• Saint-Vincent-et-Les-Grenadines
    © iStockphoto.com / Flavio Vallenari
1      
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Saint-Vincent-et-Les-Grenadines

Par Constance Balland Constance Balland Rédactrice en chef Google Twitter Fiche Profil

Coincé entre l'Atlantique à l'Ouest et la mer des Caraïbes à l'Est, c'est un petit collier d'îlots paradisiaques qui s'étend sur l'océan. Trente-deux îles, précisément, composent l'archipel de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, ainsi qu'un volcan, la Soufrière. Si Saint-Vincent est l'île principale, les autres petites îles, comme Moustique, Tobago Cays ou encore Bequia, valent le détour.

Avant de partir

Un territoire de 389 km², des cimes volcaniques culminant à 1219m, 32 petits îlots de paradis perdus entre les Caraïbes et l'Atlantique. C'est l'archipel de Saint-Vincent-et-les-Grenadines. Avec 200 000 visiteurs par an, il n'y a pas foule de touristes. Et pour cause ! Saint-Vincent-et-les-Grenadines est l'éden des plus grandes fortunes de ce monde. Villas de stars, privatisation de terrain, hôtels de luxe... Les plus riches de la planète en profitent pour jouir seuls de ce joyau des Caraïbes.

Un petit collier de plages aux eaux translucides, au sable blanc, ou au sable noir du côté de la côte volcanique rocheuse. D'ailleurs, pour les amateurs de randonnée et de cimes volcaniques, vous avez de la chance. L'une des principales attractions de Saint-Vincent réside dans son point culminant, la Soufrière (1219m). L'ascension se fait avec un guide et très tôt le matin pour bénéficier d'une vue dégagée. En revanche, si vous n'êtes pas un grand sportif et que vous souhaitez vous attaquer à plus petit, direction le Vermount Nature Trail, situé à l'Ouest. Hauteur : 150 mètres. Une ascension difficile à cause des obstacles présents sur le parcours mais lorsque vous aurez atteint le sommet, sachez que cascades et bassins aux eaux tièdes à la manière d'un jacuzzi vous attendent. L'archipel se prête surtout aux activités aquatiques. La plongée est un incontournable avec une dizaine de réserves marines. Gorgones, hippocampes ou somptueux coraux sont visibles à Coral Bay, Orca Point ou Bottle Reef, dont le nom s'explique probablement à cause des nombreuses bouteilles d'alcool que l'on trouve. Mais le spot de rêve, c'est le New Guinea Reef, où vous apercevrez les coraux noirs et les gorgones géantes à trente mètres de profondeur.

Pour faire le tour des îles d'archipel, commencez par Kingstown. Entre le marché aux poissons, la cathédrale St Mary's catholique, le Jardin botanique, ou encore le Fort Charlotte, juché sur les hauteurs, la capitale de Saint-Vincent saura vous retenir avant vos escapades vers les autres îles. Puis, cap à l'île Bequia, la plus grande des Grenadines (18,1 km²). Collines boisées et somptueuses baies, cachant des plages magnifiques, dont l'une, la Princess Margaret Beach, est l'une des dix plus belles plages au monde. Lower Bay Beach et Spring Bay sont aussi des petites plages où le farniente devient idyllique, à l'ombre des cocotiers.

Fan de Pirates des Caraïbes ? Direction Tobago Cays, l'un des plus beaux endroits des Petites Antilles. Six îlots inhabités où la faune marine grouille, notamment les tortues, sous les eaux turquoise, notamment au Horseshoe Reef. Bref, un petit paradis sur terre, un décor de carte postale, avec le ciel bleu, les cocotiers et aussi (et surtout) le cocktail à la main. Sachez qu'ici, on fait l'un des rhums les plus forts au monde : 84,5° pour le Sunset Rum. Mais pas de panique, si vous souhaitez quelque chose de plus léger, une bonne bière locale, la Hairoun, fera votre bonheur. La blonde a remporté l'or au concours de Bruxelles en 1993. S'il vous plait.

Conseils de la rédaction

Prendre en photo les locaux n'est pas très bien vu, surtout si on le fait sans demander la permission. Pensez-donc à demander poliment et si la réponse est " oui ", vous pouvez donner un petit pourboire à la personne en question.

Ici, le tutoiement est assez aisé. Ne soyez pas étonné si l'on vous tutoie vite et n'hésitez pas, vous, à tutoyer en retour.

Rester sur une même île peut très vite se révéler monotone. Pour visiter l'archipel, le mieux reste de louer un catamaran et de se balader d'île en île. Sachez également que de nombreux bateaux partent de la Martinique, mais il faut compter environ vingt heures de traversée.

Sur un archipel, le pire, ce sont les moustiques. Soyez prudents, particulièrement dans cette région où la dengue peut être transmise. Moustiquaire et crème protectrice sont de rigueur.

Soyez vigilant si vous prévoyez de vous baigner côté Atlantique, à Trinity falls, à Mont Wynne ou à Warriacou. Les courants sont assez forts. De même si vous envisagez des excursions, mieux vaut être accompagné d'un guide.

Un permis de conduire temporaire de six mois est obligatoire pour circuler sur l'archipel.

Côté gastronomie locale, pour ceux qui ont le goût du risque et n'ont pas peur de tester des saveurs très particulières, n'hésitez pas à tester un goat water, aussi appelé manesh water, une spécialité composée de cervelle et testicules de bouc ! Selon les locaux, c'est excellent pour la virilité.

