Visiter - République centrafricaine

Destination francophone et hors des sentiers battus, la République Centrafrique, au cœur de l'Afrique Noire, attire peu de touristes. Vous ne serez donc pas dérangé par la foule pour admirer les impressionnantes chutes d'eau de Boali, dans un décor impressionnant de forêt vierge, des réserves animales, une luxuriante savane, les pierres levées du plateau de Bouar et les villages traditionnels bordant le fleuve M'bari. La capitale Bangui est la seule ville qui présente des monuments historiques importants, notamment la cathédrale, le palais de la Renaissance qui abrite le gouvernement, et le musée Boganda, installé dans une villa coloniale, qui expose les arts et traditions centrafricains. Une grande partie de la faune africaine est présente dans les réserves des Parcs nationaux du nord du pays : Bamingui-Bangoran, André-Félix, et Manovo-Gounda Saint-Floris, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1988.

  • Afrique, République centrafricaine, capucin, primate, cébiné, arbre,
    République centrafricaine
    © Sergei Uriadnikov / 123RF
Nicolas Pelé
Nicolas Pelé Expert destination République centrafricaine

La faune et la flore

Grâce à la forêt tropicale, aux fleuves mais aussi au climat, faune et flore s'épanouissent en République centrafricaine. Dans ce pays d'Afrique centrale, les voyageurs découvrent une nature largement préservée.

Les arts et la culture

Les habitants de la République centrafricaine sont très accueillants, ils apprécient le contact avec les étrangers et se tourneront naturellement vers vous lors de votre visite dans ce pays. Pour découvrir l'art et la culture de la République centrafricaine, le mieux est de se rendre au Musée des Arts et Traditions Populaires Barthélémy Boganda de Bangui, la capitale. Il présente l'art de l'ensemble des régions du pays ainsi que les oeuvres d'art du passé mais aussi contemporaines. On y trouve des objets, des costumes, des instruments traditionnels, des statues... La musique tient également une place très importante dans la culture traditionnelle centrafricaine et fait partie intégrante de la vie quotidienne. La musique moderne s'apparente désormais à la rumba congolo-zaïroise. Cette musique est née dans les années 50 lorsque la rumba cubaine et le high-life avaient un grand succès en Afrique centrale.

Les parcs et les réserves

Quand on pense safaris, on pense Kenya, Tanzanie, Afrique du Sud, mais certainement pas République Centrafricaine. C'est pourtant dommage car le pays abrite une faune variée, que l'on peut observer au sein de parcs nationaux, à l'instar du Manovo-Gounda Saint Floris. C'est la plus grande réserve naturelle du centre de l'Afrique, puisque le domaine s'étend sur plus d'un million sept-cent quarante mille hectares. On y trouve de nombreuses espèces menacées, à l'instar de l'hippopotame ou du rhinocéros noir. Le parc Dzanga Sangha, à l'ouest du pays vaut également le détour pour son écosystème exceptionnel, encore préservé du tourisme de masse.

Ailleurs sur la planète
République centrafricaine : Comparer les voyages
  • Séjours
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Voiture