Guide de voyage de la Sibérie - Easyvoyage
  • Connexion
  • russie, sibérie, asie, baïkal, lac, homme, froid, stalagtite, glace
    © iStockphoto.com / Tolstnev
    Grand froid sur le lac Baïkal, la " Perle de la Sibérie "

    Le lac Baïkal, tout en longueur, s'étend sur 636 km de long. Il peut y faire très froid, au point que des stalagtites se forment sur ses rives et ses îlots.

  • russie, sibérie, asie, froid, branquise, camping, campement, tente
    © Ocean fishing / 123RF
    La rudesse de l'hiver

    Avec - 71,2 ° C, la Sibérie détient le record du monde des températures négatives du pôle nord.

   
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Aventures entre mythes et légendes avec un voyage en Sibérie

Par Nicolas Pelé Nicolas Pelé Chef de rubrique Google Twitter

Avant de partir

Grande comme 20 fois la France pour autant de millions d'habitants en moins, la Sibérie est le plus grand État du monde. Son gigantisme impressionne, elle s'étend du nord de l'Asie à l'Oural, en passant par le détroit de Béring à l'est. De l'océan Glacial Arctique jusqu'aux steppes du Kazakhstan. Autant dire que les contrées russes laissent un profond sentiment de solitude. Propices à la méditation ou aux activités de plein air, cette étendue permet également de partir à la rencontre d'une mosaïque culturelle. Car si le temps peut sembler long pour se rendre d'un bout à l'autre de la région (comptez plus d'une semaine à bord du Transsibérien, à 60 km/h), c'est l'occasion rêvée de se fondre au sein des nombreuses ethnies et mœurs qui les définissent. On aura ainsi le plaisir de marchander avec des Asiatiques au coin de commerces de rue, avant de partager une tasse de thé avec des Russes dans le Transsibérien puis se laisser rêver en observant un berger mongol mener son troupeau. Une diversité telle qu'on a bien souvent l'impression de faire plusieurs voyages en un, à la croisée des continents.

Conseils de la rédaction

Le territoire sibérien est tellement étendu que votre séjour se contentera sûrement de la visite d'une seule partie de la région. Pour mieux découvrir la Sibérie, il faut y séjourner à plusieurs reprises.
Il est recommandé d'emporter des vêtements chauds lors d'un voyage en Sibérie, car même en été, les nuits peuvent être froides. De même, il vaut mieux prévoir plusieurs piles de rechange pour son appareil photo, celles-ci se déchargeant assez vite par des températures négatives.
Certains endroits sont incontournables lors d'un voyage en Sibérie, comme Irkoutsk et le lac Baïkal. Attention, la carte bancaire n'est pas souvent acceptée dans les transports et les commerces. Il est fortement conseillé d'avoir toujours du liquide sur soi. La monnaie est le rouble russe.
Enfin, la barrière de la langue peut poser problème lors de rencontres avec les habitants, pourtant très chaleureux envers les touristes. Optez pour un petit dictionnaire de poche et quelques photos de votre ville et votre famille, afin d'amorcer un dialogue agréable et amical.

Les plus

  • +Le sentiment de solitude au milieu de la toundra sibérienne
  • +L'hospitalité dès qu'on s'éloigne des grandes villes
  • +La diversité des cultures et des paysages

Les moins

  • -La région a tant de facettes qu'il est nécessaire d'y retourner plusieurs fois.
  • -Certaines contrées sont inaccessibles toute une partie de l'année, à cause des intempéries.

Cuisine

Qu'on se le dise, pour lutter contre le froid, rien de tel qu'un bon plat consistant ! Les Russes ont bien compris la leçon et garnissent leurs tables de nombreux plats d'hiver. On compte notamment de nombreuses soupes, agrémentées au bon vouloir du cuisinier. Elles ont toutefois la similarité de n'être jamais mixées, rendant ainsi le breuvage plus consistant. On y déguste également des pelménis, sorte de raviolis où les viandes sont mélangées. N'hésitez pas non plus à vous laisser tenter par les priojkis, petits pâtés farcis à tout et n'importe quoi, depuis les légumes jusqu'aux viandes, en passant par le caviar. Sur les bords du lac Baïkal, laissez-vous tenté par le pain du Baïkal : ce n'est pas du pain mais du poisson du lac, appelé omoul, fumé par les babouchkas. Côté boissons, le breuvage national est le thé à la russe et la vodka. Si la seconde se boit d'une traite, le premier permet de se réchauffer durant les longs après-midis d'hiver. Une véritable institution dans toute la Russie !

Souvenir et artisanat

Comment évoquer la Russie sans parler des " matriochkas ", ces célèbres poupées russes se déclinant à l'infini ? On les achète dans de petits villages, peintes à la main et composées de dizaines de pièces, ou sur les marchés des grandes villes, à l'effigie de Poutine et autres personnalités nationales. De même, l'ambre est une composante essentielle de l'artisanat du pays. On la retrouve dans des bijoux, sur des meubles, mais attention aux arnaques. Son odeur de résine de pin permet de dissocier le vrai du faux. Les grandes réserves naturelles de la Sibérie ont également permis la production massive d'objets fabriqués à partir du bois de bouleaux. A la frontière de l'Asie, procurez- vous des plateaux ou des coffrets laqués, recouverts de scènes historiques ou représentant des divinités.

Sibérie : Découvrez nos villes