• Connexion

Conduire à l'étranger

Conseil Pratique

EN EUROPE

Le permis de conduire français est valable partout en Europe. Dans les 28 pays membres de l'Union Européenne bien évidemment, mais également en Andorre, à Monaco, à San Marin, en Suisse, en Norvège, en Islande et au Liechtenstein.

En ce qui concerne le code de la route, on retrouve la plupart des règles que l'on apprend lors du passage du permis en France. Le port de la ceinture est obligatoire à l'avant et à l'arrière. Il est interdit d'avoir un téléphone portable au volant en Allemagne, en Belgique, au Danemark et au Portugal. Cette interdiction n'est pas stricte dans les autres pays de l'UE mais la conduite dangereuse est sévèrement punie par la loi.

Certaines exceptions sont à respecter. En Espagne, la possession de deux triangles de signalisation est obligatoire. En Suède, en Finlande, au Danemark, en Hongrie, dans les pays Baltes et sur certaines routes du Portugal, de Norvège et d'Islande, il est obligatoire d'avoir les feux de croisements allumés durant la journée. Enfin, les cyclistes sont prioritaires aux intersections en ville au Danemark.

La vitesse

En agglomération, elle se limite à 50 km/h. En revanche, au Royaume-Uni, la vitesse ne doit pas être supérieure à 30 miles, soit 48 km/h.
Sur les routes, la plupart des pays européens limitent la vitesse à 90 km/h, mais en Allemagne, en Autriche, en Finlande et au Royaume-Uni, le maximum est de 100 km/h et de 80 km/h pour le Danemark, la Grèce et les Pays-Bas.
Sur l'autoroute, on note une légère différence par rapport à la France selon les pays : 80 km/h en Grèce, 88 km/h en Irlande, 80 ou 90 km/h en Norvège, 110 km/h au Danemark et en Suède, 112 km/h au Royaume-Uni, 120 kmh/h en Belgique, en Finlande, au Luxembourg, aux Pays-Bas, au Portugal et en Suisse. Quant à l'Allemagne, la vitesse maximum sur autoroute est conseillée à 130 km/h.

L'alcool au volant

Bien qu'il soit généralement déconseillé de prendre le volant après avoir bu un verre, il est possible de conduire dans la plupart des pays Européens (dont la France) avec un taux d'alcool dans le sang inférieur à 0,5g/litre. Soit environ deux verres de bière selon la corpulence du conducteur, son sexe, ou son âge.
L'Irlande, le Royaume-Uni, et le Canada vont jusqu'à tolérer une limite de 0,8g par litre de sang.
Il est en revanche formellement interdit de prendre le volant aux Etats-Unis après avoir bu.

Exceptions

Attention aux subtilités des différents codes de la route ! S'il est entendu que les automobilistes engagés sur un rond-point ont la priorité en Australie, Allemagne, Angleterre et Espagne, d'autres pays n'ont pas de règles semblables. Ainsi, en Grèce ou en Italie, les véhicules engagés n'ont pas la priorité. Prudence donc...

A L'EXTERIEUR DE L'UE

Certains pays ont signé un accord de réciprocité avec la France, comme l'Afrique du Sud, le Kenya ou la Malaisie. Dans ce cas, il suffit de faire les démarches nécessaires sur place pour un échange de permis. Pas besoin de repasser le permis une fois sur place. A noter que, durant les trois premiers mois, il est possible de présenter son permis de conduire français. Après, il faudra un permis local. Sachez que seuls certains Etats des Etats-Unis et du Canada ont signé un accord avec la France et pas d'autres. Se renseigner auprès du consulat concerné.

Si le pays dans lequel vous vous rendez n'est pas signataire d'un accord de réciprocité avec la France, il est nécessaire de repasser l'examen du permis de conduire sur place. Comme dans le cas précédent, il est possible de présenter son permis de conduire français durant les trois premiers mois.

Le permis de conduire international

Il existe un " permis de conduire international " qui permet de circuler dans certains pays. Celui-ci est gratuit et valable durant une période de 3 ans. Il est délivré par la préfecture ou la sous-préfecture du domicile. Il s'agit simplement d'une traduction du permis français. Il concerne essentiellement les séjours touristiques, cependant, il n'est délivré qu'aux personnes pouvant justifier d'une résidence en France. Attention, ce permis n'est pas valable partout. Il est indispensable de se renseigner avant de partir !

Pièces à fournir à votre préfecture :
- votre permis national
- 1 justificatif d'identité
- 2 photographies récentes et identiques.
- éventuellement un justificatif de domicile (quittance, facture d'eau, d'électricité, bail...)

Délais d'obtention: variable selon les préfectures. Evitez donc de vous y prendre au dernier moment!

Tous les thèmes conseils pratiques