• Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Camping
    • Plus
      • Guide
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur

Merida

  • La première ville du Yucatan est la plus intéressante d'un point de vue historique et culturel. Enrichie par la culture du sisal (servant à fabriquer des cordes pour la marine à voile), elle a hérité d'un magnifique patrimoine et conservé néanmoins un caractère obstinément maya, teinté d'influences caraïbes. La cité yucatèque cultive ainsi un sens de la fête et du folklore, unique au Mexique. Cette ...
    © Valery Shanin
  • Mérida est la capitale de la région du Yucatan.
    © Valery Shanin
  • Merida est un lieu de séjour privilégié pour visiter la péninsule du Yucatan.
    © Valery Shanin
  • Détail de la façade du Musée archéologique de Mérida.
    © Valery Shanin
  • Détail du monument composé d'un aigle et d'un serpent.
    © Valery Shanin
  • La belle architecture de la Mairie participe à l'atmosphère romantique de la ville.
    © Valery Shanin
  • C'est l'une des premières églises construites dans la région par les missionnaires jésuites, après la conquête espagnole.
    © Valery Shanin
Octavie Pareeag
Octavie Pareeag Expert destination Mexique

La première ville du Yucatan est à la fois intéressante d'un point de vue historique, et d'un point de vue culturel. Enrichie par la culture du sisal (une plante servant à fabriquer des cordes pour la marine à voile), la capitale de la région a hérité d'un magnifique patrimoine, tout en conservant un caractère obstinément maya, teinté d'influences caraïbes. La cité yucatèque cultive ainsi un sens de la fête et du folklore unique au Mexique. Les traditions culturelles transmises de génération en génération prennent toute leur dimension lors de l'exubérant carnaval qui a lieu au milieu du mois de février. Des milliers de personnes défilent alors en costumes multicolores autour d'immenses chars à travers Merida.

Elle est surnommée la ville blanche en raison de l'importante utilisation de la pierre calcaire lors de la construction des bâtiments. Avant l'arrivée des Espagnols, la région était au cœur de l'activité maya. Les colons détruisirent beaucoup d'édifices sur place, pour les remplacer par les leurs. Certaines portes de la ville, qui était originellement cernée d'une muraille, subsistent encore. Le centre historique de Merida est le second centre historique le plus étendu au Mexique.

L'architecture coloniale autour du Zocalo, le jardin principal de la cité, est magnifique avec l'imposante Cathédrale de San Ildefonso, la Casa de Montejo (l'ancienne demeure du conquistador espagnol Francisco de Montejo, également fondateur de la ville), le Palacio de Gobierno (le Palais du Gouvernement), ainsi que le Palacio Municipal (le Palais Municipal).

A deux petites heures de la ville le Parc national Los Petenes-Ría Celestún se déploie sur la côte Ouest. La réserve de Ria Lagartos renferme une faune et une flore riche et passionnante, entre les mangroves et les flamants roses, en plus d'être le point de départ du voyage des oiseaux migrateurs. La péninsule non loin de Merida possède des trésors naturels à préserver. Plusieurs " cenotes ", sortes de gouffres ou de grottes remplis d'eaux limpides, détachent leur bleu turquoise du vert intense de la forêt de la région.

Merida : que faire ?

Visitez le Musée régional d'Anthropologie, dans l'éclatant Palacio Canton, avec ses collections provenant des civilisations Puuc et Chenes, qui régnèrent sur le Yucatan entre le Xème et XIIIème siècle. Partez faire un tour aux environs de la ville et découvrez le magnifique Convento de San Antonio, dans le petit bourg colonial d'Izamal. Le site maya Puuc d'Uxmal, à 70 km au sud de Merida, vaut également le détour : la pyramide du Devin et les monuments attenants représentent l'un des plus beaux legs de la civilisation maya.

La Plaza Grande, lieu qui peut devenir très animé lorsque des festivités sont organisées, et qui plait aussi bien aux locaux qu'aux touristes. Des représentations de musique et de danse traditionnelles ont lieu toutes les semaines. Les quartiers sont construits en damiers, et des arènes pouvant contenir plusieurs milliers de personnes accueillent un peu moins de 20 corridas par an. La Cathédrale de San Ildefonso enfin, illuminée la nuit, offre le spectacle de sa façade imposante aux visiteurs.

  • Le patrimoine historique
  • L'artisanat
  • La "Cité blanche "ne l'est plus totalement...

Merida : que visiter ?

Les sites

Pense-bête

La fête des morts (el Dia de los muertos) qui a lieu début novembre est une fête vraiment importante pour les habitants. Les festivités sont joyeuses, et se déroulent sur plusieurs jours. En janvier Merida accueille le Festival International des arts, puis un carnaval renommé en février. La fête de la Constitution se déroule le 5 janvier, suivie de près par la fête des Rois le lendemain. Le Dia de la Raza enfin, la fête de la Race, est un événement organisé le 12 octobre, qui commémore la découverte des terres par les explorateurs.

À éviter

Evitez de vous rendre dans la région du Yucatan entre les mois de juin et d'octobre, lors de la saison des pluies. Les températures sont alors plus élevées, et l'humidité est bien sûr plus importante : le mois d'août est le moins agréable. Préférez partir durant la période sèche, entre les mois de décembre et mars. Le risque de tornades et d'ouragans est particulièrement important pendant le mois d'octobre. Pour ne pas croiser les foules de touristes canadiens et américains sur les plages situées à quelques kilomètres, tenez-vous informés des dates de leurs vacances scolaires.

Merida : que manger ?

La cuisine du Yucatan allie de nombreux ingrédients dans des recettes issues de la cuisine maya : on retrouve entre autres le maïs, le chocolat, la dinde, le piment et les tomates. La région légèrement en retrait du reste du Mexique a cultivé une gastronomie unique, mariant les traditions locales aux habitudes culinaires européennes, caribéennes ou indiennes. L'achiote, une sauce réalisée à partir de graines de roucou moulues, sert à la fabrication du " cochinita " (cochon rôti) et du poulet pibil. Tacos et tortillas fourrées à la viande épicée ou au fromage se dégustent un peu partout, avec de la sauce pipian, confectionnée avec des graines de courge moulues.

Merida : que rapporter ?

Faites un tour au marché, ouvert tous les jours, pour trouver votre bonheur. Dans ce labyrinthe de petites échoppes installées sur la terre battue, on trouve en vrac des huipiles (corsages brodés traditionnels aux couleurs flamboyantes, portés par les femmes), des hamacs fabriqués à partir de corde de sisal (réputés pour être particulièrement solides), des fruits et légumes locaux, des brassées de fleurs, des chapeaux de paille, des herbes médicinales et des tortillas en cas de petites faims lors de vos achats de souvenirs.

Hotels Merida testés par nos experts
  • 8.0 /10
    Noté par Easyvoyage
    Hacienda Temozon
    Merida - Mexique
    Hôtel Hotel 4 Etoile(s)

    Le mot espagnol " hacienda " signifie " domaine ...

Ailleurs sur la planète
Yucatan : Comparer les voyages
  • Séjours
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Voiture