• Asie, mongolie
    © iStockphoto.com / Muha04
  • Asie, mongolie, Karakorum
    © EASYVOYAGE
    Karakorum
1      
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Guide de voyage Mongolie

Par Nicolas Pelé Nicolas Pelé Chef de rubrique Google Twitter Fiche Profil

Terre des steppes, dernier pays nomade sur Terre, la Mongolie est également le pays avec la plus faible densité de population au monde. Randonnées à cheval au cœur des plaines arides, découverte de la capitale Oulan-Bator, ou encore des montagnes boisées du nord... Entre taïga sibérienne et désert de Gobi, venez découvrir un pays où la bonté des nomades n'a d'égal que la splendeur des paysages.

Avant de partir

De la Mongolie, on connait les steppes, ces immenses plaines arides qui s'étendent à perte de vue. On en connait les chevaux sauvages, qui s'élancent vers les hauts plateaux. On connait les yourtes et la vie de nomades, que les locaux refusent d'abandonner au profit d'une quelconque urbanisation. La Mongolie, on la connaît sans la connaître, car elle regorge en réalité de nombreux trésors insoupçonnés. Le pays est traversé par trois chaines de montagne, d'Ouest en Est : l'Altaï , les monts Kangaï et les monts Khentii. Au Nord s'étendent les grands lacs ; à l'Est, les steppes. Enfin, au Sud prend place le désert de Gobi.

Commencez votre visite par Oulan-Bator , la capitale. Malgré la faible densité du pays, la moitié de la population s'y trouve. Une fois dans cette ville, on a du mal à y croire : embouteillage, vie nocturne et construction de tours... Certains quartiers pour nouveaux riches dénotent avec les quartiers peuplés de yourtes. Avec le passage à une économie de marché et le développement industriel, le pays a connu un fort exode rural vers la capitale. Et le paysage de la yourte seule, perdue au milieu des plaines ne sera peut-être bientôt qu'un attrape-touristes. Dans la capitale, profitez-en pour vous promener sur la place Sükhbaatar, visiter le mémorial de Zaïsan ou voir le Palais d'hiver du Bogd Khan.

Pour les voyageurs à la recherche d'un coin de pure nature, ne ratez pas le Khövsgöl Nuur, lac se situant à l'extrême Sud de la Sibérie. Vélo, kayak, ou encore trekking, cette terre d'aventure est un paradis pour les sportifs. Cependant, pour les habitants, c'est un haut lieu spirituel, source d'inspiration des chamans, où vivent les esprits des eaux (naga). N'oublions pas que le chamanisme est en effet très ancré dans la culture mongole et ce, depuis toujours (alors que le bouddhisme est plus récent). Quant aux amateurs de paysages arides et désertiques, rendez-vous tout simplement dans le désert de Gobi pour une excursion à dos de chameau, afin de contempler les dunes de sable (Khongoryn Els) et peut-être croiserez-vous des bouquetins ou des argalis.

Impensable de venir en Mongolie sans passer par l'image d'Épinal : les steppes. Vous serez accueilli dans les yourtes des nomades comme un membre de la famille à part entière. Leur bienveillance et leur gentillesse ne sont pas que des légendes. Non seulement ils se feront un plaisir de vous indiquer votre chemin, mais vous proposeront également le gîte et le couvert. La coutume veut qu'entre nomades mongols, l'entraide soit à la base du lien social, et que chacun participent à la survie mutuelle.

Et si vous ne souhaitez pas vous arrêter à un endroit préciser, mais plutôt traverser le pays, partez à bord du Transmongolien pour un voyage dont vous vous souviendrez. Le train, qui relie la Russie à la Chine, en passant par la Mongolie est non seulement un moyen de transport peu onéreux, mais également l'une des meilleures façons de découvrir le pays. Les plus beaux panoramas de Mongolie s'enchainent... Evadez-vous en les observant par la fenêtre de votre compartiment.

Conseils de la rédaction

Dormir dans une yourte est une expérience à vivre. Sorte de grandes tentes blanches, elles sont l'habitat des nomades. Une fois franchi le seuil, c'est un petit intérieur sans prétention où l'on trouve le strict minimum : lits, tables, chaises, poêle et parfois également une télé et une radio. En tant qu'invité, ne frappez pas à la porte (les invités sont les bienvenus sous la yourte), mais criez " Nokhoï khogio " (ce qui signifie " Tenez le chien ") pour prévenir de votre arrivée. Cependant, quelques règles sont à respecter, une fois sous la yourte. Par exemple, évitez d'avoir les bras découverts, de siffler et entrez avec le pied droit.


La Mongolie est le pays idéal pour s'initier à l'équitation.
Profitez-en pour faire des randonnées, accompagné de guides locaux : les chevaux mongols sont à moitié sauvages, donc difficiles à dresser au début. Celles du parc national de Gorkhi-Terelj et de Bogdkhan Uul sont parfaites pour la journée, mais si vous souhaitez une excursion de quelques jours, optez pour les randonnées du Khövsgöl Nuur, la zone protégée de Khan Khentii.

