• Connexion
Tuerahera, Tuamotu, Polynésie
Tuerahera

Tuerahera

© Martin Valigursky / 123RF
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Tuerahera

Par Cindy Neves Cindy Neves Chef de rubrique

Avant de partir

Tuerahera est le plus grand village de Tikehau. Son nom signifie « arrivée paisible » en Tuamotuan, la langue locale. Figurant parmi les plus beaux sites de la planète, Tikehau est l'un des meilleurs endroits pour faire le vide dans votre tête, et avec seulement 400 habitants, vous serez sûr d'y être tranquille ! L'atoll de corail isolé des îles Palliser est également appelé Porutu-kai. Les îles Palliser font partie de l'archipel des Tuamotu en Polynésie française à 337 kilomètres au nord-est de Tahiti. Les Tuamotu sont composées exactement de 77 atolls, tous créés par des éruptions volcaniques. L'aéroport de Tikehau est accessible à pieds depuis Tuerahera et n'exploite que des vols ayant Tahiti comme destination ou provenance.

L'atoll est constitué de beaucoup d'îlots et de deux îles principales, qui font tous partie de la commune de Rangiroa. Ce sont des îles de rêve : des plages de sable fin blanc et rose bordées de palmiers et des eaux cristallines. Comme l'ensemble de l'atoll de Palliser est protégé par un récif, cette région est la plus diverse de Polynésie française au niveau de la faune marine et est donc un véritable paradis pour les plongeurs professionnels qui cherchent à sortir des sentiers battus.

L'archipel des Tuamotu est la plus grande chaîne d'atolls au monde, couvrant une zone de l'océan Pacifique à peu près de la taille de l'Europe de l'ouest. Les îles font partie d'un territoire français d'outre-mer semi-autonome, qui partage la même culture et langue que le reste de la Polynésie. La principale industrie du pays est la culture de la perle noire et celle du coprah (chair de noix de coco séchée, habituellement utilisée pour extraire l'huile de noix de coco et pour l'alimentation du bétail).

À voir

Si vous avez parcouru tout le chemin menant à la Polynésie française, alors il serait tout simplement ridicule de ne pas enfiler votre équipement de plongée et vous rendre à l'un des plus beaux endroits sur terre - les planchers océaniques de l'atoll de Palliser autour de Tikehau. Si vous y allez avec un expert en plongée, ils sera en mesure de vous montrer les koko ou « trous bleus », qui sont des tunnels d'eau cristalline aux courants extrêmement forts ; l'un des nombreux phénomènes naturels à découvrir dans l'archipel des Tuamotu. Les deux villages principaux sont Tuerahera, un village bien arboré, et Tuheiava, qui est la principale zone de pêche du lagon. Elle approvisionne Tahiti en poissons. Les ornithologues seront heureux d'apprendre qu'il existe aussi une riche diversité d'oiseaux rares à repérer dans la région, parmi lesquels le fou à pieds rouges.

À faire

La plongée est un must ici et vu qu'il n'y a pas grand-chose d'autre à faire, c'est l'occasion idéale de découvrir les riches faune et flore marines de l'atoll, mais aussi simplement de se détendre et de voir s'évanouir les contraintes du temps. Il est également intéressant d'accompagner les habitants dans la culture du coprah, la chair de noix de coco, qui est un produit important de l'agriculture dans cette partie du monde. Il est également fascinant de suivre les cultivateurs de perles noires, surtout si vous ne savez rien sur cette industrie rare.

Vous devriez également explorer les îles environnantes, et si vous avez l'occasion, rendez-vous dans les autres atolls, comme Rangiroa, l'atoll le plus grand et peuplé au monde.

Les plus

  • +  La riche faune marine
  • +  Les plages incroyables.
  • +  Le rythme lent et relaxant de la vie.
  • +  Le caractère détendu des habitants.

Les moins

  • -  Certains voyageurs pourront trouver la région un peu trop éloignée.
  • -  Si les bains de soleil et la plongée ne sont pas votre tasse de thé, alors il est plus que probable que vous vous ennuierez énormément car il n'y a pas grand-chose d'autre à faire.

À penser

Avant de partir pour l'archipel des Tuamotu, assurez-vous d'avoir tout l'équipement de plongée dont vous aurez besoin puisque les îles sont extrêmement éloignées et il n'y a pratiquement aucun magasin à proximité susceptible d'avoir en stock ce que vous cherchez. Les plongeurs passionnés devraient visiter l'archipel de juin à octobre, époque où la visibilité sous l'eau est maximale. De novembre à mai, on a tendance à avoir une saison humide et la visibilité sous l'eau est plutôt faible.

