• Connexion
Ohrid
© Ljupco Smokovski / 123RF
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Ohrid

Par Cindy Neves Cindy Neves Chef de rubrique

Avant de partir

La ville d'Ohrid, placée sous la protection de l'Unesco est "la perle des perles des Balkans". Située sur le lac du même nom, l'un des plus grands réservoirs biologiques d'Europe, la ville-musée mêle les beautés naturelles et spirituelles. Noyé dans une végétation luxuriante, au pied de montagnes violettes, ce berceau du christianisme slave est couronné par les ruines des remparts de la forteresse du tsar Samuel, un souverain bulgare, dont on distingue encore la porte d'entrée, flanquée de tours. La cathédrale Sainte-Sophie (XIe siècle) est remarquable pour ses fresques médiévales et leurs cohortes d'anges. L'église Saint-Clément (XIIIe siècle), qui domine toute la ville et ses environs, renferme une riche collection d'icônes, datant du XIe au XVIIIe siècle. Ces ?uvres se rangent parmi les plus grandes réalisations de la création picturale, byzantine et slave. On peut également découvrir un superbe panorama sur le lac, depuis l'église Saint-Jean-de-la-Canée (XIVe siècle). Le cadre est splendide, à pic au-dessus des eaux. La Vieille Ville se parcourt à pied. D'une manière générale, les maisons anciennes des XVIIIe et XIXe siècles sont hautes et leurs balcons, en encorbellement. Les façades blanches sont trouées par des alignements de grandes fenêtres, rehaussées de bois. On peut admirer au hasard du vieux quartier marchand, la diversité des échoppes d'artisans, richement achalandées, qui sont l'une des caractéristiques de la ville. Ne pas hésiter à flâner à la terrasse des cafés de la place Saint-Clément, sur le port de pêche et sur les plages de galets blancs, où il est possible de se baigner en été dans une eau "claire comme le cristal".

À voir

L'Eglise Saint Jean de Kaneo est surement l'un des édifices les plus emblématiques de Macédoine. Perchée sur son rocher, elle surplombe le lac d'Ohrid. Accessible exclusivement à pieds, la vue qui s'offre à nous, une fois le sommet atteint, est une véritable récompense. Le musée de l'eau situé à une dizaine de minutes du centre-ville mérite que l'on s'y attarde. Il s'agit de la reproduction, grandeur nature, d'une ville datant du XIIe siècle avant J.C., qui a fini engloutie par le lac.

À faire

Se balader dans la vieille ville, emprunter les " sokaks " (ruelles) jusqu'à la forteresse de Samuel. C'est l'occasion de contempler la ville et son architecture si particulière et charmante.

Les plus

  • +  Le cadre, le paysage
  • +  La possibilité de se baigner dans le lac
  • +  Les nombreux sites à visiter

Les moins

  • -  Le côté trop touristique
  • -  La chaleur assomante en été

À penser

Si les prix ne sont, de base, pas très élevés sachez qu'il est possible de les négocier.

À déguster

La truite saumonée est la spécialité des environs. Sortie tout droit du lac, sa couleur rosée et son gout particulier ne font pas l'unanimité ; mais il faut au moins tester une fois, pour être fixé.

À rapporter

Les perles d'Ohrid sont incontournables. Un collier, une bague ou de jolies boucles d'oreilles, elles ont la particularité d'être faites à partir de nacre de coquillage. Elles font de l'effet et leur prix est vraiment très abordable.
Macédoine : Découvrez les villes
  • Skopje Europe; Macédoine; Skopje;