• Connexion

Le quartier de Santa Teresa - Brésil

Reportage Brésil: Le quartier de Santa Teresa

Le quartier de Santa Teresa
Derrière les tours de la Praça Largo de Carioca se cache la petite gare du Bondinho, ce petit tramway jaune qui dessert les quartiers pittoresques de Lapa et de Santa Teresa. Jadis hauts lieux de la vie culturelle et nocturne de la ville, ces quartiers tombèrent en désuétude à partir de 1937 lorsque bars et cabarets furent fermés pour cause de prostitution galopante. Aujourd'hui, un certain nombre de bars à musique se sont réouverts entre les escaliers ou ladeiras de Santa Teresa et l'ancien aqueduc de Lapa qui prennent la relève de cette époque de bohème encore chère au cœur des Cariocas, les habitants de Rio. La nouvelle cathédrale métropolitaine, situé à mi-chemin entre le centre historique et le quartier de Santa Teresa, mérite une visite. Chef-d'œuvre de béton, elle fut inaugurée en 1976 et collectionne tous les records. 20 000 fidèles peuvent s'y rassembler. L'autel, taillé dans un seul bloc de granit, pèse plus de 8 tonnes. La croix suspendue au dessus de l'autel mesure 10 mètres. La nef, haute de 104 m, est percée de quatre vitraux géants de 60 m. Le Bondinho a, comme son nom l'indique, quelque chose de bondissant, voire de cahotant, dans ses trajets. Ses soubresauts n'empêchent guère les Cariocas de le prendre au vol lors de ses nombreux ralentissements. Vieux de plus d'un siècle - la ligne a été inaugurée en 1896 - cet antique tramway part d'une petite gare nichée derrière l'immeuble futuriste de la Petrobras, emprunte l'aqueduc de Lapa avant de se lancer à l'assaut de la colline de Santa Teresa. La ligne passe devant le couvent construit en 1750, se fraie tant bien que mal un passage au milieu du trafic routier pour terminer sa course à la Praça Largo das Neves aux pieds de la forêt de Tijuca. Surnommé le Montmartre de Rio, le quartier de Santa Teresa est connu pour ses rues en pentes, ses maisons biscornues et ses escaliers décorés de mosaïques réalisées par les artistes locaux. Tous les dimanches matin, ces derniers exposent leurs œuvres au gré des marches et des ruelles alentours. A ne pas manquer non plus la visite du musée Chacara do Céu qui abrite l'étonnante collection de peintures de l'industriel et mécène Raymondo de Castro Maia.
Le centre historique Le stade de la Maracana

Sommaire

Informations pratiques

  • 1800 € Budget semaine
  • 600 € Budget vol Brésil
  • 11h30  Durée du vol Brésil
  • Été : -5h
    Hiver : -3h
    Décalage horaire
  • Non Visa
  • Non Vaccins
  • Real brasiliano Argent
  • portugais, indiennes d'Amérique du Sud autres langues Langues

Les autres reportages Brésil

Prévisions météo Brésil