Les îles Gambier

  • Les îles Gambier, Polynésie
    © Mvaligursky / 123RF
    Vue sur une plage paradisiaque
Cindy Neves
Cindy Neves Expert destination Polynésie

L'autre bout du monde. Les courageux voyageurs qui vont jusqu'aux îles Gambier peuvent se vanter de l'avoir atteint ! L'archipel polynésien est le territoire français le plus éloigné de la métropole. Il faut parcourir 1700 kilomètres pour rejoindre ce petit paradis posé sur l'océan Pacifique. Ce n'est pas mentir que de dire qu'aux Gambier il n'y a pas grand-chose à faire. Quoi qu'il en soit ceux qui arrivent jusque-là n'espèrent pas retrouver l'agitation de la métropole. Ici on prend le temps de se poser, d'observer, de sentir les parfums, de rencontrer les locaux. Les amateurs de plongée pourront profiter des eaux bleues d'un lagon immaculé pendant que les autres pourront se prélasser sur des plages de sable blanc à l'ombre de belles rangées de cocotiers.

Les îles Gambier : les chiffres clés

Superficie : 31.0 km2

Population : 1337 habitants

Décalage horaire : Il faut compter 11h de moins que la France en hiver et 12h de moins en été.

  • Le climat doux tout au long de l'année
  • L'environnement préservé, loin de toute agitation touristique
  • L'éloignement ou même l'isolement de certaines îles

Les îles Gambier  : que visiter ?

Les paysages

  • Le lagon et les plages
  • Le Mont Duff

Les monuments

  • La Cathédrale Saint-Michel
  • Le cimetière de Saint-Pierre
  • L'église Saint-Raphaël

Les traditions

  • La perliculture
  • La pêche

La gastronomie

  • Le poisson cru
  • Le poulet fafa
  • Le Ma'oa ou pahua taioro

Les îles Gambier : que rapporter ?

On ne vient pas jusqu'au Gambier pour faire du shopping. De toute façon, les commerces ne courent pas les rues. Vous pourrez seulement ramener quelques beaux objets issus de l'artisanat local. Les statuettes en bois sculpté, copies de tikis ou de guerriers, sont directement inspirées de l'art polynésien. Au palmarès des souvenirs : les objets décoratifs et les bijoux en nacre, les colliers de coquillages, reflet d'une tradition d'hospitalité à la polynésienne, les coquillages de collection, des plus courants aux plus rares, les huiles et cosmétiques à base de monoï, les fameux chapeaux en vannerie, tressés avec des feuilles de cocotier ou de pandanus, les paréos, rectangles de tissu imprimés de motifs traditionnels que les femmes nouent de multiples façons. Vous pouvez aussi ramener un peu de vanille (environ 1 euro la gousse). Enfin, si vous craquez pour une perle noire montée ou non en bijou, sachez qu'il y en a pour toutes les bourses et qu'aux Gambier, le rapport qualité-prix est imbattable. Demandez l'avis d'un spécialiste pour faire votre choix. Pour les "bonnes affaires", voir les perles rondes de catégorie B ou C (à partir de 130 euros). Compter environ 20 euros pour une perle de catégorie inférieure. Peu ou pas de magasins dans les îles Gambier, hormis dans les hôtels, mais l'archipel est un des domaines privilégiés de la perle noire qui s'achète bon marché en direct chez les producteurs.

Les îles Gambier : que manger ?

Chèvre, porc, crabe, langouste et poisson font partie des grands classiques des îles Gambier. Le poisson cru mariné dans le jus de citron et arrosé de lait de coco est une célèbre spécialité polynésienne. Le repas traditionnel se partage en rond, avec des plats tout juste préparés et que l'on déguste avec les doigts. Le dimanche et les jours de fête, on prépare partout en Polynésie un plat de fête appelé le tamaraa. Pour le préparer, on creuse un trou dans le sable qui servira de four (ahimaa). On y dépose des pierres et des branches qui sont ensuite allumées. Les aliments sont placés sur des grilles en bois vert puis recouverts de feuilles de bananiers, de tissu et de sable. L'étuvage dure environ 3 à 4 heures. Le cochon de lait, le poulet, le poisson, le fafa (feuilles de taro), l'uru (fruit du jacquier), le fei (bananes rouges) et le poe (dessert à base de papaye cuite avec du lait de coco) sont des plats très appréciés. On peut également y trouver du poisson cru, de la chèvre avec du lait de coco.

Les îles Gambier : les principales villes

Les îles Gambier : conseils pour votre voyage

Les randonnées à pied restent le meilleur moyen pour accéder à des lieux de culte anciens dans les forêts denses des vallées et des montagnes reculées. En 4x4 également, vous pourrez vous rendre dans certaines vallées à la végétation dense. En revanche, n'oubliez pas votre crème anti-moustique !

Ailleurs sur la planète
Les îles Gambier : Comparer les voyages
  • Séjours
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Voiture