• Amérique, sud, paraguay, cascade, chute d'eau, foret, iguaçu
    © iStockphoto.com / Rmnunes
    Les chutes d'Iguaçu
  • amazonie, amérique, sud, paraguay, animal, faune, reptile, iguane
    © Ond?ej Prosický / 123RF
    Iguane orangé de la forêt amazonienne
1      
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Guide de voyage Paraguay

Par Octavie Pareeag Octavie Pareeag Chef de rubrique Fiche Profil

Le Paraguay est un pays plein de surprises, à la population accueillante et à l'atmosphère paisible. Les voyageurs qui en reviennent ont souvent été frappés par son authenticité. Bien qu'il n'ait pas d'accès à la mer, vous aurez le plaisir de découvrir des paysages à la verdure éclatante avec les collines, forêts tropicales, prairies et pâturages de l'Est.

Avant de partir

Souvent délaissé pour ses voisins géants le Brésil, l'Argentine et la Bolivie, le Paraguay a pourtant beaucoup à offrir si l'on cherche une terre authentique. Ce petit pays n'a pas d'accès à la mer mais ceux qui le souhaitent peuvent toujours se baigner dans le lac Ypacarai au sud de la capitale. Divisé en deux par le fleuve Paraguay, il présente deux types de paysages bien distincts, qui valent cependant tous les deux le détour. L'Est, occupé par plus de 95 % de la population, alterne les prairies, collines, forêts tropicales, pâturages et forêts. L'Ouest en revanche est un terrain marécageux, où la plaine alluviale ne permet pas de cultiver les terres et d'y vivre. Cette région, Le Chaco, renferme une partie boisée dans le nord, puis une plaine sèche, et de grands marais bordés par des palmeraies dans le sud.

Deux parcs nationaux réunissent tout ce que le Paraguay compte comme richesses naturelles. Pumas, tapirs, jaguars, crocodiles, toucans et perroquets se côtoient dans le Parc national de "Defensores del Chaco". Le Parc national d'Ybicuy ravira quant à lui les passionnés de trekking qui, entre les cascades naturelles, profiteront du même spectacle animalier. Les chutes d'Iguazu, inscrites au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1984, sont un spectacle à ne pas rater. Depuis plus de 80 ans, de nombreux parcs de golf ont vu le jour dans le pays, il est maintenant possible de jouer près de la capitale, à la frontière Est du pays, et dans la ville de Minga Guazu notamment.

La capitale, Asuncion, réunit le quart de la population paraguayenne dans un décor mêlant architecture coloniale et tours modernes. La Cathédrale, qui se caractérise par son style architectural espagnol du XVIIème siècle, se démarque par exemple des buildings plus récents. Le Palais présidentiel et le Panthéon national des héros sont de belles constructions à voir dans cette capitale, l'une des plus anciennes cités d'Amérique du Sud. Les deux langues officielles du Paraguay sont l'espagnol et le guarani. Contrairement à la campagne dominée par la langue guarani, c'est l'espagnol qui est davantage utilisé à Asuncion. On trouve autour de la ville un peu plus au sud, la station balnéaire de San Bernardino, Luque ou Capiata, toutes les trois paisibles et appréciables pour se reposer de la grande ville.

L'un des atouts du pays est l'héritage des missions jésuites. Les ruines de Trinidad et de Jesus de Taravanque sont inscrites au patrimoine mondial de l'Unesco. On retrouve sur ces sites les traces de la vie passée des Jésuites du Paraguay, avec leurs églises et lieux d'habitations. Aujourd'hui, l'Histoire et le métissage au fil des siècles ont donné lieu à une diversité culturelle saisissante. On y rencontre des Indiens guaranis, des descendants d'espagnols, des hollandais, des allemands, et même des italiens. Encarnación se trouve au sud-est du pays, proche de la frontière avec l'Argentine en face de Posadas. Le quartier populaire du vieux port et ses marchés particulièrement animés sont les témoins de cette pluralité culturelle. L'ensemble de la communauté est très hospitalière avec les étrangers.

Conseils de la rédaction

Ceux qui veulent traverser par le Haut Chaco vers la Bolivie auront intérêt à bien s'équiper de réserves d'eau, de nourriture et d'essence. Une fois à Ciudad del Este, les chutes fantastiques d'Iguaçu (souvenez-vous du film "Mission" avec de Niro) sont toutes proches du côté brésilien. Ne pas manquer cette visite ! Une fois à la frontière, assurez-vous d'obtenir sur votre passeport le cachet d'entrée ou de sortie du territoire, une forte amende pouvant vous être demandée par la suite si vous n'y avez pas pensé.

