• Connexion
Afrique, Libye, désert, Murzuq, Sahara, dune, sable, homme, seul,
Libye
© Patrick Poendl / 123RF
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination
Visiter - Libye
Par Constance Balland Constance Balland Rédactrice en chef Google Twitter

Les sujets abordant la destination sortent rarement du domaine politique, à tort puisque la Libye abrite des richesses extraordinaires. Le Sahara, qui recouvre une bonne majorité du pays est superbe mais le Fezzan, région du sud-ouest du pays, offre un voyage entre mers de dunes, oasis et gravures rupestres de l'ère préhistorique. Le pays recèle d'autres vestiges datant eux des époques hellénique et romaine sur lesquels se trouve notamment le plus grand théâtre romain d'Afrique. Ouverte sur la mer Méditerranée au nord, la Libye est entourée du Niger et du Tchad au Sud, de la Tunisie et de l'Algérie à l'ouest et, du Soudan et de l'Égypte à l'est. La majorité de la population habite le long du littoral qui n'est pas encore exploitée touristiquement mais de laquelle surgiront peut-être un jour des stations balnéaires. Un pays en devenir à tous les niveaux qui promet, dès que la situation se sera apaisée, un voyage original, nature et authentique.

Les paysages

Bordée par la mer méditerranée au nord, et par le désert au Sud, la Lybie est le quatrième plus grand pays d'Afrique. Le littoral est caractérisé par un maquis méditerranéen et des zones fertiles où se concentrent la plupart des terres agricoles et la majorité de la population.

La côte tripolitaine alterne entre oasis et lagons à la végétation luxuriante et aux eaux turquoise. La plaine de Djeffara se termine à 120km de la côte par un escarpement qui forme le Djebel Nafousa, un plateau culminant à 968m.

A part les massifs forestiers du djebel Nefousa à l'Ouest et du djebel Akhdar à l'Est, la végétation est peu présente. En effet, le désert du Sahara couvre la plus grande partie du pays. Au Sud-est, vers Koufra, les paysages prennent les couleurs pastel des grès. La région du Fezzan, au Sud-ouest de la Lybie est marquée par plusieurs hauts plateaux, de grands ergs et des océans de dunes.

La faune et la flore

La flore diffère entre les zones littorales et l'intérieur des terres marquées par un climat aride, où la flore est extrêmement clairsemée et la faune considérablement réduite. Ainsi, sur les 1 600 espèces végétales recensées en Lybie, 90% se situent sur le littoral.

Dans les déserts on ne trouvera qu'une végétation buissonnante et des herbes comme l'alfa. Le Djebel Nefoussa est couvert d'arbustes comme le pistachier sauvage et l'asphodèle et d'arbres tels le tamarin, le figuier, l'acacia arabica. Les montagnes, vallées et gorges du Djebel Akhdar sont des lieux très favorables au développement de la végétation. On y dénombre 1 800 espèces de plantes dont 109 sont endémiques.

La faune libyenne a perdu beaucoup de sa splendeur en raison du climat plus aride et de la chasse. La faune actuelle se réduit à des rongeurs, des hyènes, des chats sauvages, des gazelles, des serpents et des scorpions. Concernant les oiseaux, le faucon, l'aigle et le vautour sont les trois espèces dominantes.

Les arts et la culture

La Libye possède un riche patrimoine culturel surtout dans le domaine architectural. Les présences successives de différents peuples ont permis à la culture libyenne de s'enrichir au fil des âges.

On trouve en Libye de spectaculaires ruines romaines, des mosquées finement décorées, et d'incroyables témoignages du patrimoine architectural berbère, saharien et italien.

Tripoli possède plusieurs musées d'archéologie, d'histoire naturelle, d'épigraphie, de préhistoire et d'ethnographie.