• afrique, rwanda, zèbre, parc, akagera
    © Goran Bogicevic / 123RF
    Des zèbres dans le parc national de l'Akagera
  • afrique, rwanda, gorille, montagne, végétation; mammifère
    © Jonathan Peacock / 123RF
    Jeune gorille de la montagne se nourrissant
1      
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Cap sur le pays aux mille collines avec un voyage au Rwanda

Par Cindy Neves Cindy Neves Chef de rubrique Fiche Profil
"Le pays des mille collines" est devenu célèbre malgré lui. La guerre opposant les Hutu et les Tutsi a engendré un des plus grands génocides du XXe siècle. Il est pourtant bien dommage de résumer ce pays à ces blessures. Le paysage devient beaucoup plus attrayant du haut du volcan Karisimbi, perché à plus de 4 500 mètres d'altitude.

Avant de partir

Entouré par l'Ouganda, la Tanzanie, le Burundi et la République Démocratique du Congo, le Rwanda ne possède pas d'ouverture sur la mer. En revanche, ce pays d'Afrique Centrale fait partie de la région des Grands Lacs. Au nord, une chaîne de volcans dominent le pays, allant jusqu'à 4 500 mètres de hauteur. L'est et le sud-est sont principalement constitués par les marais de l'Akagera et du Bugesera. Au sud-ouest, on retrouve la source du Nil dans le massif forestier de Nyungwe. Quant à l'ouest, on y contemple le superbe lac Kivu, à cheval entre le Rwanda est la République Démocratique du Congo. Ces eaux renferment entre autres une grande quantité de ressources environnementales et minérales. De nombreux fossiles font également partie du décor.

Comme on peut le découvrir dans le film " Gorille dans la brume ", le Rwanda possède des paysages très verdoyants, notamment grâce aux pluies abondantes. L'essentiel du territoire se trouve à plus de 1 000 mètres de hauteur. Les forêts situées en altitude sont de véritables réserves d'eau même si elles ont malheureusement tendance à diminuer. Dans ces contrées reculées, on croise peu de villages mais les petites maisons ocre surplombées de toit recouvert de tôle ou de tuiles dégagent un certain charme. La plupart des habitations ont poussée au bord des routes ou sont disséminées dans les collines.

Le paysage rwandais est composé de plusieurs parcs nationaux, le plus connu étant celui des Volcans. Ses forêts, remplies de bambous, de prairies mais aussi de marais, se trouvent à l'extrême nord-ouest du pays. C'est ici que l'on peut se mettre en marche pour partir à la rencontre des fameux gorilles des montagnes, si chers à Diane Fossey. Avec ses 200 kg et ses 1,80 mètres, l'animal a tout de même besoin d'affection. Il vit en petits groupes d'une trentaine de congénères. La ressemblance avec l'humain est flagrante, mais rien de surprenant étant donné qu'on partage 97% de nos gènes. Chaque groupe est dirigé par un mâle dominant et polygame. Ils sont plus impressionnants que dangereux : les gorilles des montagnes passent la moitié de leur temps à manger. En revanche, il ne serait tout de même pas de bon ton de venir les titiller. Les mâles, à leur majorité sexuelle, acquièrent des pois gris dans le bas du dos, ce qui leur vaut le surnom de " dos argenté ".

Kigali, la capitale du Rwanda, représente à la fois le centre administratif, économique et culturel du pays. Etendue sur plusieurs collines, les frontières de la ville correspondent à trois anciennes communes : Gasabo, Kicukiro et Nyarugenge. Ici, on se repère avec les lieux connus, le nom des rues étant rarement utilisé pour s'orienter. L'aéroport se trouve à l'est de la ville, dans la banlieue de Kanombe, à seulement 12 kilomètres de la capitale. Côté tourisme, la ville propose plusieurs sites à ne pas manquer. On commencera par Gisozi qui renferme le Mémorial du Génocide. Construit depuis 1999, ce complexe est le plus grand site du pays par rapport au nombre de victimes inhumées, qui s'élève à plus de 300 000. Sur place, on en apprend davantage sur l'histoire du Rwanda, du XIème siècle jusqu'à la malheureuse extermination des Tutsi en 1994. La visite est instructive mais on ira ensuite se détendre dans les magasins colorés de Kaplaki dans lesquels on peut acheter toutes sortes de choses. Enfin, direction la demeure de Dr. Richard Kandt, le Polonais fondateur de Kigali. Aujourd'hui, sa maison a été transformée en musée.

