• Porto Rico
    © Songquan Deng / 123RF
1      
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Voyage à Porto Rico, les Caraïbes à la sauce américaine

Par Nicolas Pelé Nicolas Pelé Chef de rubrique Google Twitter Fiche Profil

Délicieux mélange entre la culture originelle hispano-africaine et la culture américaine, Porto Rico est, sans conteste, la plus latine des iles américaines. Que ce soit pour la farniente sur une plage de sable chaud, pour une virée sportive dans les eaux turquoises ou pour la découverte de San Juan, la capitale au patrimoine exceptionnel, l'île de Porto Rico est faite pour vous.

Avant de partir

Porto Rico, où l'île du melting-pot ! L'histoire de l'île, située dans les Grandes Antilles et perdue au milieu de la mer des Caraïbes, est riche en arrivées. Dès le début de la colonisation, les espagnols s'installent sur l'île. Avec l'esclavage, ce sont des milliers d'africains qui débarquent à Porto Rico. Suivent les immigrants chinois, allemands ou encore libanais, parmi tant d'autres. S'ajoutent à tout cela la tutelle américaine, la fuite du régime de Castro par les Cubains et le souhait d'un avenir meilleur pour les Dominicains... Voilà un petit aperçu de toutes les ethnies qui se côtoient sur le territoire Portoricain.

L'île est le paradis des vacanciers. Tous les ingrédients sont réunis pour faire de vos vacances un séjour mémorable : des eaux cristallines, parfaites pour la baignade ou pour les sports nautiques ; des plages de sable blanc pour parfaire son bronzage et se reposer ; un patrimoine culturel et architectural impressionnant, faisant de sa capitale San Juan, une ville classée au patrimoine de l'Unesco.

D'ailleurs, San Juan est un passage obligatoire lors d'un séjour sur l'île de Porto Rico. La ville détonne face aux gratte-ciel près de la mer, avec son architecture coloniale. La ville en elle-même montre de contrastes saisissants : le vieux San Juan, préservé et particulièrement bien conservé avec son style colonial, face à des alignements d'hôtels pour touristes, ces derniers emplissant les plages à grande vitesse. Une fois sur place, ne ratez pas la forteresse d'El Morro, à la pointe même de l'île ou encore, celle de San Cristóbal. Côté culturel, le Museo de las Americas, le Museo de la Casa Blanca ou encore l'église San José satisferont votre soif de connaissance. Enfin, pour les petites promenades à pied, longez le port en passant par El Paseo de la Princesa où churros et piña coladas vous attendent au bout. Et si vous souhaitez gouter à l'aliment le plus typique, c'est la banane plantain qu'il vous faudra trouver. Frites avec du sel et de l'ail (tostones), servie à l'écrasée (mofongos) ou farcie (rellenas), ce fruit-légume est la star des assiettes portoricaines.

S'il y a bien quelque chose que les Portoricains aiment, c'est bien la fête ! Ici, on profite de la vie. La danse, et en particulier la célèbre salsa Portoricaine, est le symbole de la fête et de la bonne humeur. Même son de cloche pour la musique, qui occupe une place prépondérante dans la vie des locaux. D'origine espagnole, africaine, ou caribéenne, les danses et les musiques Portoricaines rythmeront votre voyage, si bien que vous vous laisserez probablement tenter par quelques cours de salsa, de merengue ou d'areyto (danse et pantomime du peuple taïnos, premiers habitants de l'île).

Enfin, ne loupez pas la deuxième ville de Porto Rico, Ponce, dont le cœur a été nommé " trésor national. " Cette ville, située au centre de l'île, offre également un très riche patrimoine à découvrir, notamment la cathédrale de Notre-Dame de Guadeloupe, dominant la plaza Las Delicias, et ses musées d'Arts, d'histoire et de musique Portoricaine.

Conseils de la rédaction


Ne repartez pas les mains vides !
Porto Rico offre la possibilité de rapporter chez soi une bonne quantité de souvenirs... et un peu de soleil chez vous. Le rhum de Porto Rico compte parmi les plus réputés du monde. N'oubliez pas d'en rapporter une bonne bouteille pour prolonger encore un peu les vacances lors de votre retour à la maison. Les cigares, confectionnés à la main, font également partie de la culture portoricaine. Enfin, si vous souhaitez rapporter l'objet le plus symbolique de l'île, dénichez donc un de leurs santos. Étendard du folklore portoricain, ces masques traditionnels rythment les fêtes du calendrier tout au long de l'année. Et vous pourrez en trouver de quatre types différents représentants les quatre familles de masques : les viejos (les vieux), les vijigantes (les vessies), les locas (les folles), et enfin, les caballeros (les cavaliers).

Selon la saison, vous découvrirez un Porto Rico différent. De mi-décembre à mi-avril, vous profiterez d'une île en fête, bruyante et envahie par une bonne poignée de touristes. A fuir si vous recherchez la sérénité et le repos. Dans ce cas, optez plutôt pour le reste de l'année, où l'atmosphère sera plus " locale " et authentique et où les prix seront moins élevés.

