• Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Guide
    • Vol
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Hôtels
    • Plus
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Camping
      • Circuit
      • Voitures
      • Easy-EcoComparateur

Visiter - Saint-Petersbourg et le Nord-Ouest

Capitale éternelle des tsars, Saint-Pétersbourg, la ville fondée par le tsar Pierre le Grand, est un vrai joyau. L'ex-Léningrad bâtie sur les canaux de la Néva est surnommée la " Venise du nord ". Les amateurs d'art ne manqueront pas la visite de l'Ermitage, l'un des plus prestigieux musées du monde, mais aussi les musées Pouchkine et Dostoïevski, ainsi que le musée Russe.
Si vous ne craignez pas la foule, venez durant les Nuits Blanches de juin, écouter opéras et ballets sous le soleil de minuit. Axe névralgique de la ville, la merveilleuse perspective Nevski s'étire sur 4,5 km du palais d'Hiver (résidence des familles impériales jusqu'en 1917), au monastère Alexandre Nevski. Les passionnés de théâtre assisteront à une représentation au Bolchoï ou Kirov, tandis que les amateurs de cirque et de spectacle de marionnettes sauront trouver leur bonheur. A voir également dans les environs de Saint-Pétersbourg, les palais impérial de Tsarskoïé, Lomonossov et Petrodvorets dont le parc n'a rien à envier à Versailles, le monastère de Mirozhki classé par l'Unesco, à Pskov, et la citadelle de Novgorod. Des croisières sur la Volga sont organisées au départ de Saint-Pétersbourg vers Moscou. Enfin, découvrez la nature russe en vous promenant dans les forêts, monts et lacs de Carélie, du lac Ladoga jusqu'au cercle polaire arctique. Les plus sportifs pourront skier jusqu'en juin dans les Monts Khibiny dans la région de Mourmansk.

  • Europe, Russie, Saint-Petersbourg et le Nord-Ouest, Saint-Pétersbourg, église, Sauveur sur le Sang, orthodoxe, arbre, religion, architecture,
    Saint-Petersbourg et le Nord-Ouest
    © René Mattes
Nicolas Pelé
Nicolas Pelé Expert destination Russie

Les musées

La ville des tsars abrite pas moins de 300 musées ! On ne vient pas à Saint-Pétersbourg sans passer par le musée de l'Hermitage. Ce musée figure parmi les plus cotés au monde. 400 salles, 10 kilomètres de galerie pour 5% du patrimoine artistique mondial. Pour accueillir des œuvres d'art de ce standing, il fallait des bâtiments à la hauteur. Le pari est gagné, puisque l'établissement s'étale sur cinq magnifiques monuments, à savoir le Petit Ermitage, le Grand Ermitage, le Nouvel Ermitage, le théâtre de l'Ermitage et le Palais d'Hiver. Rembrandt, Léonard de Vinci, Poussin, Renoir ou Botticelli sont des habitués des lieux. Certes moins passionnant que son confrère, le Musée Russe offre toutefois un tour d'horizon édifiant sur le pays, du Moyen -Âge jusqu'à nos jours. Les amoureux des écrivains russes se délecteront de la visite de l'hôtel particulier de Pouchkine, où l'on peut se balader dans un appartement reconstitué avec fidélité ou celle du Musée Dostoïevski, emblématique de la ville. Avoir également, le musée Fabergé ou encore le musée d'art moderne Erarta. Même la vodka a son musée !

Les excursions

Si Saint-Pétersbourg est extrêmement riche, que ce soit culturellement ou architecturalement, il en va de même de sa banlieue. A moins de 50 kilomètres se dressent des villes aux monuments incontournables, à l'instar de Tsarskoïé Selo et sa résidence impériale qui se voulait aussi fastueuse que le château de Versailles. On peut également y visiter le palais d'Alexandre, ou le lycée où Pouchkine, enfant du pays, suivit ses études.

A 29 kilomètres, Petrodvorets se veut éclatante, et c'est réussi avec ses nombreux palais et ses jardins soigneusement décorés. L'ensemble a d'ailleurs été pensé après que Pierre Ier de Russie ait visité le site de Versailles.

La ville d'Oranienbaum vaut également le détour. On y vient pour son Palais Chinois, décoré avec soin par des artistes spécialement venus de Venise.

Les aventuriers pourront s'éloigner pour partir à la rencontre de Novgorod, à 200 kilomètres de Saint-Pétersbourg, ancien bastion des Vikings.

Les monuments et les balades

Des places où s'alignent des bâtiments somptueux aux palais étincelants, Saint-Pétersbourg est un véritable philtre d'amour pour les transis du voyage. On commencera par la forteresse Pierre-et-Paul, qui rappelle étrangement l'architecture de Vauban. En son sein, la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul élance ses flèches dorées à 120 mètres de hauteur. Après s'être délecté du son du traditionnel coup de canon tiré depuis les bastions tous les midis, on peut emprunter le pont Troïski pour découvrir un splendide panorama de la ville. Autre pont pour autre trésor visuel, celui de Dvortsovy qui relie la place de Dvortsovaïa, sur l'île Spassky. C'est ici que l'on peut visiter les célèbres bâtiments baroques de l'Ermitage et du palais d'Hiver, inspirés par des peintres italiens. La ville a d'ailleurs de nombreuses influences étrangères comme en témoignent le quartier de la Nouvelle-Hollande ou l'esplanade du Champ de Mars où fleurissent des jardins à la française. Nevski est l'équivalent des Champs-Elysées parisiens. La perspective de 4.5km relie l'Amirauté à la Laure Saint Alexandre Nevski. C'est ici que s'entassent musées, galeries d'art, magasins branchés, palais et églises.

Ailleurs sur la planète
Russie : Comparer les voyages
  • Séjours
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Voiture