Les plus

  • +Les îlots paradisiaques se prêtent à merveille à la plaisance.
  • +Entre les montagnes et la jungle de Saint-Vincent et les plages paradisiaques des Grenadines, un vrai combiné Caraïbes !

Les moins

  • -Il faut caboter d'île en île, sinon les séjours terrestres cantonnés à une seule île peuvent être ennuyeux, à moins d'aimer le farniente par dessus tout !
  • -Pour l'heure, le pays ne possède aucun aéroport capable d'accueillir les gros porteurs, il n'est pas accessible en vol direct depuis l'Europe.

Tradition

Le sport national ici, c'est le combat de coq. Ce n'est pas une simple distraction, c'est pris très au sérieux, à l'image du football au Brésil, ou la corrida en Espagne. D'ailleurs, le combat de coq antillais a, certes, ses adeptes, mais également ses opposants. Les hommes se retrouvent au stade (le pitt) le dimanche. Fait en bois, il accueille les coqs combattants, choyés par leurs propriétaires : nettoyés, brossés, nourris (avec une mixture à base de jaune d'œuf et de poivre, censée les rendre plus pugnaces). Et les paris peuvent parfois rapporter gros. Les combats de coqs n'ont donc rien à envier aux courses hippiques que nous connaissons. Le combat ne sera terminé que lorsque l'un des coqs sera déclaré vainqueur, par mort de l'adversaire.

Cuisine

Ici, c'est la cuisine créole : légumes, fruits et poissons sont à l'honneur. D'ailleurs, en ce qui concerne ce dernier, c'est selon le catch of the day, c'est-à-dire, le poisson du jour. Goûtez le conch souse, à base de conques bouillis, et servis avec oignons et concombres marinés. Les bonites, thons, mahi mahi et autre mérous sont également présents dans les assiettes, selon l'arrivage. Et le must, c'est la langouste, cuite, grillée ou même en pizza. Le plat de poisson frit ou salé, généralement cuisiné avec la carangue, est une autre spécialité de l'île.

Côté carnivore, la chèvre ou le mouton sont également appréciés des locaux. Le curried goat est donc préparé à base de cette viande parfumée au curry, marinée et relevée avec de nombreuses épices.

Enfin, pour des saveurs exotiques mais plus classiques, l'incontournable callaloo (cousin de l'épinard) soupe, qui est un potage à base de feuilles de taro (callaloo), de viande, de patates, et de condiments divers. Le tout agrémenté de lait de coco. Si vous n'avez qu'un petit creux, épis de maïs grillé, pizzas, accras de morue et poulet rôti abondent sur les stands, notamment au marché de Kingstown, le samedi matin.

Pour les becs sucrés, sachez qu'ici, on préfère les bons fruits bien juteux aux pâtisseries. Mangues, noix de coco et autres goyaves sauront satisfaire les plus gourmands.

Souvenir et artisanat

On ne vient pas dans cet archipel pour faire du shopping. En guise de souvenir, on pourra ramener des petites babioles issues de l'artisanat local : maquettes de voiliers, sculptures en bois, poupées de tissus... Les magasins sont ouverts de 8 h à 12 h et de 13 h à 16 h du lundi au vendredi ; de 8 h à 12 h le samedi. La fermeture du dimanche est très respectée. Vous ne trouverez absolument rien d'ouvert en dehors des pharmacies de garde.

À visiter

Saint Vincent côté terre , Point du vue sur Mesopotamia , Saint-Vincent-et-Les-Grenadines
Saint Vincent côté terre
La côte Atlantique , Plage de sable noir à Black Point , Saint-Vincent-et-Les-Grenadines
La côte Atlantique
La côte Caraïbe , Saint-Vincent depuis Young Island , Saint-Vincent-et-Les-Grenadines
La côte Caraïbe
Bequia , Les ferry des Grenadines , Saint-Vincent-et-Les-Grenadines
Bequia
Canouan , Charlestown Bay à Canouan , Saint-Vincent-et-Les-Grenadines
Canouan
Union Island , Clifton à Union Island , Saint-Vincent-et-Les-Grenadines
Union Island
Palm Island , Plage de Palm Island , Saint-Vincent-et-Les-Grenadines
Palm Island
Mayreau et les Tobago Cays , Plage aux Tobago Cays , Saint-Vincent-et-Les-Grenadines
Mayreau et les Tobago Cays
Croisières en voilier , Catamaran dans les îles Grenadines , Saint-Vincent-et-Les-Grenadines
Croisières en voilier
La plongée , Plongée à Saint-Vincent-et-Les-Grenadines , Saint-Vincent-et-Les-Grenadines
La plongée
Jungles et cascades , Darkview Falls , Saint-Vincent-et-Les-Grenadines
Jungles et cascades
Les iguanes , Iguane à Palm Island , Saint-Vincent-et-Les-Grenadines
Les iguanes
Black Point et les pirates , Le site de Black Point , Saint-Vincent-et-Les-Grenadines
Black Point et les pirates
Admiralty Bay , Saint-Vincent-et-Les-Grenadines
Admiralty Bay
Morpion et Punaise , Punaise et Morpion , Saint-Vincent-et-Les-Grenadines
Morpion et Punaise
Saint-Vincent-et-Les-Grenadines : Que visiter