Ne dépassez jamais un bus scolaire en voiture, ceci est une faute grave. Et lorsque vous conduisez, soyez très vigilant, les Portoricains roulent très vite.

Attention, ici le terme " playa " ne désigne pas exclusivement la plage. Les Portoricains comprennent également " playa " comme un quai ou un quartier en bord de mer. Si vous demandez où se trouve la plage, veillez donc à bien vous faire comprendre.

Les plus

  • +Puerto Rico possède tous les ingrédients d'une destination des Caraïbes : soleil, mer et plages.
  • +Les infrastructures touristiques sont bonnes.
  • +L'ambiance est dépaysante et sympathique.

Les moins

  • -Le coût de la vie touristique est plus élevé que sur la plupart des autres îles voisines.
  • -Il existe un surpeuplement touristique en haute saison.
  • -L'accès est peu pratique au départ de la France.

Tradition

Un petit combat de coqs, ça vous tente ? Ici, c'est une institution et plus particulièrement sur l'Isla Verde où se trouve... un stade pour cette tradition, considérée comme un sport. Les combats de coqs (peleas de gallos) sont, en quelques sortes, nos courses hippiques. Les locaux misent de bonnes sommes sur leur coq favori. Les combats durent généralement cinq minutes mais peuvent durer quinze minutes maximum, se soldant souvent par la mort d'un des deux coqs.

Si le combat de coqs est réservé aux hommes, le quinceañero est la fête organisée pour célébrer les quinze (quince) ans (años) des jeunes filles. A l'image de la bar-mitsva chez les juifs, lors de leurs treize ans, le quinceañero célèbre l'entrée d'une femme dans l'âge adulte. Cette fête, coutume dans toute l'Américaine latine, est gigantesque et les parents n'hésitent à dépenser une véritable fortune pour faire de cette fête une journée inoubliable. Une cérémonie religieuse, une réception et un bal rythment la journée de la jeune fille. Selon la tradition, le père et la fille doivent danser une valse. A l'issu de quoi, le gâteau est dégusté et la fête se prolonge jusqu'au bout de la nuit. Initialement, le quinceañero est une fête censée préparer la fille au mariage.

Cuisine

Protéines et féculents sont rois. Exit les légumes. Les haricots rouges ou le riz, les bons fruits de mer et les viandes frites sont autant de choses que vous retrouverez sur les tables Portoricaines. Le célèbre cochon de lait (lechón) mais également les couennes de porc frites (chicharrones) sont le symbole d'une cuisine très riche. Les empanadillas font également office d'excellents petits amuse-bouches : ces petits chaussons fourrés à la viande ou au poisson sont ensuite frits. Poulpe, crevette, marlin... Les poissons et les fruits de mer sont non seulement très appréciés de la population mais en plus, ils sont merveilleusement bien préparés. Que ce soit une petite salade de carruchos (conques), des crevettes à la bière, ou bien du riz frit au crabe arroz con jueyes, on déguste avec plaisir les mets de l'île. Et pour les amateurs de bonne chair, brochettes de porc frites, cochon de lait et autres morceaux de dinde raviront vos palais. L'une des spécialités à tester : le mondongo, de la viande cuisinée avec des pois chiche des pommes de terre et de la banane plantain.

Indice de confort météo

Découvrez les prévisions météo hebdomadairesPorto Rico . Différents critères fournis par Météo France nous offrent la possibilité d'afficher avec précision la meilleure période pour partirPorto Rico . Les indices de température, d'intempéries, d'ensoleillement ou encore l'indice vent vous permettront, grâce à une note globale, de choisir les activités les plus adaptées à la météo et ainsi réussir vos vacancesPorto Rico .

décembre

  • San Juan flecheStagne 89/100 Excellent
Voir tous les spots météo

Souvenir et artisanat

Il existe une multitude de boutiques dans le Vieux San Juan (Plaza Las Americas), à Condado et Isla Verde mais également dans les grands centres commerciaux qui foisonnent sur l'île. Outre les bijoux, antiquités et peintures, on pourra également faire l'acquisition de souvenirs bien plus typiques : hamacs, instruments de musique et objets artisanaux en tous genres, dont les plus fameux et les plus représentatifs sont sans conteste les santos. Masques traditionnels, les santos apparaissent lors des nombreuses célébrations qui ponctuent le calendrier des fêtes de Puerto Rico. Depuis le XVIIe, ces masques sont le principal emblème du folklore portoricain et ils se décomposent en 4 familles distinctes : les viejos (les vieux), les locas (les folles), les caballeros (les cavaliers) et les vijigantes (les vessies). N'oubliez pas enfin que Puerto Rico est l'un des plus importants producteurs de rhum des Caraïbes et que l'on trouve également d'excellents cigares confectionnés à la main à San Juan et Puerta de Tierra. Généralement, les magasins sont ouverts du lundi au samedi, de 9 h à 18 h (voire 21 h le vendredi) et le dimanche, de 11 h à 17 h.