• Connexion
Asie; Malaisie; Malaisie occidentale; Malacca;
© Dr Cheah Cheng Huat / age fotostock
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Malacca

Par Cindy Neves Cindy Neves Chef de rubrique

Avant de partir

Classée au patrimoine mondial de l'Unesco depuis l'année 2011, Malacca rayonne sur la côte sud-ouest de la péninsule malaise, à 220 km de Kuala Lumpur. Egalement appelée Melaka, chaque nationalité qui s'est installée ici y a laissé son empreinte : Portugais, Hollandais, Anglais? La ville offre donc un passé historique riche autant au niveau culturel qu'architectural.
Autrefois un lieu de bataille pour les épices, Malacca est devenue en 1985 la ville historique de la Malaisie grâce au docteur Mahathir. La localité est aujourd'hui un endroit où il fait bon vivre. Les communautés malaise, chinoise et indienne cohabitent paisiblement. Les habitants sont même allés jusqu'à baptiser une des routes la rue de l'Harmonie.
Le long de ses trottoirs, Melaka réunit aussi bien des mosquées que des temples chinois et hindous, ainsi qu'une église catholique. Ces monuments font partie des plus anciens du pays. Grâce à un entretien assidu et des restaurations méticuleuses, ces derniers ont conservé toute leur authenticité. Malacca est également le berceau de la communauté Baba et Nyonya, représentée par les descendants des premiers immigrants chinois qui se marièrent avec des Malais.
La ville est traversée par la Melaka River, qui fut au XVe siècle une des routes commerciales les plus importantes du pays. Malacca représente à ce jour une escale touristique intéressante. On regrette cependant les différents chantiers urbains qui dénaturent les paysages.

À voir

Malacca réunit à elle seule plusieurs temples appartenant aux plus anciens de Malaisie.
Le temple chinois bouddhiste Cheng Hoon Teng, qui signifie temple du nuage vert, a été construit en 1646. Il est orné de figures mythiques, d'animaux, d'oiseaux ainsi que de fleurs en porcelaine et en verre. Il est possible de le visiter entre 07h00 et 19h00.
Le Sri Poyyatha Vinayagar Moorthi Templedate de en 1781.
La Masjid Kampung Hulu and Kampung kling Mosquee, dont les dernières rénovations ont été achevées en 1999, est située dans la rue de l'Harmonie.
L'église St Paul date de 1521. Confectionné par Duarte Coelho, un capitaine catholique portugais, elle fut rebaptisée St Paul par les hollandais.
La Christ Church : cette église à l'architecture hollandaise est très charmante de l'extérieur mais il y finalement peu de chose à voir à l'intérieur. On peut également visiter L'église St Francis Xavier, l'église St Peter?

À faire

Rien de tel qu'une promenade à bord d'une beca pour découvrir la ville. Prononcé « betcha », c'est le nom que l'on donne ici aux trishaws.
Le Maritime Museum : amarré au bord de Jalan Quayside, le musée de la marine est installé dans une réplique du Flor de la Mar, un voilier portugais. Le musée retrace l'histoire de Malacca depuis le XIVe siècle. On y trouve notamment des maquettes de bateau mais aussi des cartes d'époque. Ouvert du mercredi au lundi de 8h30 à 17h30, entrée à 2 RM pour les adultes et 0,5 RM pour les enfants.
Le Muzium Sejarah : il rassemble des objets, des tableaux et des scènes de vie d'époque.

Les plus

  • +  Plusieurs lieux touristiques à visiter
  • +  Une population très accueillante

Les moins

  • -  La distance avec Kuala Lumpur
  • -  Les différents chantiers dans la ville

À penser

Pensez à prendre un traitement anti-paludéen si vous vous rendez dans la jungle. En revanche, on croise peu de moustiques en ville. Pensez à emporter du répulsif pour éviter les piqûres.
Même si vous êtes habitués au soleil, il est important d'emporter de la protection solaire. Comme de nombreuses destinations chaudes, on ne ressent pas vraiment la chaleur du soleil en journée mais on regrette amèrement le soir venu ! Les plages ne sont pas le seul lieu où le soleil sévit...

À éviter

Il faut savoir que, durant les vacances scolaires publiques, les hôtels et les transports sont pris d'assaut. Idem durant les week-ends. Il est donc préférable de visiter la ville en semaine, pour ne pas subir les désagréments de la foule.
Les Malais ne sont pas habitués à montrer du doigt, ils n'apprécient donc pas particulièrement ce geste. En revanche, ils se servent du pousse pour indiquer une direction ou autre.
Côté marchandage, les Chinois sont adeptes de la pratique, cependant, inutile de jouer à ce jeu avec les Malais. Les prix étant fixes, ils pourraient ne pas apprécier.

À déguster

On trouve ici toutes les cuisines : malaise, indienne, chinois, nyonya, fruits de mer? Mais l'endroit est aussi réputé pour sa cuisine portugaise. Elle a su profiter des influences culinaires malaise et indienne. Voici quelques uns des plats les plus connus : le pasu kaemadu (poissons cuits au four), le garing garing fretu (volaille frites avec des échalotes coupées en tranches) et the fiery el diablo curry (curry de poulet plus qu'épicé !)

À rapporter

Comme dans la plupart des grandes villes de Malaisie, Malacca possède des centres commerciaux qui regroupent des marques occidentales. Mais pour acheter des produits plus authentiques, rendez-vous dans la rue principale, appelée Jonker Street. On y trouve beaucoup de boutiques d'offrandes, mais aussi des antiquaires proposant de l'artisanat local : antiquités, lampes traditionnelles, huiles parfumées, calligraphies, bracelets?
Côté gastronomie, il est possible d'acheter du succulent sucre de canne ainsi que du miel fabriqué dans la région.

Malaisie : Découvrez les villes
  • Kuala Lumpur Asie; Malaisie; Malaisie occidentale; Kuala Lumpur;
  • Penang Asie; Malaisie; Malaisie occidentale; Penang;
  • Langkawi Asie; Malaisie; Langkawi;
  • Kuah Town Kuah Town, Langkawi, Malaisie, La ville de Kuah
  • Putrajaya Asie; Malaisie; Malaisie occidentale; Putrajaya;
  • Georgetown Asie; Malaisie; Malaisie occidentale; Georgetown;
Les régions de Malaisie
  • Malaisie occidentale
  • Malaisie orientale
  • Langkawi