• Lettonie
    © iStockphoto.com / Leonardo Patrizi
  • lettonie, europe, moulin, pays baltes
    © pat138241/123RF
1      
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Voyage en Lettonie : un monde balte à découvrir

Par Octavie Pareeag Octavie Pareeag Chef de rubrique Fiche Profil

Entre Estonie et Lituanie, la Lettonie est le pays balte du centre. On y est en Union Européenne depuis mai 2004. Riga, perle de la Baltique est l'étape incontournable d'un voyage en Lettonie. Mais ce plat pays, verdoyant et balnéaire, où les traditions sont encore bien vivantes, mérite bien plus qu'un long week-end dans sa superbe capitale.

Avant de partir

Lové autour du golfe de Riga, la Lettonie est plus urbaine, balnéaire et industrialisée que ses voisines baltes. Mais elle reste une nation paysanne, foncièrement attachée à ses terres et dont la culture est intimement liée à la nature. Vous l'avez compris, il y a beaucoup à y découvrir.

Riga est la ville la plus peuplée et la plus riche des pays baltes. Le départ progressif de la très importante minorité russe depuis 1991 y est remplacé par une forte émigration des Lettons venus des régions rurales. Presque la moitié des habitants de la Lettonie vivent dans l'agglomération de leur belle capitale. Si son patrimoine architectural le plus représentatif reste médiéval (en particulier du 13e siècle), la ville qui connut une longue histoire commerciale est également classée au patrimoine mondial de l'Unesco pour ses remarquables quartiers des 18e et 19e siècles.

Avec ses longues plages, le littoral aux alentours de Riga est propice à la baignade estivale (il faut être réchauffé mais l'eau peut-être étonnamment bonne en plein été) et les Lettons cultivent une vrai culture du bain de mer. A une vingtaine de kilomètres du centre de Riga, la station de Jurmala en est l'illustration, avec ses bâtiments emblématiques de la naissance de cette activité de loisir au début du 20e siècle. Destination prisée par l'élite sous le régime soviétique, Jurmala est devenue une ville branchée et festive où se côtoient hôtels de luxe et discothèques pieds dans le semble où se bousculent les dj internationaux.

Entre Riga à l'est et la Baltique à l'ouest, c'est le Kurzeme, une terre de château médiévaux et de villages pittoresques où toutes les routes vous mènent immanquablement à la mer, ses plages et villages de pêcheurs.

Le sud du pays, c'est le Zemgale, la Lettonie agricole, plate et fertile, où les traditions liées au paganisme sont encore les plus vivantes.

Le sud-est c'est le Latgale, la Lettonie intérieure, voisine de la Russie et de la Biélorussie. Souvent boudée par les touristes, c'est une contrée de lacs et de rivières aux eaux claires autour de Rezekne, capitale de la région et étape obligée entre Moscou et Riga.

Enfin, le Vidzeme, c'est le nord, sans doute la plus belle région de Lettonie pour ses paysages plus vallonnés parsemés de châteaux forts.

Un rapide tour de la Lettonie, un petit pays aux nombreux visages où la nature conserve une place prépondérante. Comme ses voisins baltes, le pays fut forgé au 12e siècle sous la pression des chevaliers germaniques qui forcèrent malgré eux les tribus vivant dans la région à s'unir pour tenter (en vain) de leurs résister. Le peuple Letton n'eut guère l'occasion de prendre son destin en main. Sous occupation germanique puis polonaise et suédoise, russes, puis allemande et de nouveau russe, la Lettonie n'aura eu que de courts répits dans son histoire.

Une histoire qui a pourtant forgé, souvent en réaction à l'occupant, un fort sentiment national où les traditions héritées des premières heures, au Moyen-âge, gardent une place étonnamment prépondérante, même à Riga, la grande ville commerciale, véritable interface entre une Lettonie immuable et le monde. De la matière pour un voyage plus dépaysant que ce à quoi vous vous attendiez!

Conseils de la rédaction

Riga se prête parfaitement à une échappée pour un long week-end. Condensé d'histoire et d'architecture, vivante et festive, vous ne vous y ennuierez-pas! D'autant plus qu'on peut y profiter facilement des charmes de la plage (le centre de la ville est à 10 km du littoral) à la belle saison.

Mais la Lettonie mérite vraiment que l'on s'y attarde. Chez les voyagistes, elle est généralement associée en circuit aux autres pays baltes ou en découverte le temps d'une escale à l'occasion d'une croisière sur la baltique.

