir et artisanat

Sainte-Lucie ne possède pas le plus bel artisanat de toute la Caraïbe. On peut toutefois 'craquer' pour des poupées en tissus, des batiks, des costumes traditionnels (robes bariolées) ou, pourquoi pas, pour une sculpture naïve en bois. Penser à faire provision de ketchup local, de rhums et bien sûr d'épices. Les magasins sont ouverts de 8 h à 16 h 30 du lundi au vendredi et de 8 h 30 à 12 h 30 le samedi. Les supermarchés et les centres commerciaux sont ouverts plus tard.