• Connexion
Afrique, Liberia, montagne, arbre, arc en ciel,
Liberia
© Vanessa Devolder / age fotostock
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination
Visiter - Liberia
Par Nicolas Pelé Nicolas Pelé Chef de rubrique Google Twitter

Son ouverture sur l'océan Atlantique laisse présager d'agréables sites balnéaires. Et le pays peut également se vanter d'abriter de beaux paysages de savane, mais aussi de luxuriantes montagnes. Vous pourrez observer les animaux sauvages de la réserve des monts Nimba, tels que des lions et des éléphants, à la frontière de la Guinée et de la Côte d'Ivoire. La ville la plus proche, Yekepa, est le point de départ de randonnées potentielles. L'endroit jouit d'un climat clément et d'un point de vue exceptionnel sur les luxuriantes montagnes environnantes, dont le mont Nimba lui-même. C'est le plus haut pic du pays, il culmine à 1 362 mètres d'altitude. Le Parc national de Sapo fut l'un des plus grands parcs avant la guerre. Il se situe entre la rivière Sinoé, à l'Ouest, et les montagnes Putu, au Nord. Il comprend de très larges étendues de forêts vierges. Malheureusement, l'endroit ne possède plus d'infrastructures propres. Monrovia, capitale du Libéria, a beaucoup souffert de la guerre civile. La plupart des infrastructures et un bon nombre de bâtiments ont été détruits. On peut tout de même aller faire un tour au marché du front de mer, où des artisans vendent leurs productions. L'île de la Providence présente un intérêt historique : c'est là que les premières expéditions de Noirs américains, libérés de l'esclavage, débarquèrent. Quelques plages sont accessibles autour de la ville. A 10 kilomètres au nord, se trouve la plage d'Ellens, très populaire pendant le week-end. La plage de Kendeja, à 15 kilomètres à l'est, est également très fréquentée. Dans les environs, il est possible de visiter les plantations de caoutchouc de Firestone, à Harbel. Buchanan, à 150 km au sud-est de Monrovia, n'a pas autant souffert des destructions que le reste de la région. La ville est le second port du pays dont la visite est recommandée. On trouve quelques belles plages au Sud, où la plus grande prudence est de rigueur. Robertsport, la cité balnéaire au nord de la capitale, a été entièrement détruite pendant la guerre civile. Il reste cependant les plages à visiter ainsi que le lac, situé à l'extérieur de la ville. L'ancienne ville d'Harper, à la frontière de la Côte d'Ivoire, à 745 km de Monrovia, avait de nombreux sites historiques et architecturaux, tels que la résidence du président William Tubman. Elle ne présente plus actuellement que des ruines. Gbarnga, au centre, est la seconde agglomération importante du pays. On peut y observer de jolies chutes d'eau, situées dans les faubourgs de la ville, non loin du collège de Cuttington.

Les paysages

Pays relativement plat, le Liberia possède néanmoins quelques reliefs montagneux à l'est. Le point culminant du Liberia est le mont Nimba qui culmine à 1 752 mètres d'altitude. De la côte s'étendent de vastes plaines et plateaux recouverts par d'imposantes forêts tropicales qui sont le refuge de plusieurs espèces animales.

Avant qu'elle soit intensivement exploitée par l'homme, la forêt libérienne se classait au premier rang des forêts africaines. Depuis, cette dernière a fortement était endommagée à cause de ses ressources naturelles qui forment un point important pour l'industrie et l'économie du pays.

Le réseau fluvial est constitué de sept cours d'eau principaux. Le plus connu est la rivière Mano qui forme une frontière naturelle avec la Sierra Leone.

Les côtes

La façade atlantique, d'environ 580 kilomètres de long, comporte des plages, des baies et des lagons. Les lieux sont cependant réputés dangereux et les infrastructures touristiques font défaut.

La faune et la flore

Les vastes forêts tropicales du Liberia le prédisposent à une flore variée et luxuriante. On y trouve, entre autres, des acajous, des arbres à caoutchouc et des palmiers mais également des arbres cotonniers ainsi que quelques arbres fruitiers comme l'ananas, différentes variétés d'agrumes, le papayer, le manguier et le cacaotier. Le Libéria est connu pour ses hévéas dont la culture à un but commercial.

Parmi le règne animal, on note la présence d'hippopotames nains, d'éléphants, de lions et de buffles. Pour les observer, l'idéal est de se rendre dans la réserve des monts Nimba. L'endroit jouit d'un climat agréable et d'un point de vue remarquable sur les abondantes montagnes environnantes dont le mont Nimba. Le crapaud vivipare et le chimpanzé sont deux espèces endémiques du Libéria.