• Connexion
Europe; Lettonie; Riga;
© B SCHMIDa collection / age fotostock
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Riga

Par Octavie Pareeag Octavie Pareeag Chef de rubrique

Avant de partir

Riga est la capitale de la Lettonie, construite sur les berges de la rivière Daugava. Cette métropole portuaire est l'une des plus intéressantes au sein des trois pays regroupés dans la zone des Pays Baltes : son ensemble architectural présente une floraison de styles divers, allant de l'art roman à l'art nouveau.

Au hasard des entrelacs de ruelles et de places, le promeneur peut découvrir des maisons médiévales (les trois immeubles surnommés les Trois Frères), des bâtisses du XVIIe siècle comme la " Reitern House ", ou encore de vieilles pharmacies construites au XVIIIe siècle. La cathédrale gothique Sainte-Marie, aussi nommée l'église du Dôme, possède un orgue qui serait l'un des meilleurs en Europe. Le visiteur avisé fera l'ascension de la tour de l'église évangélique luthérienne Saint-Pierre, en plein cœur de la Vieille Ville (Vecriga), pour y découvrir une vue admirable sur la cité et la Daugava. Des rangées de toits ocre et les vestiges d'anciens remparts s'étendent aux pieds de l'édifice. L'église Saint-Jacques est la seule église de la ville qui ne possède pas de clocher. L'hôtel de ville et la maison des Têtes Noires sont aussi des édifices restaurés intéressants.

Le château de l'Ordre de Livonie, ordre teutonique, abrite trois musées dont celui d'Histoire. La ville possède, en outre, les plus anciens et les plus riches musées de la région Balte. Ce sont le musée des Beaux-Arts, de l'Art étranger, de la Nature ou encore des Vieilles Voitures. Le flamboyant quartier "modern style" est composé d'immeubles dont les plus fous ont été créés par Mikhaïl Eisenstein, le père du fameux cinéaste. La rue Kaleju présente des maisons à l'architecture issue de l'art nouveau. Les façades pastel égayent cette partie de la ville.

Riga, autrefois surnommé "le petit Paris", possède d'innombrables cafés et pâtisseries ainsi que des restaurants coopératifs, surtout fréquentés par les Lettons. Le monument de la Liberté s'élève au carrefour du boulevard Rainis et de la rue Brividas.

À voir

La Tour poudrière, qui servait autrefois à conserver les stocks de poudre, s'élève au milieu des constructions plus récentes. Attardez-vous quelques instants sur la place du Dôme, et ne manquez pas d'entrer dans sa cathédrale, à l'orgue renommé et aux vitraux représentant la vie que menaient les habitants à l'époque. Parmi les bâtiments les plus anciens, vous verrez sans aucun doute les Trois Frères dans la rue Maza Pils, aux trois façades décorées différemment selon leur date de construction.

À faire

La ville cultive un goût prononcé pour la musique symphonique et l'opéra. Des concerts ont lieu très régulièrement à Riga, qui accueillit un jour Richard Wagner. Plusieurs salles de concerts et de spectacles ont été aménagées au cœur de la ville. L'opéra est un beau bâtiment, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur, où les plus grands acteurs de la musique classique actuels se produisent régulièrement. Promenez-vous dans le musée national des arts, situé dans l'un des parcs au centre de la cité.

Les plus

  • +  Une capitale proche de la Baltique.
  • +  Vieille ville historique et vivante.

Les moins

  • -  Tissu urbain austère hors du centre.
  • -  Hôtels et restaurants inégaux.

À penser

L'été est le meilleur moment de l'année pour visiter Riga, les mois de juin et de juillet sont les plus agréables. La ville connait une activité importante pendant la période estivale, avec plusieurs festivités organisées sur les trois mois. Un festival d'opéra a lieu début juin, ainsi que la fête de la Saint-Jean le 23 et le 24 juin. Plusieurs festivals de musique folklorique et symphonique se déroulent en juillet. La fête nationale pour l?indépendance, enfin, est célébrée un peu plus tard en automne, le 18 novembre.

À éviter

Evitez de partir durant les mois de janvier et de février : les hivers sont connus pour être rigoureux dans la capitale lettone. Ne buvez pas l'eau du robinet. Pensez aussi à certaines boîtes de nuit et certains bars de la ville qui sont réputés pour arnaquer les touristes, notamment les hommes. Des jeunes femmes les attirent à l'intérieur ou s'invitent à leur table, et consomment à leurs dépens. L'addition qui leur est demandée à la fin est souvent beaucoup trop élevée, mais les clients se retrouvent obligés de payer.

À déguster

La cuisine lettone possède des influences russes, et se base essentiellement sur la consommation de produits de la mer. Harengs et maquereaux sont servis très régulièrement, avec par exemple des pommes de terre et des oignons en accompagnement. Vous pourrez aussi déguster les " piragi ", sorte de chaussons fourrés au bacon et aux oignons. Vous aurez également l'occasion de goûter aux biguzis dans les nombreux cafés et salons de thé de la ville : ce sont des gâteaux de pain de seigle réalisés en été avec de la crème, du miel et des baies.

À rapporter

Vous avez la possibilité de ramener des chocolats, réputés pour être excellents, et du pain noir qui ne se conservera pas éternellement cependant. L'ambre est très prisée en Lettonie car elle n'y est pas chère : vous en trouverez un peu partout, dans les magasins de la vieille ville et dans les boutiques de souvenirs, ainsi que de nombreux bijoux et accessoires divers en argent. Les articles en laine sont répandus, vous trouverez facilement des vêtements fait à la main. Le pays est aussi un grand producteur de lin.

Lettonie : Découvrez les villes
  • Cesis Cesis