• Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Camping
    • Plus
      • Guide
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur

Volga

  • église, Transfiguration, volga, russie, europe, île, kiji
    © iStockphoto.com / Jejim
    L'Eglise de la Transfiguration, sur l'île de Kiji

    Plantée au milieu de la Volga, la petite île de Kiji est le siège de cette église de la fin du XVIIIème siècle, construite tout en bois de pin argenté couverte de 22 domes habillés d'écorse de bouleau.

Nicolas Pelé
Nicolas Pelé Expert destination Russie

La Volga, avec ses 3690 km est le plus long fleuve d'Europe. C'est après un parcours d'environ 3700 km que le cours d'eau se jette dans la mer Caspienne. Le voyageur découvrira avec enchantement la diversité des terres soviétiques ; entre patrimoine culturel dont la richesse est sans pareil et balades dans les steppes verdoyantes le dépaysement est assuré. Le pays des tsars comblera les attentes du touriste féru d'histoire. Dans la ville de Tver, il pourra visiter l'église de la transfiguration, colossale et superbe. A Iroslav, s'érige les coupoles émeraude de l'église du Prophète-Elie. En son sein elle dévoile de somptueuses fresques murales qui raviront le visiteur. Les amateurs de nature ne seront pas en reste face aux somptueuses forêts de Kazan qui s'étendent sur des kilomètres ou devant la réserve de Rybinsk et ses paysages polaires. Un voyage au cœur du symbole Russe est émouvant et enrichissant parce qu'on ne cesse de s'émerveiller face à ses témoins du temps, ses édifices dont l'architecture unique ravira tout âme qui traverse la région de la Volga.

Volga : les chiffres clés

Superficie : 536400.0 km2

Population : 16905000 habitants

Décalage horaire : Compter deux heures en plus par rapport à l'heure française. Quand il est midi à Paris, il est 14h à Moscou et à Saint-Pétersbourg.

  • Les nombreux sites historiques
  • L'étendue de la région

Volga  : que visiter ?

Les monuments

  • L'église Saint-Dimitri , Russie
    L'église Saint-Dimitri à Ouglitch
  • La cathédrale de la transfiguration du sauveur à Ouglitch , Russie
    La cathédrale de la transfiguration du sauveur à Ouglitch
  • Le Monastère de la résurrection à Goritsy , Russie
    Le Monastère de la résurrection à Goritsy
  • Le Monastère de la résurrection à Goritsy , Russie

Les paysages

  • La forêt de Vologda , Russie
    La forêt de Vologda
  • La Kovja , Russie
    La Kovja
  • L'île de Kiji , Russie
    L'île de Kiji
  • L'île de Kiji , Russie

La faune et la flore

  • La faune , Russie
    La faune
  • La flore , Russie
    La flore
  • La flore , Russie

Volga : que rapporter ?

La région de la Volga ne regorge pas de magasins. C'est pourquoi il est recommandé de rejoindre Moscou ou Saint-Pétersbourg pour faire les boutiques.
A Saint-Pétersbourg, on trouve de nombreux commerces dédiés aux vêtements. Eke People, petit showroom branché, présente des pièces de créateurs internationaux et locaux et les prix restent raisonnables. Pour les amateurs de vintage, il faut se rendre à Off ou l'on peut dénicher des petits trésors de la confection soviétique. Il est impossible de quitter Saint-Pétersbourg sans avoir visiter ses marchés. On pense à Kouznetchny, marché le plus prisé des Pétersbourgeois. On y trouve les meilleurs produits bien qu'il soit un peu cher. Moscou pullule également de boutiques en tout genre. Les amateurs de musique seront ravis de découvrir Soyouz magasins de disques qui présente les nouveautés et des catalogues complets qu'on peut consulter. L'atout indéniable : on peut écouter avant d'acheter. Pour les souvenirs, vous trouverez votre bonheur dans les deux villes ; les petits kiosks dédiés aux souvenirs sont très nombreux.

Volga : que manger ?

La cuisine russe est très variée. Le climat rigoureux, invite à la dégustation de plats consistants. Ainsi, la population russe, confrontée à des hivers interminables se nourrit essentiellement de poissons, de volailles de gibier souvent cuisinés en ragoût mais aussi de champignons de baies et de miel. La culture des céréales, seigle, blé, orge et millet est prégnante puisqu'elle fournit les ingrédients d'une grande variété de pains de semoules de crêpes et de boissons à l'instar de la bière et de l'incontournable vodka. Les spécialités russes comme la Solianka, soupe aux choux ou comme le Siliodka pod chouboï, hareng qui recouvrent de nombreuses couches de légumes sont très appréciées des locaux et des touristes.
Il est bon de savoir qu'en Russie, les meilleurs plats sont ceux préparés par les locaux. Il faut se méfier des restaurants qui ne sont pas toujours de très bonnes qualités et les prix sont souvent exorbitants.

Volga : les principales villes

Volga : conseils pour votre voyage

Pour avoir un aperçu conséquent de la région de la Volga, il est préférable d'opter pour une croisière, généralement très appréciée des touristes. Celles-ci s'effectuent généralement à partir du mois de mai et se poursuit jusqu'à la fin septembre. Le reste du temps, la Volga est gelée donc non navigable. Pour prendre votre bateau, il faut vous rendre à la gare fluviale de Moscou, située au nord de la capitale. Elle vous séduira certainement puisqu'elle offre une représentation parfaite de l'architecture stalinienne. Pour ceux qui auront le temps, le jardin fleuri et le petit bois alentour valent le détour. Conseils pratiques : tous les bateaux de croisière se ressemblent. Pour ne pas vous tromper, il est impératif de bien repérer le nom de votre bateau. Enfin, à dix minutes de la gare fluviale, il y a une station de métro qui permet de rejoindre le centre de Moscou en une trentaine de minutes.

Ailleurs sur la planète
Volga : Comparer les voyages
  • Séjours
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Voiture