• Connexion
Caraïbes, République dominicaine, plage, baignade, parachute ascensionnel, détente,
République dominicaine
© Haveseen / 123RF
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination
Visiter - République dominicaine
Nicolas Pelé
Nicolas Pelé Chef de rubrique

Au cœur des Grandes Antilles, la République dominicaine occupe les deux tiers de l'île Hispaniola, qu'elle partage avec Haïti. L'île d'Hispaniola, qui signifie petite Espagne, fut surnommée ainsi par Christophe Colomb, qui y débarqua en 1492. Au sud de l'île, on retrouve Saint-Domingue la capitale, qui est aussi la plus ancienne ville et première destination touristique des Caraïbes. Plus loin, Santiago de los Caballeros et sa cathédrale, Puerto Plata et ses couleurs pastels ou encore Bayahibe, petit village de pêcheurs, charmeront les voyageurs par leur diversité.

Le littoral, quant à lui, offre 600 km de plages propices au farniente et à la baignade, comme à Punta Cana. La République dominicaine est connue pour ses côtes paradisiaques qui attirent chaque année de nombreux touristes adeptes de séjours balnéaires.
Mais au-delà des resorts et du tourisme de masse, on peut s'aventurer à l'intérieur des terres où faunes et flores cohabitent au rythme de la bachata (musique locale). Du Pico Duarte au lac salé Enriquillo, massifs montagneux, hauts plateaux, forêts tropicales et vallées verdoyantes offrent à l'île richesse et caractère.

Les paysages

La République dominicaine protège son patrimoine naturel. Sa faune et sa flore prospèrent tranquillement dans ses 17 parcs naturels et 3 réserves naturelles surveillés. Pour découvrir ces domaines, il faut montrer patte blanche. Des excursions guidées sont proposées aux réceptions des hôtels. Le pays peut se targuer de posséder à la fois le point le plus haut et le plus bas des Caraïbes (le Pico Duarte culmine à 3180 m et le lac salé Enriquillo se niche à 44 m au-dessous du niveau de la mer).

Les côtes

La République dominicaine totalise 1 550 km de côtes et 600 km de plages de sable fin, brillant et doux à souhait : le paradis des adeptes du farniente ! Mais l'atout de l'île réside essentiellement dans la diversité de ses côtes, secouées par l'océan Atlantique au nord et bercées par la mer des Caraïbes au sud. Punta Cana est la plus célèbre plage du pays. Une carte postale bien réelle où trois couleurs dominent : sable blanc, ciel bleu et eaux turquoise.

La faune et la flore

La République dominicaine ne se limite pas seulement à une succession de plages de rêve. Elle possède aussi un patrimoine naturel exceptionnel. Les espaces classés représentent ainsi 20 % du territoire national. Les parcs nationaux sont légion. Ils abritent de nombreuses espèces d'oiseaux et de reptiles, à l'image du parc national d'Enriquillo, la plus importante réserve de crocodiles au monde. La flore est caractérisée par la même opulence. Notez enfin que Christophe Colomb n'a pas vu un cocotier à son arrivée en 1492, ils ont été importés bien plus tard d'Asie !

Les arts et la culture

Les Indiens Taïnos, Caraïbes, Ciboney et Caraïbes ont laissé des traces, sousvent sous la forme de pictogramme et de pétroglyphes, dasn des grottes par exemple. On pourra en voir dans le parc national de l'Este près de Bayahibe, ou encore dans le parc des Los Haïtes, dans la péninqule de Samana. par ailleurs, la zone colonial de Saint Domingue, première ville des Amériques, classée au patrimoine de l'Humanité par l'Unesco, est d'une grande richesse culturelle. Rhum, cigare, musée de l'Ambre, festivals, peintures, merengue, bachata, qui a dit que la République dominicaine n'était pas une destination culturelle ?

Les îles et les plages

Des centaines de kilomètres de sable fin, tantôt blanc, tantôt doré, où ondoient les eaux translucides, se déploient sur les côtes du pays, bordées d'îles et d'îlots au charme incomparable. Cocotiers, palmiers, vertes collines, ou végétation tropicale plus sèche complètent le tableau. Fierté des Dominicains, ces richesses naturelles ont attiré en surnombre les stations balnéaires. Mais malgré l'affluence touristique, les îles et les plages de Saint-Domingue restent incontournables. A condition d'éviter les heures de pointe.

Les monuments et les balades

Les voyageurs férus ou amateurs de monuments doivent impérativement se rendre à Saint-Domingue. Son centre historique, la fabuleuse zone coloniale inscrite par l'Unesco au Patrimoine de l'Humanité compte à elle seule plus de 300 monuments datant le plus souvent de cinq cents ans.

Les activités et les loisirs

Destination loisirs par excellence, la République dominicaine offre une multitude d'activités de plein air dans un cadre tropical paradisiaque : terrains de golfs de renommée mondiale, spots de kite-surf, wind-surf et surf mondialement réputés à Cabarete sur la côte nord, parachute ascensionnel à Punta Cana, pêche au gros au large, balades à cheval sur les plages ou randonnées dans les parcs nationaux le long d'impressionnantes cascades, la palette est large. Faites votre choix, il y en a pour tous les goûts et les âges !