• Connexion
Asie, Philippines, Palawa, El Nido, plage, baignade, détente, montagne,
Philippines
© Dmitry Pichugin / 123RF
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination
Visiter - Philippines
Par Cindy Neves Cindy Neves Chef de rubrique

Constitué de plus de 7 000 îles, il serait à peine exagéré de dire qu'il y a donc 7 000 raisons de se rendre dans l'archipel des Philippines. Manille, la capitale, est un passage quasiment obligé pour débuter un voyage sur place, en revanche, il serait dommage de s'y attarder trop longtemps tellement le pays regorge de curiosités. On citera notamment le superbe panorama des montagnes de chocolat, ou encore les rizières de Banaue, non seulement classées au patrimoine mondiale de l'Unesco mais aussi considérées comme la huitième merveille du monde. Et qui dit îles, dit a priori de superbes plages et cela se vérifie sur place. De sable blanc aussi fin que de la farine et des rivages déserts, bien loin des plages surpeuplées que l'on peut connaître. Une nature plus que préservée dans laquelle évolue une flore et une faune variées, à l'image du tarsier, le plus petit primate au monde.

Les côtes

Baignées par la mer de Chine méridionale, le Pacifique, la mer des Célèbes et la mer de Sulu, les Philippines ont de quoi plaire aux amateurs de farniente et de sports aquatiques.

La faune et la flore

Posées dans les eaux tropicales des mers de l'Asie du Sud-Est, les Philippines possèdent une faune et une flore aquatiques extraordinaires : pas moins de 800 variétés de coraux, 2 000 espèces de poissons. Côté terre, elles offrent une soixantaine de parcs nationaux, 500 espèces d'oiseaux et 8 000 espèces de fleurs.

Les îles

Les Philippines réunissent plus de 7 000 îles aussi belles les unes que les autres. Difficile de faire un choix parmi tant de paysages idylliques : nature exubérante, paysages volcaniques, champs de cocotiers... sans parler des plages ! Que l'on soit à Boracay, Palawan, ou encore Negros, le dépaysement est une évidence.

Les monuments

Suite à l'influence espagnole (les Philippines ont été sous domination espagnole pendant 333 ans), les Philippines comptent de nombeux monuments ; certains ont survécu à la Seconde Guerre mondiale ou aux divers tremblements de terre qui ont secoué le pays au fil des ans, mais d'autres ont dû être reconstruits. À Manille, il faut absolument visiter Intramuros, l'ancienne ville fortifiée, se rendre à Fort Santiago, à la cathédrale de Manille et à l'église San Agustin ou au Rizal Park voisin avec son monument orné d'une statue de José Rizal et sa statue de Lapu-Lapu, hommages à deux héros nationaux. La plus ancienne église des Philippines se trouve dans la ville de Baclayon, sur l'île de Bohol.

Les traditions

La colonisation espagnole des Philippines a eu lieu du milieu du XVIème siècle à la fin du XIXème siècle : l'influence espagnole est par conséquent très présente dans les traditions locales. En témoignent la musique, la danse, le costume national, la cuisine et les fêtes traditionnelles philippines (les Philippins aiment beaucoup faire la fête). Même la langue nationale, le filipino (ou le tagalog), contient un nombre considérable de mots espagnols. Mais la contribution hispanique la plus importante à la culture locale est sans doute la religion : la plupart des Philippins sont de fervents catholiques.

Toutefois, avec une telle diversité de populations pami les différentes îles, toutes possèdent leur propre culture, leurs propres traditions et leur propre language. Les Kankana-ey de Mountain Province n'ont par exemple rien à voir avec les tribus musulmanes de Mindanao, tout comme les habitants de Manille sont différents des Visayans des Philippines centrales.

Dans l'ensemble, les Philippins sont extrêmement accueillants, joyeux et chaleureux, et prennent la vie comme elle vient.