• Connexion
Asie, Macao, Wynn Casino, casino, feu, artifice, Macao Galaxy, ville,
Macao
© Nattee Chalermtiragool / 123RF
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination
Visiter - Macao
Par Octavie Pareeag Octavie Pareeag Chef de rubrique

La capitale mondiale du jeu -les revenus générés à Macao sont supérieurs à ceux de Las Vegas-, capitalise depuis plusieurs années sur sa notoriété pour faire connaître la ville et l'histoire derrière les tables de jeux de ses casinos. Aujourd'hui reliées par un pont, les deux îles de Taipa et Coloane (fréquentée le week-end par les touristes venues profiter de ses plages de sable) ne font qu'une avec la péninsule et la ville peut capitaliser sur son histoire coloniale. Macao a été administrée par le Portugal pendant plus de 400 ans, et son étonnant mélange de culture européenne aux racines asiatiques dont la ville en est le reflet. Les places publiques -on peut flâner autour de la place Largo do Senado, le cœur piétonnier de la ville- résonnent des feux d'artifice au Nouvel An chinois et les églises côtoient les temples bouddhistes. On vient ainsi autant pour le fronton colossal de la Cathédrale St Paul, seul vestige de l'édifice ravagé par un incendie au XIXème siècle, que le temple d'A-Ma, déesse de la miséricorde censée protéger les pêcheurs. C'est l'un des plus importants de l'île, il rappelle le lien étroit des habitants à la mer qui fait aussi l'objet du musée maritime de Macao, sous l'œil bienveillant du phare de Guia toujours en activité. Faut-il rappeler la situation de Macao, face à l'archipel de Hong-Kong ? Alors qu'un pont devrait relier les deux territoires à l'avenir, pour l'instant la liaison s'effectue en ferry et offre déjà la possibilité de naviguer entre les deux territoires.

Les côtes

Au large, mais pas trop non plus, de la ville, se situent l'île de Taipa et l'île de Coloane reliées par des ponts. Ces deux îles ne forment plus qu'un seul et même morceau de terre. L'île de Taipa possède un hippodrome, des usines de textiles et des fabriques d'artifice tandis que l'île de Coloane avec son petit village est surtout fréquentée le week-end pour ses plages de sable.

Les monuments

A Macao, les héritages culturels laissés par les Portugais côtoient les lumières des casinos. Las Vegas de l'Asie, Macao se définit par l'extravagance de l'architecture de ses casinos qui s'oppose au charme des petites rues pavées et au baroque de ses églises, témoins d'un passé d'exception. Depuis cinquante ans, Chinois et Portugais ont revus l'architecture de la ville. Des buildings champignons, de grands centres commerciaux et des casinos-hôtels du même style que leurs grands frères du Nevada ou à l'architecture occidentale et plus précisément vénitienne, ont fait leur apparition.

Le centre historique de Macao est un ensemble d'une vingtaine de lieux. Ces derniers représentent le legs architectural et culturel de la ville ainsi que la fusion de la culture chinoise et occidentale. Inscrit depuis 2005 au patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco, il comprend aussi bien des monuments tels que des églises et des temples, que les zones urbaines ; les places et certaines rues. Le centre historique de Macao est découpé en deux zones principales. Situées dans le centre-ville, sur la péninsule de Macao, les deux zones sont chacune entourées d'une zone tampon.

Les jeux

Les casinos et l'industrie touristique associés constituent l'essentiel de l'activité économique de Macao. Les gains tirés des jeux d'argent représentent 40 % des revenus du territoire. Les activités des casinos sont contrôlées exclusivement par un seul magnat, le célèbre milliardaire Stanley Ho, à travers la société STDM (Sociedade de Turismo e Diversoes de Macau).