• Connexion
Amérique; Amérique du Sud; Panama; Panama City;
© Thompson Paul
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Panama City

Par Cindy Neves Cindy Neves Chef de rubrique

Avant de partir

Face à l'océan Pacifique, la capitale du Panama offre au premier coup d'œil un paysage de gratte-ciel le long de sa célèbre baie. La nuit, le spectacle de ces multiples tours illuminées devient magique. Très étendue, Panama City ne se cantonne pas à cette moderne carte postale, en constante évolution tant les projets immobiliers sont légion. La capitale au fil des balades dévoile de nombreux visages très contrastés. A l'opposé du centre moderne abritant la plus grande concentration de banques au monde après la Suisse, le quartier du « Casco Antiguo », longtemps abandonné et laissé aux pauvres, est en voie de réhabilitation depuis quelques années grâce à son inscription au patrimoine mondial de l'humanité et aux touristes vivement intéressés par le passé espagnol de la ville coloniale. Les promenades s'improvisent au détour des petites rues et des charmantes places pour admirer les remarquables façades aux architectures éclectiques et aux couleurs pastel. Surannée et poétique, l'atmosphère y est unique. Non loin, le quartier de « Panama Viejo » préserve les superbes ruines de la première installation des Espagnols en 1519. La verdoyante colline d'Anton, le point le plus haut de Panama City, permet de se repérer aisément et d'apprécier la vue sur l'ensemble de la capitale dont le port de Balboa, le deuxième du monde après celui de Singapour, le pont des Amériques, seul lien terrestre entre l'Amérique du Nord et l'Amérique du Sud et le célèbre canal, rétrocédé aux Panaméens par les Américains en 2006. Sur l'océan les bateaux, petits ou grands, attendent de pouvoir franchir l'écluse de Miraflores. De l'océan Pacifique, 55 minutes par le train épousant les rives du canal suffisent à suivre leur trajet jusqu'à l'océan Atlantique.

À voir

- Les bateaux passer le pont des Amériques et l'écluse de Miraflores le matin et l'après-midi, le musée dédié au canal : environ 38 bateaux traversent au quotidien le canal situé à 26 mètres au dessus du niveau de la mer, le flux ne s'arrête jamais tant la demande est importante. Les réservations pour le passage s'effectuent au moins un an à l'avance. Des travaux longent peu ou prou l'actuel canal car une troisième ligne est cours de en réalisation depuis 2007 - fin prévue en 2014- afin de désengorger le trafic très soutenu et accueillir des bateaux à plus grande capacité dont les postpanamax (les bateaux plus larges que le canal actuel).
- Le bouillonnant et immense terminus des bus, appelés ici « les diables rouges ».
- Admirer le vue sur la ville moderne en empruntant le passage des amoureux dans la ville coloniale, après vous être promené à travers les vestiges et les bâtiments religieux, la plaza Mayor, le musée du canal, les façades du restaurant Mostaza, de l'Ambassade de France, etc.
- Les trois îles (Naos, Flamingo et Perico) reliées par une route appelée Causeway et réalisée avec les roches du canal.
- Les ruines de Panama Viejo avec ce qu'il reste de la splendeur du patrimoine religieux et civil du 16ème et 17ème siècles.

À faire

- Choisir un des multiples restaurants sur l'île Flamingo, notamment pour admirer de nuit les lumières de la ville.
- Marcher le long de l'avenue Balboa et de la mer pour admirer la baie et les gratte-ciel.
- Prendre le train longeant le canal pour aller à Colon aux bords de l'océan Atlantique.
- Monter sur la montagne d'Anton.
- Entrer dans l'un des nombreux casinos de la ville.
- Se promener sur l'Avenidad Central et se fondre dans la population multi-ethnique.
- Aller rue Uruguay (parallèle à l'avenue Balboa) pour profiter des lounges en plein air et des nombreux clubs.
- Assister à une représentation au théâtre national de style néo-classique, pour admirer le superbe plafond peint par Roberto Lewis.

Les plus

  • +  Une capitale en constante ébullition.
  • +  Un grand nombre de centres d'interêt à côté ou à quelques kilomètres.
  • +  Le canal

Les moins

  • -  Les inévitables embouteillages.
  • -  L'insécurité dans certains quartiers

À penser

La capitale très prisée manque cruellement de chambres d'hôtels, donc réservez le plus tôt possible votre hébergement !
Rouler dans Panama City par ses propres moyens peut s'avérer très sportif, on rencontrera souvent des problèmes de signalétique qui viennent se rajouter aux sempiternels embouteillages, le lot quotidien des habitants de Panama City. Les trajets se comptent ici en temps. Soyez prévoyant, partez en avance pour arriver à l'heure !
Pendant la saison des pluies, il vaut mieux prendre le train du canal le matin et revenir quand on veut en voiture car la nuit tombe vite.
Dans le Casco Antiguo, n'hésitez pas à demander votre chemin et des explications sur le patrimoine aux policiers circulant à vélo, ils sont là pour vous aider !

