Les aéroports de Paris font peau neuve

Conseil Pratique

Notre univers aéroportuaire s'est offert un sacré coup de lifting. Conscients de leurs lacunes face à une concurrence européenne de plus en plus menaçante, les aéroports de Paris viennent de prendre un nouveau cap. Leur but : améliorer le confort de la clientèle pour plus de compétitivité. Leurs moyens : une technologie de pointe accompagnés d'appareils sophistiqués. Leur programme : détente, bien-être et art de vivre...


Aéroport de Paris améliore ses services

Aéroports de Paris et la Région Ile-de-France ont ainsi décidé de perfectionner les services proposés aux 90,3 millions de clients annuels fréquentant les deux aéroports parisiens : Orly et Roissy. Pour se faire, un investissement de 25 millions d'euros a été attribué à l'aérogare d'Orly Sud, qui voit sa capacité d'accueil augmentée de 10 %. D'autres aménagements sont aussi à l'ordre du jour, concernant le terminal sud. Parmi eux : un espace unique pour les contrôles de sûreté, qui dont désormais de 2 000 passagers par heure contre 1 500 auparavant, un autre espace d'embarquement de 7 000 m², un nouvel ensemble de boutiques Duty-Free de 2 000 m² (contre 880 m² auparavant), un nouveau salon dédié aux passagers affaires et une nouvelle salle de livraison des bagages, qui permettra aux passagers de récupérer plus rapidement leurs biens. Toujours en matière de nouveauté, Roissy, autre géant aéroportuaire bénéficie d'un argument de taille : le CDGVAL. Ce métro aéroportuaire 100 % électrique, parcourt en 8 minutes la distance de l'aérogare CDG 1 à la gare TGV-RER D de CDG 2 au lieu des 25 minutes du bus. Il fonctionne 24h/24, 7 jours/7 et peut transporter jusqu'à 1 800 voyageurs. En terme de confort, sa galerie parisienne distille luxe et modernité. Cette nouvelle salle d'embarquement entrée en fonction le 27 juin 2007, située à l'est du terminal 2E peut recevoir 8,5 millions de passagers par an. Depuis 2009, sa surface peut accueillir jusqu'à six A 380 (derniers modèles d'Airbus). Le terminal 2E en partie effondré en mai 2004, a réouvert en 2008. Le 2G ,lui, a repris ses fonctions fin 2008. Quatre points tourisme dispensent des informations en continu de 7h à 22h, avec la possibilité de réserver des chambres d'hotel, et autres activités touristiques : concerts, bateaux mouche, ... Plus de 23 millions de touristes sont attendus cet été dans les deux aéroports parisiens.


Des mini produits pour un confort maximum


 Les aéroports de Paris vous facilitent la vie et donc le départ. Toute une gamme de petits produits d'hygiène et de beauté sont disponibles dans les pharmacies des aéroports d'Orly et de Charles de Gaulle. Notons que la restriction sur les produits liquides dans les bagages cabines s'appliquent sur les aérosols, les gels et les substances pâteuses, l'eau minérale, les parfums, les boissons, les lotions, les crèmes, les gels douche, les shampoings, le mascara, les soupes, les sirops, le dentifrice, le savon liquide et les déodorants. Seuls les médicaments accompagnés d'une ordonnance et les aliments pour bébé seront toujours acceptés en cabine. La loi concerne tous les vols (intérieurs, intra-européens, intercontinentaux) au départ de tous les aéroports de l'Union Européenne et d'une cinquantaine d'autres pays. Les passagers désirant emmener des produits liquides autorisés dans les bagages cabine devront utilisés des flacons de 100 ml maximum, placés dans un sac plastique transparent. Pour les achats effectués dans les boutiques des aéroports, ils doivent être conservés dans le sac plastique scellé par le vendeur. Toutefois, pour éviter tous désagréments, la DGAC conseille de placer les produits liquides en soute.

Tous les thèmes conseils pratiques