Astana

Nicolas Pelé
Nicolas Pelé Expert destination Kazakhstan

Astana a pris récemment la place d'Almaty, comme capitale du pays. La nouvelle ville, en cours de construction au cœur du pays, est marquée par des climats extrêmes. Dans les années 1960, l'ancienne Akmola devenait le centre de la politique agricole soviétique, dit des Terres Vierges, qui consistait à faire de la région aride, un immense grenier à blé. C'est en 1994 que le président du Kazakhstan, Noursoultan Nazarbaïev, décide de doter son pays nouvellement indépendant d'une nouvelle capitale, nommée Astana. Dessinée par l'architecte japonais Kisho Kurokawa, la ville mélange bâtiments high-tech signés Norman Foster, comme le centre commercial Khan Chatyr (plus grande structure tente du monde) ou encore le Palais de la Paix et de l'harmonie), avec des références à la culture kazakhe.

Astana : que faire ?

Du shopping au centre commercial Khan Chatyr, la plus grande structure tente du monde, œuvre du fameux architecte britannique Norman Foster. Assister à un concert à l'auditorium d'Astana, l'un des plus grands du monde, pouvant accueillir jusqu'à 3 500 personnes dans un édifice ultra moderne.

L'impressionnante Bayterek Tower, le Palace of Peace, le Duman Aquarium, le Palais de la Paix et de l'harmonie, œuvre du fameux architecte britannique Norman Foster.

  • Une ville neuve à l'architecture contemporaire réalisée par des architectes de renom comme Norman Foster.
  • Le climat extrême, l'une des villes les plus froides du monde.

Astana : que manger ?

Le Manty, boulettes de viande, plat populaire kazakh.

Ailleurs sur la planète
Kazakhstan : Comparer les voyages
  • Séjours
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Voiture