À éviter

Se promener de nuit dans Panama City sans précaution. D'un point à un autre, mieux vaut de jour comme de nuit privilégier le taxi afin de ne pas traverser des quartiers ou des rues dangereuses comme Curundu (un des quartiers très pauvres et très colorés). Soyez vigilants à vos effets personnels et ne tentez pas les gens !
Au Panama, il n'est plus possible de fumer depuis le 25 avril 2008 dans tous les lieux publics et leurs enceintes (ex : les aéroports, même sur les parkings ; les hôtels, y compris dans les parties en plein-air, etc).
Le topless sur les plages est interdit.

À déguster

Le plat national du pays est le sancocho, un ragoût de poulet épicé aux légumes. Dans tout le pays, on peut goûter au Tamale, un plat typique réalisé avec du maïs bouilli, 11 sortes d'épices dont du piment, de la viande, des olives, des raisins. La sopa vieja (vieille soupe) est un plat de bœuf épicé servi avec du riz. On peut savourer d'excellents fruits de mer sur la côte. Ils sont, le plus souvent, accompagnés d'une sauce à la noix de coco. Dans la rue, on consommera des empanadas, beignets frits de viande ou, comme dessert, un platano maduro, une banane frite au beurre et saupoudrée de sucre de canne. Les chichas sont de succulents jus de fruits coupés avec un peu d'eau.
A Panama City, trouver un restaurant de cuisine panaméenne s'avère difficile tant les restaurants internationaux sont nombreux. Quelques adresses : le restaurant « Tinajas », connu pour la qualité de sa cuisine panaméenne et son spectacle folklorique (réserver le plus tôt possible !) et le restaurant Trapiche, qui propose une cuisine simple et très typique du Panama.

À rapporter

Allez au mall « Al Brock » pour profiter de petits prix, sur la très fréquentée via Espana pour ses nombreuses boutiques ou au « Multi Plaza Pacific » pour acheter des produits de qualité dans les quelque 220 boutiques qui pratiquent des prix très élevés. Les connaisseurs se rendent dans la zone franche de Colon (la plus importante après celle du Japon) pour acheter vêtements de marque, parfums, matériel hifi, photo, vidéo, etc. Attention cependant aux inévitables taxes douanières à votre retour en France !
Sur place, l'artisanat très diversifié peut être de belle facture. Les indiens sont particulièrement prolixes en la matière : réalisation de bijoux par exemple en « ivoire végétal », c'est à dire en noix de palmier (allez « chez David » dans le Casco Antiguo) ; de mola, un beau textile peint par les femmes de la tribu indienne des Kuna ; des masques en bois ; de la céramique, etc.

Confort météo a Panama City

Les indices météo fournis par Météo France représentent une famille de critères synthétisant les conditions météorologiques de Panama City . Ces différents indices consistent à vous aider dans la préparation de votre voyage à Panama City . Ainsi, choisissez les types d'activités en fonction des prévisions météo : plage, promenade, visite de monuments, musée, sports d'hivers... Découvrez avec précision, pour chaque semaine à Panama City , une note météo globale qui prend en compte les indices de température, d'intempéries, d'ensoleillement et l'indice vent !

Météo de octobre
Note Globale 57/100
  • Indice températures 94% Chaud / Idéal

    La température maximale est > 24°, la température ressentie est comprise entre 30°C et 33°C.

  • Indice intempéries 0% Pluvieux

    Très pluvieux - Moyenne supérieure à 4,5 mm par jour.

  • Indice bronzage 16% Très nuageux

    Ciel très couvert (80% à 100% de couverture nuageuse).

  • Indice baignade 80% Très agréable chaud / Idéal

    Température ambiante chaude (> 24°), température de la mer chaude (supérieure à 24°C), vitesse de vent faible à modérée (entre 12-20 km/h)

  • Indice vent 60% Légère brise chaude

    Confort presque optimal. Vent faible à moyen (entre 9 et 12 km/h) dans une atmosphère chaude (Tmax > 24°C).

  • Indice humidité 48% Inconfortable

    Inconfort important lié à un air fortement chargé en vapeur d'eau. Sensation de moiteur.

Panama : Découvrez les villes
  • Boquete Boquete, Panama