Prenez avec les deux mains ce que l'on vous tend. Mangez et buvez ce que l'on vous offre, refuser serait mal vu. La notion de politesse est très importante en Mongolie. Par exemple, si vous bousculez une personne dans la rue, serrez-lui la main immédiatement, en signe d'excuse. Si vous rencontrez une personne plus âgée, il est d'usage de la laisser passer en premier.

Si votre hôte vous offre de l'arkhi, la coutume veut que l'on y trempe son doigt et que l'on jette quelques gouttes en l'air.

En Mongolie, le feu représente un symbole. Interdiction de le montrer du doigt, de tendre ses jambes dans sa direction, ou bien d'y jeter quelque chose.

Les plus

  • +La géographie du pays permet de parcourir des paysages désertiques très variés.
  • +Partager les traditions des nomades mongols autour de la yourte ou à cheval.

Les moins

  • -Le climat extrême ne laisse que deux mois propices aux voyages : juillet et août.
  • -Les infrastructures rendent les voyages individuels difficiles.

Tradition

La protection des coutumes au sein des steppes est vitale. Les Mongols sont un peuple de nomades et ce, depuis des millénaires. Dans les villes comme dans les steppes, les locaux vivent dans les yourtes (ger), renonçant à toute forme de commodité, malgré le modernisme et l'urbanisation. Attention, dans la yourte, l'organisation est très importante : l'entrée est orientée plein sud ; la place d'honneur (pour les invités) est située au fond à gauche ; quant à l'arrière de la yourte, c'est là où sont exposés les objets de valeur. Enfin, chaque yourte possède un petit autel, où sont disposées photos de famille et des images bouddhistes.

Le Naadam (qui signifie " jeux ") est l'une des principales fêtes de Mongolie. Pendant deux ou trois jours, on y voit des courses de chevaux, des concours d'archers ou encore des combats et l'on y déguste les khuushuur (chaussons au mouton) typiques. Tous les habitants des petits villages y participent.

Cuisine

Vieil adage mongol : " Garde le petit déjeuner pour toi, partage le déjeuner avec tes amis et réserve le dîner pour tes ennemis ". Ici, les principaux repas sont le petit-déjeuner et le déjeuner. La cuisine mongole est différente selon le lieu et la période. Les Mongols consomment principalement de la viande (notamment de mouton), que l'on retrouve à tous les repas, accompagnée de riz ou de pâtes, ou fourrée dans des petites ravioles. La soupe est également un plat très consommé. Sous la yourte, c'est même le plat unique, dégusté deux fois par jour. Les produits laitiers font aussi partie intégrante du repas en Mongolie (fromage, lait, crème...). D'ailleurs, il est d'usage de faire des petits beignets (boortsog) et de les manger avec du beurre ou de la crème de lait. L'aïrag est la boisson nationale mongole. Il s'agit de lait fermenté, avec un faible taux d'alcool (à peine 3%). Incomparable à l'arkhi, lait de vache distillé et dont le taux d'alcool atteint vite les 12% (voire plus). Le thé au lait salé (suutei tsaï) est une autre spécialité : résultat d'une infusion de thé noir de Chine, de sel et de lait, on y rajoute parfois un peu de beurre.

Souvenir et artisanat

Tapis, vêtements en cuir et en laine, cachemires et peintures font partie des objets que vous trouverez le plus facilement dans les magasins de la capitale. Peut-être serez-vous tenté d'aller faire un tour au marché noir d'Oulan-Bator, un marché aux puces un peu excentré de la ville. Attention aux pickpockets, nombreux ! Il n'y a pas de règle, mais la plupart des magasins d'Oulan-Bator sont normalement ouverts, de 10 h à 20 h, en semaine et le matin, pendant le week-end.

À visiter

La chaîne de l'Altaï , La chaîne montagneuse de l'Altaï, Mongolie , Mongolie
La chaîne de l'Altaï
La province d'Uvs , La région d'Uvs, Mongolie , Mongolie
La province d'Uvs
Le plateau du Khangaï , Le plateau du Khangai, Mongolie , Mongolie
Le plateau du Khangaï
La province de l'Arkhangaï , La région de l'Arkhangaï, Mongolie , Mongolie
La province de l'Arkhangaï
La province de Bulgan , Cheval mongol, région de Bulgan , Mongolie
La province de Bulgan
La province d'Ovörkhangaï , La région d'Ovörkhangaï, Mongolie , Mongolie
La province d'Ovörkhangaï
La province du Khövsgöl , Mongolie
La province du Khövsgöl
Les steppes , Mongolie
Les steppes
Le désert de Gobi , Mongolie
Le désert de Gobi
Les provinces de Bayankhongor et du Gobi-Altaï , Provinces de Bayankhongor et de Gobi-Altai , Mongolie
Les provinces de Bayankhongor et du Gobi-Altaï
La faune des montagnes , Yack de Mongolie , Mongolie
La faune des montagnes
Faune et flore des steppes , Les steppes de Dornod , Mongolie
Faune et flore des steppes
Faune et flore du désert de Gobi , La Grande Réserve du Gobi , Mongolie
Faune et flore du désert de Gobi
L'élevage , Élevage de chèvres mongoles , Mongolie
L'élevage
Les vestiges archéologiques de l'Arkhangaï , Arkhangaï, Mongolie , Mongolie
Les vestiges archéologiques de l'Arkhangaï
Mongolie : Que visiter