• Connexion
Asie, Laos, Luang Prabang, Mékong, fleuve, bateau, montagne, port,
Laos
© Mr.rapisan Swangphon / 123RF
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination
Visiter - Laos
Par Cindy Neves Cindy Neves Chef de rubrique

Ce petit pays coincé entre le Vietnam, le Myanmar et la Thaïlande ne dispose pas d'accès à la mer. Qu'importe, on ne vient pas au Laos pour lézarder au soleil tant il y a de choses à voir. Il n'y a pas de vol direct entre la France et le pays au million d'éléphants, ce qui permet entre autre d'éviter sur place le tourisme de masse et tant mieux ! Ses villages de montagnes et ses rizières n'en ont que plus de charme, offrant ainsi une immersion totale au coeur de l'Asie. Le Laos propose des paysages forts en émotions, tel que la mythique vallée du Mékong, ainsi que des curiosités non élucidés à ce jour comme la plaine des Jarres. Le Laos, c'est aussi une faune et une flore particulière. Hormis les le gibbon noir et autres petites pandas, le pays préserve encore aujourd'hui des espèces en voie de disparition comme le rhinocéros javanais à une corne ou le kouprey.
Côté urbain, Luang Prabang a laissé sa place à Vientiane en tant que capitale du pays. Elle porte également le nom de Vieng Chan. La ville a la chance d'avoir conservé ses authentiques édifices qui dégagent un charme fou.

Les paysages

Au Laos, la vallée du fleuve Mékong est incontournable: vous serez enchantés par des paysages féériques dans un environnement tropical. Au coeur des rizières et des forêts de bambous, vous ne pourrez qu'être charmés par l'atmosphère tranquille et propice à la méditation de ce lieu. La plaine des Jarres est un autre site à ne pas manquer pour admirer des paysages étonnants. Du point de vue archéologique, cette plaine est incroyable : vous y trouverez d'énormes jarres en pierre disséminées dans les champs. La plus grosse s'appelle King et pèse environ 6 tonnes.

La faune et la flore

Le Laos est recouvert de moitié par la forêt tropicale. Si la faible densité du pays a permis la conservation de l'important espace forestier, il est aujourd'hui en danger à cause de la surexploitation du bois dans un certain nombre de régions, notamment dans le Sud et le Sud-Est, mais également dans le Nord, le long de la frontière chinoise. Il existe peu d'arbres fruitiers au Laos, la plupart des fruits sont importés. Concernant le règne animal, on peut observer au Laos des espèces quasiment inconnues comme le bœuf Quang Vu, le koupreys ou le rhinocéros de Sumatra, espèces qu'on croyait disparues. On trouve également toute la faune commune à la zone indochinoise ; ours noir, reptiles, primates, éléphants, panthères et tigres. Malheureusement la plupart de ces espèces sont aujourd'hui devenues rares en raison de la déforestation et de la chasse intensive. Néanmoins, les pouvoirs publics s'emploient à protéger ces espèces en voie de disparition et limiter la chasse.

Les arts et la culture

Le Laos a pour religion dominante le bouddhisme, on retrouve donc dans la culture laotienne, une forte influence du culte bouddhiste. Les temples tiennent une importance considérable dans la société, et sont aujourd'hui, aussi bien un lieu de culte qu'un lieu de rencontre. L'architecture des temples se différencie néanmoins de celle des temples thaïlandais, plus chargés en décorations. Une politique culturel s'est développée au Laos depuis 1990 et plusieurs musées et centres culturels ont été construits, accueillant toutes sortes de manifestations culturelles. Même si la télévision et l'arrivée de la techno pop et des karaokés thaïlandais, la musique, la danse et le théâtre traditionnel laotien n'ont pas disparu. La musique traditionnelle se focalise sur des ensembles percussifs classiques, la musique folklorique est représentée par le chant et le khene, un genre d'orgue à bouche. Le théâtre laotien quant à lui se concentre autour d'un texte à thème, souvent plein d'humour et de jeux de mots grivois, voire franchement paillards.

Les monuments

Voyage culturel ou de découverte, le Laos est riche en activité et propose plusieurs circuits à travers le pays pour visiter les nombreux monuments. En effet, le pays regorge de temples et de monastères, certains ont même été transformés en musées. A Ventiane, la capitale, le grand bouddha de bronze mérite le coup d'œil pour son toit à cinq étages. On peut également visiter le Palais présidentiel de Ho Kham ou l'ancien temple royal transformé en musée d'art religieux. Dirigez-vous ensuite vers le sud pour voir l'étonnant Wat Wieng Khuan, un site qui regroupe une collection fantaisiste de sculptures hindoues et bouddhistes. Puis rendez-vous au temple Wat Phou avant de repartir vers le nord pour y voir la plaine des Jarres, un mystérieux endroit où d'immenses récipients d'origine inconnue recouvrent le sol désertique.