• Connexion
Roumanie, Le château royal de Peles, à Sinaia, en Transylvanie
Le château royal de Peles, à Sinaia, en Transylvanie
© Janos Gaspar / 123RF
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination
Visiter - Roumanie
Par Nicolas Pelé Nicolas Pelé Chef de rubrique Google Twitter

Nichée sur les bords de la mer Noire, la Roumanie a bien changé depuis sa Révolution en 1989 puis son adhésion à l'Union Européenne en 2007. Mais si le pays a soif de modernité, sa population chaleureuse a su conservé les us et coutumes de jadis, en particulier dans les campagnes verdoyantes. Outre ses paysages ravissants, ces dernières recèlent de pépites construites d'une main de maître par ses habitants : villages typiques, monastères, anciennes églises orthodoxes...
Si la capitale Bucarest ne cesse de se transformer, certains quartiers n'ont pas bougé et témoignent du passé du pays. Malgré son aspect extérieur toujours aussi austère, la " Maison du Peuple " n'est plus ce qu'elle était à l'époque de Ceausescu. Appelée désormais Palais du Parlement, elle accueille aujourd'hui la chambre des députés et le sénat et propose des visites au public. Vissé sur une colline, l'édifice est le plus grand bâtiment de pierre en Europe juste devant le Palais du Louvre.
Mais on vient aussi en Roumanie pour crapahuter dans les vallées de Transylvanie, escalader les montagnes des Carpates à la recherche de Dracula ou simplement farnienter sur les rives de la mer Noire. S'il ne s'agit pas de la destination balnéaire la plus convoitée du bassin méditerranéen, la Roumanie n'a pas à rougir de ses belles plages de sable doré.

Les paysages

Au sud-est de l'Europe, bordée par la mer Noire et séparée par le Danube de la péninsule balkanique, la Roumanie s'organise autour de l'important relief montagneux des Carpates qui a servis de frontière naturelle aux trois principautés qui constituent le pays aujourd'hui.

Vastes plaines, plateaux parsemés de collines, reliefs montagneux composent la mosaïque de paysages du pays.

Les côtes

Le littoral de la mer Noire en Roumanie s'étend sur 250 km de long, entre le Delta du Danube et la frontière de la Bulgarie. Il comprend bon nombre de plages de sable fin et près d'une quinzaine de stations balnéaires, qui en font l'une des régions les plus touristiques. Dans l'ensemble, la côte est assez bétonnée. Pendant l'été, elle est envahie par une foule de touristes allemands, russes et tchèques, qui viennent chercher leur part de soleil bon marché. En juillet-août, l'animation bat son plein : soirées folkloriques, discos et concerts, campings en fête, etc. Les amateurs de calme et de nature sauvage passeront leur chemin.

Les arts et la culture

Au carrefour des influences occidentale, byzantine, slave et orientale la Roumanie possède un patrimoine culturel riche bien qu'il soit souvent méconnu en dehors des frontières du pays.

L'art roumain est essentiellement religieux jusqu'au IXe siècle. Les monastères sont les témoins d'une création spécifique de l'art roumain, notamment de la peinture extérieure des églises où les sujets religieux et les scènes traditionnelles du quotidien se mêlent aux allusions d'événements politiques. La Roumanie fut influencée par l'art gothique, surtout en Transylvanie puis par la Renaissance italienne. Au XIXe siècle l'art occidental et plus particulièrement parisien ainsi que l'impressionnisme furent introduits dans l'art roumain.

Aucun autre pays d'Europe n'est autant tourné vers la musique. La Roumanie mêle musique des « pâtres roumains », mélodie classique et folklore. Il suffit d'un mariage, d'un événement festif et voilà violons, flûtes turques, luths et accordéons chromatiques qui jouent à plein régime, toujours accompagnés par des chants.

Les monuments

L'architecture roumaine est demeuré essentiellement religieux jusqu'au IXe siècle. Les diverses influences, d'abord byzantines puis occidentales ont permis la richesse des monuments. Les monastères en Moldavie représentent la création spécifique de l'art roumain.
Dans les peintures extérieures des églises se mêlent sujets religieux traditionnels, scènes de la vie quotidienne et allusions à des événements politiques. La Roumanie est également le pays des châteaux, très influencés par l'art occidental, roman, gothique puis par la Renaissance italienne, les architectes roumains ont donné au pays une atmosphère médiévale persistante.