Juillet a tendance à être la période la plus touristique, en raison de la fête du Heiva, alors assurez-vous de réserver bien à l'avance si vous prévoyez de visiter la région à cette époque de l'année.

À éviter

Les lagons entourant chaque motu ou îlot peuvent être trompeusement beaux puisqu'il y a beaucoup de dangers à prendre en compte avant de s'y aventurer, c'est pourquoi tous les plongeurs doivent être accompagnés par un expert et ne doivent pas sortir seuls. Cette zone est connue pour ses courants incroyablement forts, particulièrement à proximité des « trous bleus ». Assurez-vous que vous portez des chaussures adaptées pour la plongée car les coupures dues au corail peuvent être extrêmement douloureuses et prennent beaucoup de temps à guérir. Méfiez-vous des méduses, des nono (mouches noires) et des poissons pierre, qui sont difficiles à voir car ils se cachent sous une mince couche de sable le long du sol marin et parfois dans des eaux peu profondes.

Certains habitants peuvent vouloir vous impressionner en vous emmenant nourrir les requins, mais c'est extrêmement perturbateur pour l'écosystème de la région, donc éviter de nourrir quelque type de poisson que ce soit. En outre, lors de la plongée, prenez soin de ne pas heurter ou toucher le corail, même si c'est tentant, puisque le corail se brise très facilement et prend des années à repousser (environ un centimètre par an).

À déguster

Tentez de pêcher avec les habitants, qui seront plus qu'heureux de vous montrer les ficelles du métier tant que vous éprouverez réellement de l'intérêt pour leur métier.

À rapporter

Dans cet atoll, il n'y a que peu à faire en termes de shopping, mais il y a un fort commerce artisanal de produits dérivés de la noix de coco, comme les paniers tressés. Cependant, vous n'aurez pas besoin de ramener quoi que ce soit de plus que les souvenirs de cette expérience véritablement à même de marquer toute une vie.

Confort météo a Tuerahera

Les indices météo fournis par Météo France représentent une famille de critères synthétisant les conditions météorologiques de Tuerahera . Ces différents indices consistent à vous aider dans la préparation de votre voyage à Tuerahera . Ainsi, choisissez les types d'activités en fonction des prévisions météo : plage, promenade, visite de monuments, musée, sports d'hivers... Découvrez avec précision, pour chaque semaine à Tuerahera , une note météo globale qui prend en compte les indices de température, d'intempéries, d'ensoleillement et l'indice vent !

Météo de novembre
Note Globale 62/100
  • Indice températures 84% Chaud / Idéal

    La température maximale est > 24°, la température ressentie est comprise entre 30°C et 33°C.

  • Indice intempéries 6% Pluvieux

    Très pluvieux - Moyenne supérieure à 4,5 mm par jour.

  • Indice bronzage 40% Éclaircies

    Couverture nuageuse et eclaircies se partagent le ciel (couverture nuageuse comprise entre 40% à 60%).

  • Indice baignade 94% Très agréable chaud / Idéal

    Température ambiante chaude (> 24°), température de la mer chaude (supérieure à 24°C), vitesse de vent faible à modérée (entre 12-20 km/h)

  • Indice vent 88% Petite brise / Idéal

    Confort optimal: Vitesse de vent optimale (entre 12 et 20 km/h) dans une atmosphère chaude (Tmax > 24°C).

  • Indice humidité 66% Correct

    Sensation d'inconfort probable liée à une humidité de l'air supérieure à 65%.

Polynésie : Découvrez les villes
  • Papeete Océan Pacifique; Polynésie; Tahiti; Bora Bora; Papeete;
  • Huahine Océan Pacifique; Polynésie; Tahiti; Bora Bora; Huahine;
  • Moorea Océan Pacifique; Polynésie; Tahiti; Bora Bora; Moorea;
  • Bora Bora Océan Pacifique; Polynésie; Tahiti; Bora Bora;
  • Fakarava Océan Pacifique; Polynésie; Tuamotu; Fakarava;
  • Taiohae Océan Pacifique; Polynésie; Marquises; Taiohae;
Les régions de Polynésie
  • Marquises
  • Tahiti et l'archipel de la Société
  • Tuamotu
  • Les îles Australes
  • Les îles Gambier