C'est limité et le pays est très facile à visiter par soi-même, ce qui reste toujours la meilleure façon de profiter à son rythme d'un pays qui séduira aussi les amateurs de nature par ses parcs naturels.

Côté météo, la saison propice au voyage est assez réduite: elle ne couvre que 3 mois, de juin, juillet et août. En dehors de ce l'été, la météo est plus incertaine mais il reste tout à fait possible de s'y balader!

En novembre, décembre et janvier, les journées sont quand même franchement courte. La fête du solstice d'hiver (Ziemassvetki) qui coïncide avec le Noël chrétien est tout de même un évènement étonnant à vivre à Lettonie et qui peut justifier de choisir cette saison.

Les plus

  • +Jurmala, à ne pas manquer !
  • +Riga, la capitale, injustement méconnue.
  • +La côte balte restée sauvage.

Les moins

  • -La saison touristique est courte (juin à septembre).
  • -Hôtels et restaurants sont de qualité inégale.

Tradition

Peuple le plus tardivement christianisé d'Europe, les Lettons ont conservé une connaissance et attachement remarquable à leurs ancestraux rites païens liés à la nature. La plupart des Lettons possèdent une maison de famille à la campagne et s'y rendent régulièrement.

Le solstice d'été - Ligo - fêté le week-end le plus proche du 24 juin, est un véritable évènement pour les Lettons. La Dievturiva est le nom du paganisme encore très présent dans le quotidien et qui est assez proche de ce que l'on peut trouver dans la culture celtique.

L'équinoxe d'automne, propice aux offrandes rituelles, se situe aux alentours de la Toussaint, et celui du printemps (Liela Diena), est l'occasion d'aller sur de gigantesques balançoires. La plus importante de ces manifestations reste, tout de même, le solstice d'été. A la Saint-Jean, des foules entières se rendent dans les forêts et prennent joyeusement d'interminables agapes autour du feu.

Et même en dehors de toute pratique religieuse, ce que l'on pourra assimiler à du folklore dans la majorité des pays du monde reste en Lettonie bien ancré dans le quotidien. Quasiment tous les Lettons connaissent les chants et danses traditionnelles.

Une tradition qui atteint son apogée tous les 5 ans début juillet. La fête de Dziesmu svetki rassemble alors à Riga tout le pays et la diaspora lettone du monde pour célébrer la culture nationale en chantant et en dansant. Un spectacle grandiose et même déconcertant pour les visiteurs (prochaine édition en juillet 2018!).

Les chorales sont particulièrement populaires en Lettonie, même auprès de la jeune génération.

Enfin, les Pirts sont des saunas dont on dispose en général dans sa maison de campagne et où l'on sut en famille (les femmes d'abord, toutes générations confondues, puis les hommes). Une autre tradition étonnante et très vivante!

Cuisine

Les pommes de terres, le choux, les pois gris pelekie zirni, les oignons, le poisson fumé (surtout les harengs), le porc, la crème fraiche et le pain noir de seigle rupjmaize sont les produits à la base de la cuisine lettone.

En Lettonie, on mange richement! Le poisson fumé ou mariné est particulièrement populaire et le hareng se mange sous différente forme en salade avec des pommes de terre ou des betteraves, mariné, fumé, salé...

La soupe de choux est un incontournable plat traditionnel de l'hiver. Parmi les spécialités, on peut aussi citer le piragi, un petit chausson aux oignons et au bacon, le klingeris, sorte de brioche aux raisns secs et aux épices ou encore et l'alexander torte, une pâtisserie fourrée aux framboises ou aux airelles.

Pour faire passer tout ça, on trouve une quantité de bières brunes ou blondes, de fabrication locale dont certaines sont vraiment excellentes. La boisson nationale est le Balzam, la liqueur noire de Riga, très forte et qui comporterait 99 plantes et épices!

Sans alcool, les Lettons raffolent du kvass, une boisson également très foncée, à base de seigle et d'épices, que l'on trouve en bouteille ou à la pression à tous les coins de rue. A tenter!

Souvenir et artisanat

En plus des curiosités culinaires du pays, on peut rapporter de Lettonie de l'ambre (le fameux ambre de la Baltique), des objets d'art traditionnels, de la vannerie et de la poterie. On peut aussi se procurer des vêtements en laine faits main. Les commerces sont ouverts en semaine de 10 h à 19 h et le samedi de 10 h à 16 h.

Lettonie : Découvrez nos villes

Europe; Lettonie; Riga;