• Trakai, lituanie, europe, pays baltes, chateau
    © iStockphoto.com / VladimirSklyarov
    Le Château de Trakai sous la neige

    Le Château de Trakai se situe à une trentaine de kilomètres de Vilnius

  • Trakai, lituanie, europe, pays baltes, chateau
    © iStockphoto.com / Vidas Kaupelis
    Le Château de Trakai
1      
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Voyage en Lituanie : cap sur un pays balte et nature

Par Octavie Pareeag Octavie Pareeag Chef de rubrique Fiche Profil

Patrimoine historique et architectural médiéval, gothique, Renaissance, baroque et classique sont les grands attraits de la Lituanie qui sait aussi se conjuguer à la sauce naturelle. Le plus méridional des pays Baltes offre un vrai dépaysement.

Avant de partir

La Pologne, la Russie (Kaliningrad), la Biélorussie et la Lettonie sont les voisins d'un pays à l'histoire mouvementée. Comme son voisin balte du Nord, ce sont les Teutons qui en envahissant et christianisant leur territoire au 12e siècle, forcent les tribus qui cohabitaient sur ce territoire à s'unir et former une nation.

C'est le début de l'histoire de la Lituanie qui deviendra rapidement un Grand-Duché et à son tour un habile envahisseur. Le pays s'étendra au 15e siècle sur la Biélorussie, la Pologne, l'Ukraine et une partie conséquente de la Russie. La Lituanie est alors le plus grand pays d'Europe.

Si le Grand-Duché c'est ensuite atrophié, Vilnius, sa capitale du 12e au 18e siècle, connu une expansion et un raffinement dont témoigne aujourd'hui son centre historique si vaste et riche en monuments, à la fois très variés et étonnamment harmonieux.

Vilnius, Kaunas et Trakai, en Lituanie les principaux centres d'intérêt historiques se concentrent dans le quart sud-est du pays, préambule à tout voyage dans le pays qui bien souvent s'arrête à ces trois villes et leurs environs du sud du pays, région rurale aux terres pauvres mais aux paysages sauvages où les citadins vont pratiquer de nombreux loisirs et profiter des cures thermales.

Le Nord, c'est l'Aukstaitija, une contrée rurale et bucolique de petits villages et de champs où les châteaux et monastères se cachent entres lacs et vallons. Collines, forêts et cours d'eau y forment les paysages d'une Lituanie qui semble éternelle.

L'Ouest, la Lituanie littorale, c'est la Zemaitija, une région administrative et historique à l'identité vivace et aux traditions fortes où le catholicisme est très implanté. C'est le pays de l'ambre et des croix mais aussi celui des plages, du delta du Niémen et du célèbre et passionnant isthme de Courlande qui se prolonge dans l'enclave russe de Kaliningrad.

Malgré les dégâts des guerres et occupations successives que connu le pays depuis le 18e siècle, la Lituanie, le plus grand et le plus peuplé des états baltes offre avant tout au visiteur un patrimoine urbain remarquable.

Si Vilnius et Kaunas en sont les perles, les voyageurs ne regretteront pas d'avoir poussé jusqu'à Klaip?da, principal port du pays à l'extrémité de la lagune de Courlande, ou à Siauliai, la ville des croix. Eglises de briques, maisons traditionnelles en bois, riches immeubles classiques, les centre-ville lituaniens ont un sacré charme.

Côté nature, partout la Lituanie ravira les amateurs de campagne verdoyante. Les parcs nationaux protègent en général la nature mais aussi des ensemble de villages, châteaux et monument remarquables comme à Dzukija (sud) et surtout Aukstaitija (nord-est).

Dans le sud, la réserve naturelle de Cepkeliai préserve un véritable sanctuaire de la faune et de la flore des marais, vestige des marécages qui couvraient autrefois et une bonne part du pays dans le bassin du Niémen et ont été massivement asséchés et assainis. Pour admirer la forêt, rendez-vous dans le parc de Zemaitija (est), qui aussi un haut lieu du paganisme en Lituanie et dans la réserve de Viesvilé (sud-ouest) où marais et forêt abritent en autres une faune aviaire remarquable.

Enfin, le delta du Niémen et la lagune de Courlande que le fleuve alimente, sont peuplés mais offrent aussi de superbe paysages naturels, symptomatique de ce pays ou partout nature et histoire s'entremêlent en harmonie pour le plus grand plaisir des voyageurs.

Conseils de la rédaction

Rappel important qui facilite grandement le voyage, la Lituanie fait partie de l'Union européenne depuis 2004 et fait également partie de la zone euro (depuis 2015).

S'ils sont de langue et de religion (protestantisme en Estonie et Lettonie, catholicisme en Lituanie) différentes, les trois pays Baltes forment quand même un tout cohérent qui justifie parfaitement qu'ils fassent l'objet d'un voyage commun si l'on a un peu de temps.

Les Lituaniens sont fiers de leur pays et de leur identité : apprendre quelques mots de lituanien fait partie de la courtoisie touristique. Penser aussi et évidemment à demander l'autorisation des habitants avant de les photographier.

