• Connexion
Hokkaido
© Fotosearch
  • Comparer votre :
  • Vols
  • Hôtels
  • Vol + Hôtel
  • Locations
  • Voiture
  • Séjours
  • Destination

Hokkaido

Par Nicolas Pelé Nicolas Pelé Chef de rubrique Google Twitter

Avant de partir

Située sur l'extrême pointe nord du Japon, Hokkaido est particulièrement renommée pour sa nature sauvage et sa gastronomie, surtout dans les proches pays asiatiques. Mais la 21ème île du monde par sa taille est d'abord la terre des Ainu, sa peuplade d'origine. Il est vrai que la richesse de ses paysages et la variété des reliefs réunissant des volcans, des sources thermales et des forêts, a transformé l'île en une destination privilégiée de vacances pour les Japonais. Du fait de sa position géographique et ses hautes montagnes, Hokkaido est particulièrement appréciée pour les vacances d'hiver. Surtout depuis 1972, quand la ville de Sapporo accueillit les Jeux Olympiques d'hiver, les premiers qui furent organisés hors de l'Europe et des Etats-Unis.

Avec une ville moderne comme Sapporo, sa capitale, 6 parcs naturels renommés, des sources chaudes et les traditionnels onsen pour se détendre, les témoignages du peuple Ainu, avec leurs croyances et les coutumes, Hokkaido ne manque pas de charme. Cœur de la culture Ainu, la population indigène des lieux et de l'île Kuril se caractérise par cette symbiose entre un peuple aux croyances animistes et une vie particulièrement proche de la nature. Colonisée par les Japonais au XIXème siècle, sous l'ère Meji, l'île a subi l'influence du Pays du Soleil Levant. Des traditions plus nippones se retrouvent dans sa riche gastronomie à base de poisson mais aussi de noodle ramen ou de curry ou dans la culture des onsen, des sources naturelles thermales dont Hokkaido compte un grand nombre.

À voir

A Shiraoi, près de Noboribetsu, on peut visiter le Shiraoi Ainu Museum. Il s'agit du principal musée anthropologique de l'île. On explore les traditions et les coutumes de ce peuple à travers la reconstruction d'un village autochtone. De même, on organise régulièrement des spectacles de danse et de chant. Le peuple Ainu, autochtone de l'île, possède une culture et une langue qui lui sont propres. En 1996, le gouvernement japonais a officiellement reconnu leur langue, leur religion et leur culture. L'île compte d'autres petits musées ethnographiques, destinés à sauvegarder les coutumes et les traditions des Ainu.

Capitale de l'île, la ville de Sapporo est une métropole qui présente de nombreux aspects modernes. A ne pas manquer : l'Hokkaido Museum of Modern Art et la reconstruction du "village historique" d'Hokkaido.

À faire

Les parcs naturels d'Hokkaido sont sans doute le premier motif d'un voyage sur l'île. Elle en compte six dont le Daisetsu-Zan, le plus grand parc naturel du Japon. Egalement appelé le "Toit d'Hokkaido" ou Kamui Mintara, le "terrain de jeux des divinités" dans la langue ainu, il offre des paysages de montagnes volcaniques qui alternent avec des cascades et des gorges.

Dans le parc Shiretoko, tout aussi renommé, se trouve le spectaculaire lac Toya. Il a la particularité de se situer à l'intérieur du volcan Usu, dans ce qu'il reste d'une caldera vieille de 40 000 ans. En raison de sa position particulière, ses eaux ne gèlent jamais mais elles se maintiennent à une température constante de 3,6° C.

Une autre attraction d'Hokkaido sont les nombreux onsen, des sources chaudes thermales traditionnelles, qui sont la conséquence directe de sa structure volcanique. Parmi les plus connues, citons la localité thermale de Nupuru Petsu, ou « rivière sombre et nuageuse » dans la langue Ainu, avec ses 10 000 tonnes d'eau boueuse et sulfureuse aux propriétés thermales. Mais Hokkaido compte une multitude d'onsen à travers l'île. Le bureau du tourisme vous fournira toutes les informations nécessaires.

Enfin, on ne manquera pas, surtout si l'on est accompagné par des enfants, le Festival de la Neige de Sapporo, le Yuki Matsuri. Il se déroule au mois de février depuis les années cinquante et on y expose d'impressionnantes sculptures de glace.

Les plus

  • +  Les paysages naturels
  • +  Les sources thermales
  • +  L'authenticité des traditions du peuple Ainu.

Les moins

À penser

A Hokkaido, les températures peuvent varier surtout en montagne. N'oubliez donc pas d'emporter un gros pull, même en été.

Hokkaido est reliée à Tokyo par des lignes aériennes ou par le train à grande vitesse Shiretoko. Pour la liaison, on a construit un tunnel sous la mer qui est actuellement le plus grand du monde. Mais si vous souffrez de claustrophobie, nous vous conseillons l'avion.

À éviter

Il ne faut pas oublier qu'au Japon les cris et l'énervement sont le signe d'une très mauvaise éducation.

À déguster

Hokkaido est renommée pour sa gastronomie qui compte une riche variété de plats. Les spécialités régionales sont appelées goutochi. Au centre de l'île, entre Bibai et Muroran, on déguste les Bibai yakitori et le ramen au curry tandis que dans la région de Dohoku on peut goûter l'omo-curry à Furano, le curry udon à Biei et le ebi tako gyoza à Haboro. L'hiver est particulièrement rigoureux à Hokkaido ; on y sert donc de nombreux plats chauds cuisinés dans des récipients typiques en fonte.

Les plats de poisson, de crustacés, de crabes, de fruits de mer, sont particulièrement savoureux.

À rapporter

L'artisanat ainu est renommé pour ses étoffes et ses habits traditionnels aux motifs complexes ainsi que pour ses sculptures en bois.

Japon : Découvrez les villes
  • Tokyo Asie; Japon; Tokyo;
  • Osaka Asie; Japon; Osaka;
  • Kyoto Asie; Japon; Kyoto;
  • Sapporo Asie; Japon; Sapporo;
  • Hiroshima Asie; Japon; Hiroshima;
  • Nara Nara