Saison idéale pour s'y rendre : de mai à septembre. La saison des pluies entre octobre et avril allie fortes précipitations et chaleur étouffante pouvant quelques fois dépasser les 40°C.

Si vous désirez vous rendre dans la région du Chaco à la faune et à la flore étonnantes, soyez vigilants et faite-vous accompagner par un guide expérimenté. La dangerosité des espèces animales, la méfiance des Ayoreos, peuple vivant dans la forêt, et le temps imprévisible sont autant de raisons suffisantes de ne pas improviser votre randonnée.

A prévoir dans son calendrier : les liaisons en bus peuvent durer quelques heures, voire quelques jours de plus que prévu, en raison de l'état des routes et des pluies parfois très violentes qui peuvent immobiliser le trafic.

Il est déconseillé de boire de l'eau du robinet, préférez les bouteilles fermées hermétiquement. Evitez les glaçons, les produits d'origine animale peu cuits, ainsi que les fruits et légumes crus.

Vous n'aurez pas besoin de visa si votre séjour est inférieur à 90 jours.

Les plus

  • +Le tourisme n'est pas encore très développé.
  • +L'occasion de se plonger dans un pays coincé au coeur du continent et présentant de grandes zones inhabitées.

Les moins

  • -Le temps, caractérisé dans tout le pays par des pluies très fréquentes, peut ruiner un voyage.
  • -Les liaisons en bus peuvent durer quelques heures, voire quelques jours de plus que prévu, en raison de l'état des routes.

Tradition

La majorité du Paraguay étant catholique, de nombreuses fêtes religieuses s'invitent dans le calendrier : la Semaine sainte (" semana santa "), la journée de la Vierge, le jour des morts, la journée de San Blas... On trouve aussi des fêtes nationales comme celle du travail, de la fondation de la capitale, ou de l'Indépendance. Dans un autre genre, la fête de l'amitié a lieu le 20 juillet, et celle de la jeunesse et du printemps le 24 septembre, durant laquelle des concerts animent les rues.

La musique occupe une place importante dans la culture locale. Les paraguayens utilisent beaucoup la guitare, et plus étonnamment la harpe. La version sud-américaine est cependant plus légère que la harpe européenne. Des musiciens accompagnent toutes les manifestations des fêtes citées ci-dessus.

Cuisine

L'alimentation au Paraguay est basée sur le maïs, décliné sous toutes ses formes. Le chipa est un pain yucca cuisiné avec des œufs et du fromage. Le chipa Soo est farci à la viande. Les albóndigas (soupe de boulettes de viande) se dégustent partout ainsi que le Soyo, soupe à base de viande et de légumes. Les empanadas restent incontournables, farcies au fromage, aux haricots ou à la viande. Le cœur de palmier est un classique. Goûter à la viande de bœuf, excellente (mais la préférer dans un restaurant haut de gamme). Ne pas oublier de déguster l'Asado, grillades de viandes à base de bœuf, poulet, viande de porc et agneau. Il est généralement accompagné de galettes au fromage, salades et manioc. Du côté du sucré, le dulce de leche se tartine et s'utilise comme une confiture, c'est l'un des aliments les plus consommés au Paraguay. La confiture de goyave, " mermelada de guayaba ", est également très courante.

La caña est un alcool réalisé à partir de miel et de canne à sucre, qui ressemble au rhum. Le mosto, la version non alcoolisée du caña, et le maté, un thé amer, sont des boissons locales. L'infusion de Yerba Maté est la boisson traditionnelle des gauchos, venant des indiens Guarani. Elle peut se boire froide ou chaude, et on y ajoute parfois des plantes médicinales.

Souvenir et artisanat

A Itauguá, au sud-est d'Asunción, le n'anduté, (tissu de coton très fin décliné en une centaine de motifs) fabriqué par les femmes est la grande spécialité. On trouvera aussi les tissus fins de "aó poí" sous forme de chemises, blouses, sacs ou couvertures. Les petits articles de "pau de santo" sont fabriqués à partir de bois du Paraguay. Le Paraguay produit aussi d'intéressants articles de cuir, de poteries, chapeaux de pailles (Piri), sculptures en bois, de bijoux en argent et or filigranés. On trouve également de l'artisanat issu des communautés indiennes avec notamment des arcs, flêches, colliers de plumes ... Les Paraguayens fabriquent également leurs propres instruments de musique comme la harpe du Paraguay (36 cordes, sans pédale).
Les commerces sont ouverts à partir de 6 h 30-7 h à 12 h et de 14 h 30-15 h à 17 h 30-19 h.