Voyage dans la région de Moscou - Easyvoyage
  • Connexion
  • fédération, russie, europe, moscou, place rouge, kremlin, Saint-Basile-le-Bienheureux, cathédrale
    © iStockphoto.com / Mordolff
    Moscou, féérique

    La cathédrale baroque Saint-Basile-le-Bienheureux vue depuis le musée d'Histoire (à g.) qui est à l'entrée de la Place Rouge.

  • fédération, russie, europe, moscou, place rouge, Saint-Basile-le-Bienheureux
    © iStockphoto.com / Numbeos
    Moscou, la cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux
   
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Moscou et le centre de la Russie

Par Nicolas Pelé Nicolas Pelé Chef de rubrique Google Twitter

Avant de partir

L'ancienne capitale de l'empire soviétique faisait trembler le monde depuis le Kremlin, véritable ville dans la ville, abrité sous ses hautes murailles rouges. Aujourd'hui, les touristes se pressent sur la Place Rouge, entre le mausolée de Lénine et la basilique de Basile-le-Bienheureux, coiffée de coupoles en forme de choux à la crème sortis tout droit d'un conte de fée. Véritable palais souterrain, le métro vous emmène en un clin d'œil au café Pouchkine, à la cité des étoiles ou au bunker de Staline. Le soir venu, place à la nuit moscovite dont la réputation n'est plus à faire. Il serait dommage cependant de se contenter de la capitale. Au nord-est de Moscou, la région de l'Anneau d'Or vaut le détour avec ses anciennes cités des tsars et des princes de la sainte Russie. La meilleure façon de découvrir ses trésors et de faire une croisière sur la Volga, afin d'admirer les nombreuses citadelles aux coupoles dorées.

Conseils de la rédaction

Ne prenez pas le taxi pour vous rendre à l'aéroport, vous risquez de rater votre avion à cause des gigantesques embouteillages ! Pour rejoindre l'aéroport international de Domodedovo à 32 km au sud-ouest de Moscou, il est plus sûr de prendre le train Cityexpress, qui relie toutes les 30 minutes l'aéroport en 45 minutes à la gare de Paveletskaya, connecté aux lignes 2 et 5 du métro, à deux stations du centre.
Attention, il faut bien recompter la monnaie dans les bus, le touriste est facilement escroqué !
Dans le métro de Moscou, les indications sont en cyrillique donc il va falloir vous y mettre un minimum ! Prenez le métro ! Il est vraiment pas cher et mérite une visite à lui tout seul avec ses statues, lustres, fresques et marbres ! Les stations sont souvent très espacées si bien qu'il faut marcher parfois 25 minutes pour arriver à votre hôtel ou lieu de rendez-vous ! Avec les bagages et les noms des rues en cyrillique, c'est parfois sportif, en sachant que les Russes ne parlent pas l'anglais et encore moins le français !

Les plus

  • +Le Kremlin, véritable ville dans la ville.
  • +La Place Rouge et la Basilique Basile le Bien heureux : un décor de conte de fée.
  • +Les 7 gratte-ciel gothiques.
  • +Le métro : superbement décoré et très bon marché

Les moins

  • -Les prix élevés de l'hôtellerie
  • -La plupart des indications sont en cyrillique, c'est parfois difficile de s'y retrouver
  • -Les distances gigantesques

Tradition

Depuis l'effondrement de l'Union soviétique, les Moscovites ont vu leur mode de vie radicalement transformé. Ils ont découvert la liberté d'expression, la possibilité d'aller librement à l'étranger, les spectacles, les magasins remplis mais aussi les manifestations de rue, le chômage, la criminalité, l'inflation, les millionnaires et les mendiants, les casinos et les soupes populaires. Partagés entre l'attrait pour l'Occident et le désir de renouer avec les anciennes valeurs slaves, confrontés à une société à la dérive, beaucoup expriment leur désenchantement face à la mise en place brutale d'un libéralisme sauvage. Mais, dans un pays au bord du chaos, ils ont aussi retrouvé l'esprit d'initiative et d'autonomie dont ils avaient été privés. Aujourd'hui, Moscou est une ville qui bouge, débordante de vitalité et de créativité. Pour autant, l'assouplissement des moeurs dans la société post-soviétique ne doit pas rendre naïf. Les belles de nuit qui rôdent dans les hôtels, bars et discothèques pour traquer l'homme d'affaires ou le touriste en mal d'amour, ne succomberont pas à votre charme sans arrière-pensées mercantiles. A Moscou, la course au dollar est devenue un sport national et l'économie parallèle explose. Mais ce système de la débrouille, des petits trafics, la montée de l'individualisme et la quête de l'enrichissement n'ont pas réussi à dénaturer ce qu'il convient d'appeler "l'âme russe" tout à la fois passionnée et résignée, tendre et sauvage, capable de supporter le pire et de vaincre des montagnes et surtout d'une générosité sans pareille.
Si l'on est invité à dîner chez des Moscovites, il convient de se vêtir élégamment et d'offir un cadeau à ses hôtes (vin, fleurs, chocolats). Généralement, on enlève ses chaussures à l'entrée pour mettre des chaussons. Le repas est ponctué de multiples discours et de toasts à la vodka qui sont autant d'occasions de lever le coude à l'amitié franco-russe. Enfin, la tradition des datchas, maisonnettes à la campagne, connaît un grand regain de popularité. Une pimpante isba en bois, cernée d'un minuscule jardinet où poussent quatre fleurs et trois pommes de terre, telle est l'incarnation du bonheur pour le citadin moscovite.

