• Connexion
Moyen-Orient; Qatar; Doha;
© EASYVOYAGE
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Doha

Par Cindy Neves Cindy Neves Chef de rubrique

Avant de partir

Doha est la capitale du Qatar. En arabe, son nom signifie " le grand arbre ". La plus grande ville du pays se situe sur la côte est, le long du golfe Persique. Ce dernier se contemple depuis la corniche de la ville qui s'étend sur 7 km. Avec sa banlieue, Doha réunit 80% de la population. Son développement est extrêmement rapide. Elle a entre autres accueilli les Jeux Olympiques asiatiques en 2006. Plus grande édition jamais vue, elle a rassemblé des participants de quarante-cinq délégations asiatiques.

La ville qatarie a été fondée en 1850. A l'époque, ce n'était qu'un petit port de pêche appelé Al-Bida'a. Le protectorat britannique est mis aux commandes en 1916. Mais Doha devient officiellement la capitale du Qatar indépendant en 1971.

La ville est divisée en plusieurs quartiers dédiés à des thématiques particulières. L'Aspire Zone est consacré au sport, Education City s'attache à la recherche et à l'éducation. La partie " moderne " de la ville, la Skyline, réunit de nombreux gratte-ciel. Quant à la partie The Pearl, encore en construction, elle est totalement dédiée au tourisme. Il s'agit d'un archipel artificiel.

Comme dans le reste du pays, Doha possède un climat aride et très chaud. En été, il n'est pas rare que les températures dépassent les 45 °C. Les hivers sont plus doux mais le thermomètre affiche souvent plus de 25°C en journée. Ceci dit, les Qataris sont habitués à ces chaleurs et ont construit la ville de manière à ne jamais en souffrir. Toutes les infrastructures publiques sont climatisées. Il est d'ailleurs préférable d'avoir toujours un gilet sur soi pour éviter d'attraper froid.

Les établissements hôteliers situés à Doha proposent un niveau de confort très élevé. La ville rassemble de belles adresses comme le Four Seasons ou le Sharq Village and Spa. On trouve également des petits hôtels de charme, à l'image de l'Al Bidda dans le Souq Waqif.

Se déplacer en ville est très facile. Il existe plusieurs lignes de bus et le prix d'une course en taxi n'est pas excessif. Pour visiter Doha, la société Doha Bus propose des tours de la ville toute la journée et jusque tard dans la soirée. Par exemple, pour un ticket d'une durée de 24 heures, il faut compter 180 rials, soit environ 44 euros. Les tickets peuvent s'acheter sur place ou directement sur internet.

Si vous souhaitez partir à la découverte du reste du pays depuis Doha, il existe cinq grandes routes principales qui relient la capitale aux villes voisines. Pour aller vers le nord, il faut emprunter la route d'Al-Shamal. Pour se rendre au sud, il faut rouler sur Wakrah Road. Quant à l'ouest, il faut accéder à l'autoroute Dukhan.

À voir

Le MIA, le Musée d'Art Islamique. Il vaut le détour autant pour son architecture (conçu par Ieoh Ming Pei, le créateur de la Pyramide du Louvre) que pour sa collection. Cette dernière, datant du VIIème au XIXème siècles, montre un panorama de l'art islamique avec des pièces rares en provenance des quatre coins du monde. On peut aussi y voir des collections temporaires.
Le Mathaf, le Musée d'Art Moderne et Contemporain. On peut y contempler plus de 9 000 oeuvres issues du monde arabe, appartenant à un collectionneur qatari.
Le Fanar, centre culturel islamique. Pour découvrir, ou redécouvrir, la culture islamique.

À faire

Du shopping dans le Souq Waqif. Assez étendu, il s'y mêle couleurs et fraîcheur à l'ombre des ruelles abritées. On y trouve un bon nombre de petites bijouteries où il ne faut pas hésiter à marchander ! Au centre une avenue plus large offre de nombreux cafés et restaurants qui restent animés tard le soir.
Un tour de Dune Bashing dans le désert. Depuis Doha, il faut compter à peu près 50 km pour s'y rendre et quelques dunes plus loin, on contemple avec béatitude la mer intérieure.
Assister à un spectacle au Katara Village. Ce centre culturel organise des manifestations tout au long de l'année.
Une excursion en bateau à bord d'un dhow, bateau traditionnel qatari. On se baigne en pleine mer et on profite d'un barbecue sur le pont.

Les plus

  • +  Les contrastes entre modernité et ville ancienne
  • +  Les infrastructures impressionnantes.

Les moins

  • -  Les chaleurs assommantes dépassant les 40°C de mai à septembre.

À penser

Si en été les températures dépassent souvent les 45°C à Doha, elles sont moins élevées durant les mois d'hiver. Ceci dit, le contraste reste quand même souvent saisissant avec la température à l'intérieur des bâtiments climatisés. Nous vous conseillons d'avoir toujours un gilet à portée de main pour éviter le rhume.

À éviter

Par respect pour la religion musulmane, il est préférable pour les femmes de porter des jupes qui ne montent pas au-dessus du genou, essentiellement dans les lieux publics. Aucune restriction vestimentaire n'est à noter dans les hôtels.
Lors d'une visite au MIA, il faut se couvrir les épaules.
Il n'est pas possible de pénétrer sur le territoire qatari avec de l'alcool (ou avec du porc). Il vous sera systématiquement retirer à votre arrivée à l'aéroport de Doha.
Si vous avez bu de l'alcool, ne prenez pas le volant. Sur place, c'est tolérance zéro.

À déguster

A Doha, on peut déguster de la cuisine en provenance de tous les pays du Moyen Orient. Les composantes des plats qataris sont le lait de chameau et les dattes. Les locaux apprécient beaucoup les viandes grillées de toutes sortes. On ne compte plus les plats à goûter : houmous, caviar d'aubergines, boulgour pimentée... Une bonne adresse dans le Souq Waqif : le restaurant égyptien Al Layali Al Qahira. La nourriture est très bonne et très copieuse.
On ne trouve pas de boissons alcoolisées dans les bars et les restaurants au Qatar. Ceci dit, certains bars d'hôtels en servent, comme le Saint Régis. Pensez d'ailleurs à vous y rendre, ne serait-ce que pour profiter de la superbe vue du Rooftop Bar. En revanche, il faut se munir de son passeport pour y accéder. Ce dernier est scanné à l'entrée.

À rapporter

L'artisanat local propose beaucoup de bijoux (en or) et des objets en bois. La plupart de ces pièces se trouvent au Souq Waqif. Comme les épices, les tissus et les souvenirs touristiques en tout genre.
Côté nourriture, les fruits secs sont légion ainsi que les dattes : elles sont délicieuses et bien moins chères que chez nous.
Qatar : Découvrez les villes