Conseils de la rédaction

Le Rwanda est un pays émergeant d'une guerre civile qui a marqué le XXe siècle. Les prisons débordent et le processus de retour à la normale peut prendre de longues années. Cependant, les gorilles de montagne de la chaîne des volcans Virunga offrent certainement l'attraction la plus renommée. Par ailleurs, les pittoresques abords du lac Kibuye sont recommandés pour la villégiature. Si vous souhaitez louer une voiture sur place, sachez que le permis de conduire international est obligatoire.

Le réseau routier qui font la jonction entre Kigali et les autres grandes villes sont dans un état convenable. En revanche, les routes secondaires sont en général recouvertes de terre rouge ravinée. Ceci dit, on ne se retrouve jamais seuls sur la route. La population bouge beaucoup, tout comme les marchands. Ces derniers transportent leur cargaison à bord de grosses voitures japonaises, à vélo et même uniquement sur la tête. Pour circuler sur place, on peut emprunter les taxis collectifs.

Le Rwanda renferme de magnifiques trésors. La meilleure période pour se rendre sur place se situe entre le mois de juin et le mois de septembre, durant la saison sèche. Rien de tel qu'une belle randonnée à l'intérieur de ses grottes, au beau milieu de ses parcs nationaux, au bord de ses nombreux lacs et le long de ses rivières. C'est sur ces terres que le gorille Beringei a choisi de vivre. L'anthropologue américaine, Diane Fossey, consacra sa vie à ces fameux " dos argentés ". S'en est d'ailleurs suivi le film mythique "Gorilles dans la brume".

On ne trouve pas de distributeur de billets sur place, même dans les rues de Kigali. En revanche, il est possible d'obtenir de l'argent liquide dans les banques, sur présentation d'une carte bancaire.

Les plus

  • +Le français est la langue de communication.
  • +Les gorilles des montagnes et les paysages.

Les moins

  • -Le génocide de 1994 est encore présent dans toutes les mémoires et sur le terrain.
  • -Les zones d'insécurité

Tradition

Traditionnellement, les Rwandais (comme les Burundais) croient en un Dieu unique appelé Imana. Ce dernier comporte beaucoup de similitude avec le dieu judéo-chrétien. En revanche, il ne fait pas partie du quotidien, ainsi, les croyants ne pratiquent pas de culte ou de sacrifice qui lui sont destinés.

La population rwandaise est composée pour l'essentiel des Hutus. Les Tutsis ne représentent que 15% des habitants et les Twas seulement 1%. D'autres minorités font partie de la population comme les Banyenkombo et les Banyambo.

La culture rwandaise fait intervenir beaucoup de récits, de proverbes, de chants et de danse. Ces derniers sont consacrés aux combats de guerriers mais aussi au travail de la terre, l'élevage, la chasse et la pêche. Lors des cérémonies traditionnelles, les vêtements occidentaux laissent la place aux pagnes en coton.

Le tambour est un instrument qui possède sa propre histoire au Rwanda. A l'époque, un battement de tambour ingoma précédait les annonces officielles. Ce même instrument était utilisé à la cour royale. L'indamutsa réveillait le roi, en revanche, il s'endormait au son de la cithare inanga.

Cuisine

Les Rwandais consomment des racines comme le manioc, les patates douces, la banane plantain ou les ignames. Ils les cuisinent sous toutes les formes, notamment en frites.
L'alimentation est basée sur les pois et les haricots. Ils sont généralement proposés en potée, relevée avec du piment et de l'huile de palme. Ils accompagnent la plupart du temps des plats de poisson ou de poulet.
Le sombé aux isambas séchés est un plat typique : ce sont des sardines du lac Kivu aux feuilles de manioc. L'umutsima est une pâte de bananes ou de courges accompagnant les plats. Le steak de zèbre fait partie des mets les plus recherchés. On peut également découvrir sur place l'ugali qui est en fait une bouillie à base de maïs. L'ibihaza est aussi fameux : ce plat est préparé à l'aide de citrouilles découpées en petits morceaux puis mélangées avec des haricots. En revanche, l'arrivée, le tout finit en bouillie. Pour se rafraichir, il existe une bière locale et du vin de banane, considéré comme l'une des boissons nationales.

Souvenir et artisanat

On trouve de la vannerie : de belles nattes à motifs géométriques, servant de décorations murales, ou bien des paniers cylindriques aux couvercles pointus. Le travail du bois est également présent, sous forme de représentations de petits boucliers (ingabo), de jeux (jeu d'isigoro) ou encore d'instruments de musique traditionnels. La broderie de Rutongo est l'une des spécialités du pays. On peut se procurer un grand choix de nappes, de mouchoirs de draps ou de tableaux brodés de motifs africains ou occidentaux. La poterie est également très populaire, la plupart des objets (vases, cruches, coupelles) sont à usage domestique. Les commerces sont ouverts du lundi au samedi de 7 h à 18 h et jusqu'à 22 h dans les villes.