Cuisine

Impensable de se rendre en Russie sans déguster Le caviar bien sûr, à déguster sur des blinis ! Sachez qu'il est interdit de le sortir de Russie depuis 2006. Une boîte de 100 g coûte environ 70 euros à Moscou contre plus de 500 euros en Europe ! Ne l'achetez pas n'importe où et surtout pas dans la rue ! Pour être sûr de la qualité, rendez-vous à l'épicerie Eliseevski sur la grande avenue Tverskaya, près de la place Pouchkine (métro Pouchkinskaya). L'occasion d'admirer ce superbe magasin d'alimentation au décor digne d'un palais avec ses grands miroirs, ses lustres et ses dorures. Attention à ne pas confondre le caviar noir (œufs d'esturgeon) et le caviar rouge (œufs de saumon), beaucoup moins cher. Les bières sibériennes sont bon marché (environ 1 euro) mais très légères. La vodka est bien sûr incontournable. Pour faire comme les Russes, il faut la boire cul sec ! Vous aurez l'occasion de savourer des cuisines de l'ex empire soviétique : restaurants, ouzbèque, arméniens, géorgiens... Goûtez au bœuf Strogonov, grand classique de la gastronomie russe, à base de viande de bœuf, de crème fraîche, d'oignons et de champignons : un délice ! Au petit-déjeuner, les Russes aiment bien déguster le damachni, un fromage produit dans les campagnes de la région de Moscou.

Indice de confort météo

Découvrez les prévisions météo hebdomadairesMoscou et le centre de la Russie . Différents critères fournis par Météo France nous offrent la possibilité d'afficher avec précision la meilleure période pour partirMoscou et le centre de la Russie . Les indices de température, d'intempéries, d'ensoleillement ou encore l'indice vent vous permettront, grâce à une note globale, de choisir les activités les plus adaptées à la météo et ainsi réussir vos vacancesMoscou et le centre de la Russie .

août

  • Moscou flecheStagne 43/100 Moyen
Voir tous les spots météo

Souvenir et artisanat

La majorité des magasins sont ouverts de 9 h à 20 h du lundi au samedi avec parfois une pause pour le déjeuner. Certains magasins d'alimentation restent ouverts le dimanche. Les grands magasins Goum (le plus connu, situé sur la place Rouge), Tsoum et B.H.S. rassemblent un large choix de produits. Attention, nous vous déconseillons fortement d'achetez le caviar dans la rue, au risque de vous faire arnaquer ! La qualité est garantie à l'épicerie Eliseevski sur la grande avenue Tverskaya, près de la place Pouchkine (métro Pouchkinskaya). Ce superbe magasin d'alimentation est digne d'un palais avec ses grands miroirs, ses lustres et ses dorures. Ne confondez pas le caviar noir (oeufs d'esturgeon) avec le caviar rouge (oeufs de saumons), bien plus abordable. Dans la liste des produits à rapporter figurent les incontournables bouteilles de vodka, boîtes de caviar (attention toutefois aux conditions de conservation), matriochkas (poupées russes), chapkas (bonnets de fourrure) et, pour les collectionneurs, insignes et médailles à l'effigie de Lénine frappés de l'étoile rouge ou de la faucille et du marteau. En matière de produits de luxe, vêtements, alcools, cigarettes et parfums, le marché moscovite est envahi par les contrefaçons si bien que les prix défient parfois toute concurrence. L'artisanat traditionnel (coffrets en bois laqué, figurines en porcelaine, colliers en ambre, foulards brodés, samovars, tapis du Caucase, icônes) et les fourrures (renard, vison) sont des valeurs sûres mais l'exportation des antiquités est strictement prohibée.

À visiter

Les monastères , Le couvent des Vierges Novodievitchi , Russie
Les monastères
Les musées , Le musée historique de la place Rouge , Russie
Les musées
Les arts et la culture, moscou, russie, europe, musique, concert
Les théâtres et les concerts
Le métro de Moscou , Russie
Le métro de Moscou
Le Bolchoï : le Grand Théâtre, Les arts et la culture, Moscou, Moscou et le centre de la Russie
Le Bolchoï : le Grand Théâtre
Les sept gratte-ciel sœurs de Moscou , Russie
Les sept gratte-ciel sœurs de Moscou
Le Kremlin , Russie
Le Kremlin
La Place Rouge , La place Rouge , Russie
La Place Rouge
Le Goum , Russie
Le Goum
Le quartier de la Loubianka , La place du Manège , Russie
Le quartier de la Loubianka
Le quartier de l'Arbat , La rue de l'Arbat , Russie
Le quartier de l'Arbat
La basilique Saint-Basile-le-Bienheureux , Russie
La basilique Saint-Basile-le-Bienheureux
Le Mausolée de Lénine , Russie
Le Mausolée de Lénine
La cathédrale du Christ Saint-Sauveur , Russie
La cathédrale du Christ Saint-Sauveur
Le couvent de Novodiévitchi , Russie
Le couvent de Novodiévitchi
Moscou et le centre de la Russie : Que visiter

Moscou et le centre de la Russie : Découvrez nos villes

Europe; Russie; Moscou;