Peut-être moins qu'en Lettonie mais très présent quand même, surtout du côté de Zemaitija, les cultes païens dont l'origine précède l'évangélisation du 12e siècle, sont une dimension intéressante du pays, à découvrir de préférence autour du solstice d'été.

De même, comme en Estonie et surtout en Lettonie, la nature occupe encore une place très importante dans le cœur des Lituanien et dans leur quotidien. Elle n'est jamais loin et les habitants des villes ne ratent pas une occasion de s'échapper en forêt et sur les lacs.

Le triptyque Vilnius, Kaunas et Trakai peut facilement faire l'objet d'un voyage en transports en commun, mais pour bien visiter l'ensemble du pays et notamment les parcs naturels, une voiture sera bien pratique!

Les plus

  • +Vilnius, la plus grande ville médiévale d'Europe du Nord.
  • +Les dunes de la péninsule de Courlande.
  • +Trakai et son village karaïte.

Les moins

  • -Gare aux moustiques en pleine nature l'été !
  • -La cuisine traditionnelle, un peu lourde.

Tradition

Tardivement convertie au christianisme (au 12e siècle par les chevaliers teutoniques), la Lituanie a - comme ses voisins baltes - conservé dans sa culture une forte influence des rites païens médiévaux.

La relation à la nature, les chants et danses traditionnels, ne manqueront pas de vous rappeler une certaine celtitude. Les solstices et équinoxes sont les meilleurs moments pour assister aux rites. L'été, de nombreux festivals folkloriques sont organisés dans le pays, des évènements vraiment populaires, auxquels tous participent et qui vont bien au-delà d'une vague survivance des traditions tels qu'on les connait chez nous.

Lettons et Lituaniens sont deux langues proches. Alors que l'Estonien se rapproche du Finnois, elles sont plutôt dérivées du prussien, aujourd'hui disparu.

Forts d'un passé prestigieux les Lituaniens cultivent un certains nationalisme, bien différent de celui des autres pays baltes.

Les Juifs ont imprimé leur marque sur la Lituanie. Chassé par les croisades ils émigrèrent en nombre au 12e vers le pays, dans les pas des chrétiens, puis surtout au 14e, profitant d'une société lituanienne tolérante et en plein essor. Vilnius fut pendant des siècles un des principaux centres culturels juifs d'Europe. En 1939, 7,6% des lituaniens étaient juifs, principalement concentrés à Vilnius et Kaunas. Des 60 000 juifs de la capitale lituanienne avant la 2e guerre mondiale, seuls quelques milliers ont survécu à la poussée de l'antisémitisme lituanien et aux nazis.

Si la question des minorités russes est moins problématique qu'en Estonie et en Lettonie, la Lituanie entretient également des relations complexes avec son grand voisin envahisseur qui occupa le pays jusqu'en 1991.

Cuisine

Les produits laitiers et les pommes de terre sont la base de l'alimentation lituanienne. Le chou, le porc sont de nombreuses formes et les champignons sont aussi des champions locaux dans l'assiette.

La gastronomie lituanienne n'est pas vraiment légère. Parmi les spécialités on pourra ainsi goûter au traditionnel zeppelin ou cepelinai (pâté de pommes de terre farcies avec de la viande, du fromage ou des champignons), au vedarai (saucisse de pommes de terre), au bulviniai blynai (boulette de pommes de terre), au skilandis (viande fumée) et au salti barsciai (soupe froide).

L'anguille grillée et le filet d'élan sont également deux originalités incontournables. En dessert, on n'aura que l'embarras du choix parmi les nombreux gâteaux, dont le sakotis, gâteau de fête en forme de sapin, ou les beignets au miel.

En alcool, on pourra consommer l'Utenos et la Kalnapilis, les deux meilleures bières locales (il y a de nombreuses petits brasseries dans le nord du pays, avec parfois de belles surprises). Le stakliskes est une boisson alcoolisée à base de miel. Enfin, le midus est l'alcool fort local (60 °).

Souvenir et artisanat

Pour être honnête, l'artisanat traditionnel lituanien aura du mal à séduire la plupart d'entre nous. Comme souvenirs, on pourra acheter les traditionnels œufs de Pâques décorés, des icônes, des poupées...

Mais les jeunes créateurs lituaniens sont pleins de talent et d'imagination, à découvrir en musardant dans le pays. On trouve entre autres de très belles choses en bois et à prix raisonnable de très beaux bijoux et objets d'art taillés en ambre (spécialité de la côte lituanienne).

À visiter

Les Parcs de Aukstaitija et Zemaitija , Les parcs d'Aukštaitija et de žemai , Lituanie
Les Parcs de Aukstaitija et Zemaitija
Le Parc de Dzukija , Le parc de Dzukija, Lituanie , Lituanie
Le Parc de Dzukija
Le Parc historique de Trakai , Le parc national historique de Trakai , Lituanie
Le château de Trakai
Lituanie : Que visiter