• Easyvoyage, comparateur de voyages et vol
    • Vol
    • Hôtels
    • Séjours
    • Clubs
    • Bons Plans
    • Camping
    • Plus
      • Guide
      • Idées Voyage
      • FlightDeal
      • Circuit
      • Voitures
      • Communauté
      • Easy-EcoComparateur
  • Connexion

La Paz

  • La Paz, capitale de la Basse Californie, est LA grande ville du coin. Ville blanche et mexicaine dans l'âme (bien plus que Los Cabos), elle offre des plaisirs simples comme se balader sur le malecon (le front de mer) au coucher du soleil, découvrir de superbes plages notamment à la pointe de Pichilingue. On peut aussi acheter des excursions à la journée dans les nombreuses agences du malecon pour se ...
    © paulosezio / 123RF
  • La Marine de La Paz se situe à côté du centre-ville
    © paulosezio / 123RF
  • Paradis des aventuriers et des amoureux de grands espaces, le désert débouche sur des plages de sables blancs bordant le Pacifique.
    © paulosezio / 123RF
Octavie Pareeag
Octavie Pareeag Expert destination Mexique

La Paz est la capitale de la Basse Californie du Sud. Cette grande ville blanche est mexicaine dans l'âme, bien plus que ne l'est Los Cabos d'ailleurs. Elle offre à ses visiteurs l'occasion de s'émerveiller à travers des plaisirs simples : se balader pour le coucher de soleil sur le " malecon " (le front de mer), ou se détendre et se baigner sur de superbes plages, comme à la pointe de Pichilingue. Il est également possible de réserver des excursions à la journée dans les nombreuses agences du malecon. Ceux qui le souhaitent peuvent par exemple se rendre sur l'île Espiritu Santo, et observer au passage la faune sauvage. L'une des grandes attractions du lieu est de se baigner avec des otaries, dans les eaux plus profondes, face à l'espace désertique et désolé de l'île. La pratique de la plongée y est aussi courante. Les îles Jacques Cousteau et La Partida se trouvent non loin de là.

La ville côtière eut une histoire chaotique, et fut à une époque le repère de célèbres flibustiers, qui venaient s'y procurer des perles en quantité. Elles sont d'ailleurs toujours produites aujourd'hui, dans des élevages d'huitres perlières. La première colonie espagnole habitant les lieux ne dura que quelques mois. Le nom de la ville provient des échanges pacifiques que les seconds colons entretinrent avec les indigènes Guaycura.

Un tourisme écologique se développe désormais à La Paz, située dans la baie de la mer de Cortès. Des plages aux eaux turquoise et cristallines comme celle d'El Coromuel ou El Caimancito assurent aux stations balnéaires un succès retentissant auprès des milliers de touristes qui se rendent dans cette région du Mexique chaque année.

La richesse patrimoniale du centre-ville permet de découvrir une culture mexicaine passionnante avec ses vieilles bâtisses datant du XIXème siècle. Se trouvant respectivement à une, deux et trois heures de route de la ville, les petits villages de El Triunfo, San Bartolo et Todos los Santos s'ouvrent au tourisme en développant leur production d'artisanat.

La Paz : que faire ?

Profitez de votre venue à La Paz pour faire une virée shopping. En effet, c'est une zone franche (libre d'impôts), dans laquelle il est possible d'acheter des articles aussi bien nationaux qu'internationaux à des prix très intéressants. Pour ne pas négliger l'aspect culturel de votre voyage, faites une visite au Musée de la Baleine grise, ou au Musée d'Histoire et d'Anthropologie, qui expose peintures rupestres et objets rassemblés pour expliquer l'histoire des premiers hommes habitant la région, avant que les colons ne viennent sur leurs terres il y a quelques siècles.

La Cathédrale de Nuestra Señora de la Paz (Notre-Dame de la Paz), faisant face au Jardin Velazco à l'est de la ville, fut construite au milieu du XIXème siècle. La Biblioteca de Historia de las Californias permet de mieux comprendre l'histoire de cette péninsule au fil des siècles. Le Carnaval de La Paz est réputé pour être particulièrement festif et coloré, et vous pourrez assister à ses importantes compétitions sportives si vous voyagez entre la fin du mois de février et le début du mois de mars.

Pense-bête

Beaucoup de voyageurs prévoient leur voyage à La Paz en fonction des animaux qu'ils souhaitent observer. Janvier, février et mars sont les deux meilleurs mois pour avoir la chance de voir des baleines grises, bleues ou à bosse. Optez pour un séjour en août ou en septembre si vous souhaitez côtoyer des raies Manta. Les requins marteaux sont généralement présents entre septembre et février, tandis que les requins baleines sont présents entre mars et mai, et entre septembre et novembre. Les otaries enfin, sont observables toute l'année.

À éviter

Si vous désirez passer des vacances au calme loin des foules de touristes, ne vous rendez pas à Los Cabos. La région de la basse Californie peut être une région à risques lorsque des ouragans s'approchent de ses côtes (l'ouragan Odile a frappé la région en 2014). Ne partez pas pour La Paz entre les mois de mai et de septembre, si vous comptez observer la faune marine. Les eaux seront plus froides entre octobre et avril, mais vous verrez beaucoup plus d'animaux. Février et mars sont particulièrement propices à ce type d'activités.

La Paz : que manger ?

La Paz possède une gastronomie exotique, principalement basée sur les produits de la mer qui sont pêchés dans la baie. Les langoustes, moules, homards, crevettes enroulées de bacon et même raies Manta se retrouvent ainsi au menu. Vous pourrez aussi goûter au porc assaisonné de sauce au tamarin, ou à la viande " machaca ", préparations venant davantage du nord du pays. L'un des plats les plus typiques de La Paz est "Almejas empanizadas ", des palourdes panées. L'une des douceurs les plus répandues est la " Guayabate ", une pâte de goyave.

La Paz : que rapporter ?

La ville ne regorge pas de magasins de souvenirs à tous les coins de rue, et c'est bien mieux ainsi. Vous pourrez ainsi dégoter des objets à ramener dans des endroits autrement plus intéressants. Vous trouverez par exemple dans les marchés locaux de très beaux bijoux en argent, les fameux sombreros (un peu encombrants dans les valises, mais presque indispensables lorsque l'on s'est rendu au Mexique), de l'artisanat local tel que des pièces de vaisselle entièrement peintes à la main, et des bouteilles de téquila.

Ailleurs sur la planète
Basse Californie : Comparer les voyages
  • Séjours
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Voiture